rencontre
BDSM

Flirter avec la soumission sexuelle sur Jouer Avec Le Fantasme, un site pour adulte seulement!

Maître et Maîtresse

Membres présentement en ligne

J’ai 40 ans, mignonne, parait il, bien conservée, noire aux yeux bleus, cheveux long, plutôt snobinarde, je le reconnais, mais insatisfaite dans le domaine de la sexualité, et je l’avoue à 40 ans une expérience restreinte. J’écrivais régulièrement mon journal intime sur ordinateur, ma vie, mes
désirs, mes fantasmes, mes insatisfactions sexuelles. Je consulte souvent internet et passe beaucoup de temps à scruter les sites de soumission sexuelle. J’avais même passé une annonce sur ce site, afin de trouver un homme qui me permettrait de me faire vivre mes fantasmes en toute discrétion, de nombreuses réponses, discussions.

Je passais des soirées à lire les annonces, lire des histoires BDSM, en me caressant devant mon ordinateur. Tout ceci était transcrit scrupuleusement sur mon journal agrémenté de photos et histoires érotiques très orientées sur la soumission sexuelle que j’avais appréciées et recopiées, des situations dans lesquelles j’aurai aimé me trouver, et cette obsession de connaître le fouet, d’être contrainte. Puis, un jour, dans ma boite mail, j'ai reçu un message qui me troubla :
"Bonjour Sophie, vous avez un journal intime très instructif. Vos lectures, photos, ainsi que vos écrits et vous ne laissez aucun doute sur vos frustrations sexuelles."
Comment a-t-il pu lire mon journal intime? Qui est t'il? Il semble bien me connaître...


"Qui êtes vous ?"
J’attendis la réponse avec impatience, curiosité et anxiété.
"Bien sûr que je vous connais, mais beaucoup plus depuis la
lecture de votre journal"
Signé: Un Monsieur qui vous veut du bien.
"Que voulez vous?"
"Vous faire vivre vos envies, vous êtes une femme sophistiquée, joueuse, débordante de fantasmes, d’envies avouées, vous aimez l'humiliation, nombreuses frustrations, un peu rebelle, prête à être guidée, ne demandant qu'à être utilisée. Je vous propose donc mes services afin de réaliser en toute discrétion et sécurité, vos fantasmes clairement exprimés et avec détails.

Ce qui me permettra d’utiliser au mieux vos frustrations pour vos plus grands plaisirs. Vos lectures, très orientées et instructives m’ont permis de connaître vos attentes. D’ailleurs, en avez-vous le choix ? Préfériez vous que votre journal soit transmis par inadvertance à vos
proches?"
À ce moment je fus prise de panique. Ceci est il un chantage?
"Non, pas du tout, c’est un service que je vous rends, mais rencontrons nous, nous en discuterons, vous viendrez en jupe courte, chemisier."
Je cogitais à ce que j’allais faire : tout dire à mon entourage, le mieux est de rencontrer cette personne, comment a t’il bien pu se procurer mon journal? Une certaine envie se dessinait en moi, troublait mes sens, cela n’était t’il pas l’occasion de franchir le pas? Je me décidais à le rencontrer.

Le rendez-vous fut fixé dans un café, j’étais nerveuse, je n’avais cessé de penser à cette rencontre. Il connaît tout de mes désirs les plus intimes, j'en avait honte. J’en rêvais la nuit et me caressait en pensant aux situations auxquelles j’allais être contrainte. Le jour arriva, je me rendis à ce rendez vous, j’entre dans le café, je scrutais la salle, ne vis personne de mes connaissances, je m'installais à une table.
— Bonjour Sophie, comment allez vous ?
— Où avez-vous eu ce document?
— C’est simple, c’est vous qui me l’avez donné lorsque j'ai trouver votre clef USB, vous avez du faire une fausse manœuvre et l'échapper, bref je me suis retrouvé avec votre journal très intime.

Je te propose mes services pour te faire vivre tes désirs les plus intimes pendant une période indéterminé, donc, nous nous verrons de temps à autre pour un stage intensif...

Rencontre BDSM en ligne


entre homme rencontre Rhône-Alpes de grosse femme rencontres club fetiche plastique rencontre grosse femme fantasme nourriture gay BDSM rencontre sans abonnement rencontre coquine Ardèche

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015