webcam
webcam

Webcam online

webcam

Membres présentement en ligne

Vendredi après-midi. La neige tombe dehors. Je suis au bureau, de garde… et donc obligé d’y demeurer. Je suis fatiguée, les yeux me ferment aussitôt qu’ils se posent sur l’écran d’ordinateur. Dommage que je ne puisse me rendre sur la webcam de JALF, je resterais éveillé à coup sûr! Mais pour le moment j’ai juste envie de m’allonger. Possiblement que mes folies nocturnes de la veille ne m’aident pas à rester éveiller. Encore un soir sur JALF avec ma webcam... Je l’imagine, un collègue de travail que je trouvais sexy à l’époque où je faisais mes stages dans l’établissement. Deux heures avant de terminer la journée, il entre dans mon bureau.

Il revient de vacances en nouveau célibataire. Il m’en parle et s’arrête brusquement. Il était debout dans le cadre de la porte. Il se recule, regarde à gauche, à droite, de nouveau à gauche, s’engouffre dans mon bureau et ferme la porte doucement. Il me fait un petit sourire en coin et commence à me parler de sa libido, de ses envies folles depuis qu’il est célibataire, de ses pensées coquines… De mon côté, je lui parle de mes nuits sur la webcam de Jouer Avec Le Fantasme. J’ai des frissons, comme les soirs de webcam. Il défait tranquillement sa ceinture d’une main tout en m’empoignant un sein de l’autre.

Probablement qu’il tentait de déjouer mon attention pour ne pas que je lui dise de tout remballer et de quitter mon bureau. La ceinture maintenant détachée, il passe ses lèvres de ma bouche à mon cou, à mes épaules, à mes joues, à mes lèvres, à mes seins qui sortent de ma camisole. La ceinture défaite, je passe mes mains sur sa taille et les dirige vers l’attache de son pantalon. Je déboutonne et laisse ses pantalons tomber. Il tire alors mes fesses vers lui en remontant ma jupe jusqu’à mes hanches. Il colle sa verge en érection sur ma chatte qui est cachée sous ma petite culotte et mes bas collants.

Il me tire encore plus vers lui et me couche sur le bureau. Il s’étire et dépose ses deux mains sur mes seins en les massant délicatement par-dessus ma camisole très décolletée. Il descend ses mains le long de mon ventre pour attraper ma camisole et la lève centimètre par centimètre. Mes jambes étaient enlacées autours de ses hanches. Je l’agrippais fort pour le forcer à se coucher sur moi et sentir son pénis. Après quelques minutes à frotter ma chatte sur son pénis par quelques mouvements de hanches, j’enlève mes jambes. Je le repousse un peu et me surprends moi-même. La camisole fut retirée en deux temps, trois mouvements.

Il me souriait. Il se reculait et posait ses yeux sur mes seins. J’étais accotée sur mes coudes et il passa ses mains dans mon dos pour dégrafer mon soutien. Il me dit tout bas à l’oreille « si tu savais depuis le temps que j’en avais envie » et mis, tour à tour, mes mamelons dans sa bouche. Une seconde plus tard, des frissons parcouraient mon corps de haut en bas et je pointais très dur de mes deux seins. Je me suis alors levée pour m’agenouiller à ses pieds pour pouvoir lui faire une petite gâterie. Je le regardais dans les yeux et lichais son pénis de bas en haut lentement. Je suis toujours excitée de pouvoir sucer un homme.

Je trouve ça sublime, sexuel, délicieux, doux, ouf ! C’est agréable de voir l’effet qu’une bouche peut procurer. Doucement, son pénis entrait dans ma bouche de plus en plus loin. Tout en le suçant, je le masturbais pour davantage de sensation. Après quelques minutes à lui donner ce plaisir, je le sentais près à exploser. Je ne voulais pas qu’il se vide aussi rapidement parce que j’avais envie de le sentir en moi, qu’il me fasse jouir. Je pris donc une petite pause et m’allongea sur mon bureau pour qu’il me mange les seins...

webcam, rencontre, vidéos et plus encore sur JALF!


rencnotre jolies filles douche dorée lesbienne travelo echangisme amateur rencontre BDSM Metz rebcontre echangisme sex bi-curieux

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015