tchat webcame
tchat webcame

Tchat webcame

tchat webcame

Membres présentement en ligne








«Le tchat et la webcame de JALF? Il faut les voir pour le croire! Jouer Avec Le Fantasme, c'est plus de 30 salles de tchat et de webcame en trois langues différentes, c'est plus de un million de membres et c'est le fantasme par excellence sous tous ses angles. L'inscription est gratuite, allez-y, le jeu en vaut la chandelle!»



Nadine et moi avons très vite sympathisé quand je l'ai rencontré sur le tchat webcame de JALF.

Elle avait quinze ans de moins que moi, mais du haut de ses 25 ans de gamine délurée, elle savait exciter un homme à le rendre fou. Très vite, j'étais tombé sous son charme, et nous sommes devenus amants. Étant mariés l'un et l'autre, nous nous retrouvions dans tous les lieux possibles et imaginables pour faire l'amour, y compris dans mon bureau. La dernière fois, je l'avais convoqué après les heures d'ouverture via le tchat webcame de JALF. Quand elle est arrivée, je l’ai attrapée par les poignets, je l’ai collée contre moi, et je l’ai embrassée goulûment en la dirigeant vers mon bureau. Quand elle s’est retrouvée les fesses collées contre, je l’ai forcée à s’allonger dessus, et je lui ai remonté la jupe pour lui écarter les cuisses.

Elle faisait mine de se débattre, mais je sentais bien que cette scène lui plaisait beaucoup. D’ailleurs, comme elle ne portait pas de culotte, j’ai pu voir sa fente ouverte luisante de mouille. Je bandais comme un taureau. Je lui ai ouvert le chemisier, lui ai caressé les seins nus, tandis qu’elle se débattait avec la ceinture de mon pantalon. Elle a eu tôt fait de faire tomber pantalon et string à mes pieds, et s’est emparée de ma queue tendue pour la masturber d’une main ferme. J’étais dans un tel état d’excitation que je lui ai dit très vite d’arrêter pour ne pas risquer de lui gicler entre les doigts.

Empoignant ma queue, j’en ai dirigé le gland vers son ventre, et je l’ai pénétrée lentement, admirant ses lèvres qui s’écartaient largement sur mon passage. Puis j’ai commencé à la pilonner de façon saccadée, m’arrêtant d’aller et venir en elle chaque fois que j’allais éjaculer, ou chaque fois qu’elle allait jouir. Ce petit jeu a bien dû durer un quart d’heure. Nous n’en pouvions plus ni l’un ni l’autre. Elle me suppliait de la faire jouir, j’avais les cuisses qui tremblaient et la queue qui me faisait mal. À un moment où le plaisir montait en moi, je me suis complètement retiré d’elle, et je l’ai forcée à se relever puis à me tourner le dos.

Je l’ai ensuite obligée à se pencher en avant jusqu’à ce que tout son torse soit au contact du bureau, j’ai saisi ses poignets que j’ai tenu dans son dos, pour lui montrer qu’elle était en mon pouvoir, et je l’ai forcée à écarter largement les cuisses. Puis tout en tenant ses deux poignets d’une main, j’ai utilisé la seconde pour diriger mon pieu vers sa fente et m’enfoncer en elle. Dans cette position, je la pénétrais beaucoup plus profond, lui arrachant des cris de plaisir à chaque pénétration. Elle a joui très vite, puis m’a supplié d’arrêter de bouger. Mais j’ai continué, et elle a joui une seconde fois, puis une troisième, presque aussitôt.

J’avais réussi à contenir mon éjaculation, et je me sentais prêt à continuer de la baiser. Mais en voyant ses fesses écartées au centre desquelles s’entrouvrait l’auréole brunâtre de son petit trou, j’ai eu soudain envie de la sodomiser, espérant que son état d’excitation allait la faire me céder, car elle avait toujours refusé jusque là cette pénétration, me trouvant trop gros pour son petit trou. Je me suis donc retiré de son vagin, et me suis présenté à son orifice rectal. La moitié de mon gland avait pénétré son petit trou et bientôt, ma queue au complet était en elle. Elle m’encourageait et me dirigeait par la voix, me demandant de ralentir ou d’arrêter quand elle sentait que j’allais exploser, jusqu’à ce que je lui dise d’une voix plaintive que je n’en pouvais plus d’attendre.

Très vite je l’ai aspergée de mon jus en hurlant de plaisir. Elle avait du foutre plein le cul...

tchat webcame, renconte et bien plus encore sur JALF!


récit érotique irrumation site gai domina rencontre bondage sm sensualité rencontre sexe Genève video érotique renconrte blog libertin

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015