rencontre
webcam

Découvrez des centaines de vidéos et photos pour voyeure amateure sur JALF!

video xxx

Membres présentement en ligne

Je laisse tomber mon chandail sur le sable. Le soutien-gorge suit le même chemin. Je suis maintenant intégralement nue sur cette plage, en plein milieu d’après-midi, un jour de foule importante. Enfin non, il me reste mes sandales que je dois enlever, mais selon les désirs de Maître. J’écarte un petit peu les pieds et me penche en avant tout en gardant les jambes bien raides. Ainsi, j’offre à la vue de tout le monde mon cul grand ouvert, jusqu’à mon petit trou sombre. Maître s’est ingénié à bien nouer les lanières des sandales et les retirer me prend du temps. Les voyeurs en profitent surement.

Cela fait plusieurs minutes que j’ai commencé ce spectacle et je n’ai entendu aucune protestation, aussi l’angoisse redescend un peu laissant place à l’excitation. Penchée sur mes chaussures, je sens ma chatte se mouiller. Je me tourne alors, le cul vers mon Maître. Avec son puissant télé objectif il verra peut-être perler mon sexe humide. Enfin, les sandales sont retirées. Je me redresse alors lentement. Je peux ouvrir le sac et y prendre mon maillot de bain. C’est un micro-maillot brésilien, que mon Maître a acheté. Je le soupçonne de l’avoir pris une taille en dessous. Je me rends compte que je ne me suis pas trompée dès que j’essaie d’y emprisonner mes mamelles ! Je le ferme tant bien que mal, m’obligeant à des contorsions qui ravissent mon silencieux public.

Je peux enfin enfiler le minuscule string. Ainsi équipée, je marche fièrement vers l’eau. La mer s’est encore retirée et j’ai bien une centaine de mètres à traverser, au milieu de tout ce monde. Je le fais crânement, sachant mon cul marqué de rouge. J’ai obéi à mon Maître et il doit être fier de moi. Je ne sais pas où il est maintenant, mais je doute que la journée soit finie pour moi. Il avait d’autres idées, d’autres plans à essayer pour éprouver ma docilité. Je regarde l’eau lécher mes pieds. J’ai l’impression de sentir les multiples regards sur mon corps. Oui, vous pouvez regarder, mais stop : vous ne toucherez pas ! Seul mon Maître a ce privilège.

Doucement, j’entre dans l’onde qui me caresse maintenant les chevilles, les genoux, les cuisses. Les premières gouttes mouillent mon string et je sens la fraicheur d’une langue humide sur ma chatte si douce, si lisse. Cette eau qui m’absorbe au rythme de mon déplacement vers elle me fait mouiller. Je suis excitée quand je m’élance pour nager un peu et je pense à mon Maître, qui a su me dresser, faire de moi son jouet et trouver dans cette humiliante posture un plaisir que je ne pensais pas vivre un jour. C’est le troisième été que nous passons ensemble, et chacune de ces vacances m’a toujours était présentée comme une nouvelle étape vers mon esclavage.

« Esclavage »... Le mot roule sur ma langue et je songe à nos débuts, notre rencontre et le cheminement patient qu’a su me faire suivre celui qui est devenu mon Maître, mon propriétaire incontesté...

Photos érotiques et pornos


rencontre Louvain rencontre-lanaudiere.com rencontre Franche-Comté rencontre bretagne renncontre lesbienne en video rencontre coquine Mayenne rencontre libertine Saint-Denis entre femme film x

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015