trouver femme
trouver femme

Trouver femme sexy

trouver femme

Membres présentement en ligne

Je venais tout juste de trouver cette femme. Son retour fut tout aussi magique. Sa démarche lente et sensuelle ajoutait un effet magique à l’ondulation de ses hanches que je distinguais bien. J’aurais voulu que ce spectacle ne s’arrêtât, mais elle était déjà arrivée portant le plateau de croissants et deux tasses de thé. Nous le déposons sur une petite table. Assises l’une en face de l’autre, nous allions commencer à manger quand une envie me traverse l’esprit. Je ne pu m’empêcher de soupirer : « si j’étais un homme ». Toujours est-il que je découvre une belle femme charmante et attentionnée. Nous avons pris le thé en se découvrant mutuellement, échangeant des mots qui nous ont rapprochés davantage.

La table était si petite que nos genoux se sont souvent touchés. La première fois par inadvertance, j’ai senti la douceur de sa peau et frissonné de désir. Un moment d’hésitation puis j’ai renouvelé volontairement plusieurs fois. La sensation était chaque fois plus forte. Le frison s’intensifiait et les soubresauts de mon bas ventre descendaient progressivement vers mon triangle d’or. Clarisse ne semblait pas se rendre compte de l’effet qu’elle me faisait. J’appréciais jusqu’au moment ou je sentis que ma chatte s’humidifiait. Elle ne me vit pas approcher et fut surprise quand j’ai caressé ses cheveux.

« C’est rien, c’est rien » lui dis-je au moment ou elle leva la tête. « tu es belle » et de lui avouer l’expression de mon soupire : « si j’étais un homme » « Si tu étais un homme ? Pourquoi ?.. qu’est-ce…» Aussitôt d’une main je trouver sa toison d’or de femme et de l’autre je tenais son poignet pour l’empêcher de faire un mouvement d’incompréhension. J’avais envie d’elle, maintenant, tout de suite. Aussitôt levée, je l’attirais vers moi, je sentais son cœur battre très fort lorsque je l’ai enlacée. Son regard devint vague, elle rougissait.
Elle n’opposa aucune résistance lorsque ma main descendit sur ses fesses.

Je pu caresser sa rotondité avant de revenir vers ses cuises. Elle se cambra et poussa un long gémissement lorsque mon doigt glissant sous son slip effleura sa chatte. Sentant l’humidité je fus prise d’une folle envie d’aller plus loin, rassurée de sa soumission. Un léger parfum se dégageait de son slip satin que je n’ai eu aucun mal à retirer. Je dirigeais ma collègue, elle était mienne. Écartant aussitôt ses jambes j’ai constaté les vibrations de son bas ventre. Elle était humide et chaude. Mon excitation s’intensifiait. Sans grands efforts, je l’ai couché sur la moquette et me suis placée sur elle.

J’ai constaté la longueur et la fermeté de son clitoris. Ses levrettes étaient tous aussi prononcées. Ca en était trop et elle jouit violemment une première fois. Pourtant je ne m'arrêtai pas pour autant, au contraire je profitai du fait que je venais de la faire jouir et que sa chatte était dégoulinante de sa liqueur d'amour pour venir taquiner son clito. Je le suçai comme un bébé suce une tétine. Ma bouche et son sexe ne faisait qu’un. Elle eut un second orgasme presque aussi violent que le premier. Elle vint se coucher près de moi et me dit qu'elle aussi avait adoré, nous sommes restés là allongés pendant une bonne heure, nus avec pour compagnon le parfum de nos intimités mêlées.

La surprise était très agréable au point où je ne pus m’empêcher de me déshabiller a mon tour pour satisfaire mes envies. J’ai essayé de m’introduire en elle, mais c‘est le contraire qui m’accueillie...

trouver femme et plus encore sur JALF


fantasme nature tchat et webcam jeu de sexe sex sans tabous rencontre Loire histoire ligotage rencontre coquine Indre rnecontres transexuel rencontre rencontre amicale

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015