sex bondage
sex bondage

Sex bondage JALF

sex bondage

Membres présentement en ligne

Bienvenue dans l'univers du fantasme. Vous recherchez sex bondage et nous avons sex bondage pour vous. Que ce soit de façon réelle ou virtuelle, en tant que voyeu ou en tant qu'acteur, Jouer Avec Le Fantasme vous permet de réaliser tout vos fantasmes dans une ambiance respectueuse avec d'exceptionnels joueurs. Avant d'aller plus loin, nous vous offrons gratuitement une histoire de sex bondage. Amusez vous!



A peine en avait-il fini que la porte de l’appartement s’ouvrit à nouveau. Prestement mon assaillant m’abandonna et se redressa, monstrueux sous les dernières lumières du jour.

J’essayai d’avertir Emilie d’un « Mmmmph ! » qui voulait dire « Ne reste pas là, sauve-toi ! ». Mais mes borborygmes indistincts eurent l’effet inverse : Emilie se précipita vers le salon, où elle tomba dans les filets de notre visiteur. Son mètre 60 ne faisait pas le poids, et j’assistai impuissante à son inévitable soumission. Avec l’énergie du désespoir elle tenta de s’échapper mais ses ruades affolées s’épuisèrent dans le vide, et moins d’une minute plus tard elle était à son tour prisonnière, son corps fluet perdu dans un étau de muscles, pareillement réduite au silence. Etrangement fascinée, oubliant mes liens, j’observai le spectacle du bâillon noué dans ses cheveux fins, puis les cordes passant et repassant autour de sa robe.

Sa poitrine se soulevait au rythme des attaques, de moins en moins à mesure que la trame progressait. Ses jambes fines subirent le même sort, fermement liées par les cuisses, les mollets, les chevilles. Finalement elle tomba ligotée à mes pieds, résignée, comme s’excusant de ses grands yeux verts. L’intrus revint vers moi et me redressa pour nous placer assises dos à dos, avant, à ma surprise, de me détacher les mains. Mais ma joie fut de courte durée : d’un geste autoritaire il tira mes poignets encore davantage en arrière, autour du buste d’Emilie, pour les joindre à nouveau de manière inextricable.

Puis il compléta notre calvaire avec deux nouvelles cordes, l’une enserrant nos ventres à hauteur du nombril, l’autre au dessus des seins malgré nos plaintes étouffées. Avant de sortir de la pièce son regard froid jaugea une dernière fois son ouvrage. Satisfait il nous laissa ainsi, défaites dans la pénombre du crépuscule. Emilie fut la première à se reprendre. Refusant d’abdiquer elle recommença à se débattre pour défaire nos attaches, tirant furieusement de gauche à droite. Mais ces convulsions eurent sur moi un effet inattendu, m’envahissant d’une émotion sourde, puissante, à chaque pression de ses poignets dans mon dos, à chaque frottement de mes avant-bras contre son corsage.

Peu à peu je dus me rendre à l’évidence : c’était bien de plaisir qu’il s’agissait, un plaisir sombre, inconnu, honteux d’abord mais finalement terriblement jouissif. Pressant mes seins, pénétrant mes chairs les entraves y contribuaient indubitablement, augmentées par la tension du corps d’Emilie que je sentais derrière moi jusque dans mon cou. Son souffle alternait maintenant effort soutenu et relâchement, volonté et découragement, et mon excitation croissait en rythme. Sans bien m’en rendre compte je me mis à caresser, du bout des doigts, le haut de ses cuisses qui me parut bouillant. Emilie se figea.

Encouragée par son silence je gagnai en assurance et remontai insensiblement. Sa robe retroussée ouvrait sur sa culotte, que je parcouru à tâtons, glissant sur le coton, suivant les coutures jusqu’à l’entrejambe. Elle gémit mais j’y perçu plus de contentement que de contrariété. A son tour elle empoigna mes fesses et commença à les pétrir. Rassurée je poursuivi mon étreinte, massant doucement son pubis, la tête abandonnée sur son épaule. Le peu de marge laissée par nos liens nous obligea à explorer les nuances sur les rares espaces accessibles, pouce par pouce, du plus doux au plus intense, tour à tour frôlement, chatouille, pincement, griffure.

Bientôt nous découvrîmes que les contorsions décuplaient notre délice quand les cordages nous suppléaient pour stimuler les zones hors d’atteinte...

sex bondage, rencontre, webcam BDSM et bien plus encore sur JALF


sexe gratuit Québec pour couple coquine rencontre rencontre eure loir faire l'amour annonces rencontres BDSM lesb rencontre érotique Wavre rondes et jolie rencontre sans abonnement

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015