un travesti
un travesti

Un travesti

un travesti

Membres présentement en ligne

J'ai 50 ans, je vis une vie discrète, travaille sans aucune ambition si ce n'est de pouvoir continuer à m'offrir des tenues sexy achetées sur internet. Je suis un travesti qui adore me travestir de manière très sexe et me rendre en sex shop ou autre lieu de débauche. Aujourd'hui ma passion néfaste me démange et j'ai envie de sentir des mains qui me paluchent, me palpent s'insinuent dans mon trou du cul en écartant mon string ou ma culotte en dentelles. Des bites gonflées de désir contre mes fesses lascives qui aiment exécuter des petits ronds contre l'organe désiré. Je suis Sonia, un travesti de bas étage qui aime la luxure la débauche et les mecs vulgaires dépravés qui prennent ce qu'ils veulent ou m'imposent leurs bites sans autre forme de procès que d'exercer une pression nette sur ma tête pour rapprocher ma bouche maquillée de leur engin distendu.

Quel plaisir que de n'être plus rien qu'un objet sexuel destiné au plaisir exclusif d'un gros porc dont la bite est dissimulé par un gros bide et qui sent parfois l'urine dont il vient juste de se délester sans penser à mes éventuelles répugnances. Fortes de toutes ses pensées excitantes, un travesti se rends à Marseille par l'autoroute. A l'entrée de l'autoroute un vieil arabe fait du stop; il fait souvent l'aller-retour entre Marseille et Valence pour une histoire de pension, m'expliquera-t-il pendant notre voyage. Il est vieux, moustachu et corpulent. Il s'installe dans le siège passager que je l'aide à reculer, frôlant ses cuisses en manquant perdre l'équilibre.

Nos regard se croisent et sans dire un mot il baisse sa braguette et exhibe une queue boursouflée et au gland énorme. Je la caresse du bout de mes mains. Il semble aimer ce qu'il voit puisqu'il a sorti sa queue. Lorsque je veux la toucher il me repousse et m'intime de compléter mon habillement. Je met des talons hauts et sur son ordre me maquille outrageusement.
«J'aime une bouche fardée ,le contraste du sperme blanc sur le rouge vif d'une bouche de putain... Fais moi plaisir, sors de la voiture et appuie toi sur le capot»
Je sens ses mains qui explore mes fesses, tâtent leur fermeté, les claquent...


«Tu es bonne, mouille ton trou du cul»
Je m'exécute, proposant d'utiliser du gel mais non il préfère que je les mouille de ma salive. Il crache dans sa main et insinue un puis deux puis trois doigts dans mon anus. D'un seul coup il me pénètre et m'arrache un cri qui à ma grande surprise est suivi de rires étouffés. Autour de moi dans la relative noirceur des ténèbres des routiers sont occupés à me mater, leurs engins dans la main. Mon arabe me pilonne sans merci et je sens les soubresauts de sa bite qui lâche son sperme dans mon cul. Lorsqu'il a fini il me présente son engin que je dois nettoyer de ma bouche (merci pour mes lavements effectués avant mon départ).

Je déguste son foutre épais tandis qu'il me lubrifie avec le foutre présent dans mon cul. Mon arabe excité me dis qu'il me présentera ce soir à une amie en vacances sur la cote, elle s'appelle lady-dark elle aime les petites putes comme moi. Je me rhabille mais juste avec des sous-vêtements et une robe en résille noire et ma perruque blonde de rechange. Nous reprenons donc la route jusqu'à la côte pour rencontrer cette mystérieuse lady-dark. J'ai peur de ne pas être aussi belle qu'elle, les femmes me fascinent tellement. Nous arrivons devant un appartement. Mon arabe sonne et une douce voix nous réponds avant de nous ouvrir la porte.

Une grande dame dans la fin quarantaine vêtue d'un tailleur semble bien heureuse de voir son ami. Elle me demande mon nom, d'où je viens si...

un travesti, une renontre, une histoire et bien plus encore sur JALF!


histoire d'amour rencontre érotique Rouyn-Noranda fantasmes.tv cherche homme pour ... rencontre BDSM Rouen voyeure amateure rencontre libertine lyon rencointre initiation sexuelle lolos

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015