sensualité
sensualité

Sensualité exquise

sensualité

Membres présentement en ligne

Je suis invisible. Invisible pour laisser toute la place à la sensualité. Me voilà ainsi parti vers Nantes pour la rejoindre et la surprendre, je pense qu'elle ne va pas s'y attendre. Après quelques derniers échanges avec elle, je la prévenais que j'allais partir en vacances quelques jours, et que je ne serais donc pas présent sur Internet, elle avait l'air très déçue, j'étais quelque part ravi, d'autant qu'après nos quelques confidences, il faut avouer que j'ai encore plus envie d'elle et de sensualité désormais. Je laisse donc un petit mot à mes parents, qui ne sont au courant de rien, et me voilà en route pour cette région Nantaise.

Voilà j'arrive près de chez toi... J'attends que tu rentres. Je te vois enfin. Tu es si jolie, il faut avouer que vu que tu ne me vois pas, que tu ne te doutes de rien, tu restes totalement au naturel. C'est si craquant, ton petit air, j'aime. Tu rentres enfin chez toi, j'en profite pour rentrer en même temps que toi, et je monte avec toi dans ta chambre, je me trouve un coin où patienter. Je te vois faire tes devoirs un peu, puis aller sur l'ordinateur, et mon absence fait que tu en sois au final vite lassée. Je te vois donc revenir dans ta chambre, et te mettre à lire. Encore ce fameux livre de ton amie, je te vois qui commence à tortiller, ton corps devient légèrement chaud.

Sensualité quand tu nous tiens... Je te vois prendre le temps de lire et relire chaque passage, tu commences délicatement à caresser ton corps. Commençant par ton cou, ton si délicat cou que j'aimerais tant embrasser. Tu ouvres très légèrement la bouche, t'en mordilles la lèvre inférieure, puis tu écartes tes cheveux, et commences sur le haut de ta poitrine si délicate. Tu joues dessus tout doucement, frôlant, effleurant ta peau provoquant de doux frissons. Tu passes ensuite sur ton ventre, que j'ai tant pris de plaisir à te décrire que j'y ferais volontiers des cercles de plus en plus grand autour du nombril, chose que tu fais.

Tu me fais tant d'effet, tu es réellement sublimée par ton excitation, tu me plais encore plus, j'ai envie de toi, mais je vais attendre que ton plaisir soit encore plus développé, même si cela est très dur. Tu te retires pantalon et tee-shirt, te voilà donc simplement en sous-vêtement. Tu as abandonné ton livre, et je te vois qui t'abandonne totalement. Tu laisses la lumière, sûrement pour parfois observer tes réactions physiques. Tu glisses lentement ta main sur ton slip, et caresses en même temps ton cou. Ton premier réflexe fut d'écarter les cuisses, mais je ne crois pas que tu l'aies remarqué, mais c'est si...

terriblement bon à voir. Je vais bientôt pouvoir t'aider, tu commences à bien chauffer, et j'entends dans tes murmures que tu m'appelles, que tu rêves de moi pendant cet acte. Tu prononces "Lucefal" d'une voix si délicate, et envoutante. Je ne peux résister, mais j'attends quand même encore un tout petit peu. Tu te relèves doucement, ouvre les yeux et te retire le soutien gorge, voilà c'est l'heure pour moi. Je te vois qui t'allonge à nouveau, tu fermes les yeux, et commences à caresser tes seins tendrement. Ma main passe donc sur ton sein non "utilisé", tu gardes les yeux fermés. Tu dois croire que c'est ton imagination, car tu n'as vu personne, et surtout personne chez toi n'irait s'amuser à cela.

Je continue à copier les gestes de ta main sur ton autre sein. Puis je te vois commencer à glisser ta main sous le slip avec sensualité. Tu remues dans tous les sens à mesure que ta main semble effleurer ta fleur. Je vois ta main se retirer de l'endroit, j'en profite pour lécher ces doigts si désirables. Tu ouvres les yeux, et comprends là que quelqu'un est là, tu murmures "Qui est là?". Tu regardes partout mais ne vois rien. Je commence pour ma part à stimuler ton plaisir, en caressant ton slip, tu venais de refermer les yeux, et te demande ce qui t'arrive, tu te laisses faire, et tortilles de tout ton corps.

Je me glisse sous la couette et la referme sur nous. Je murmure ma formule pour réapparaître. Une fois cela fait, j'ouvre la couette à nouveau et murmure...

sensualité, littérature, chat et bien plus encore sur JALF!


travestir rencontre bretagne rencontrer amour tencontre rencontre vaud rencontrer homme femme soumise pour gang bang rencontres virtuelles webcam BDSM rencontre sans abonnement

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015