rondes et jolie
rondes et jolie

Rondes et jolie

rondes et jolie

Membres présentement en ligne

«Rencontrer des femmes rondes et jolie en ligne! Plus de un million de membres, l'inscription est gratuite! Allez-y, à vous de Jouer!»



Mathieu accrocha son manteau et sourit en entendant le bruit de vaisselle et la musique résonnant de la cuisine. Il enleva ses souliers et se glissa silencieusement vers la zone éclairé. Julia, sa copine rondes et jolie qu'il avait connu sur JALF, lui tournait le dos, ses hanches se balançant au rythme de la musique en fredonnant doucement. Elle était encore vêtu de ces vêtement d’entrainement: un vieux short en jeans et haut moulant de sport.

La chanson se termina et les notes de l’ouverture 1812 de Tchaikovsky reprit aussitôt. Son sourire se fit carnassier. Cette chanson la rendait toujours enjouée. Et qui disait une Julia enjouée, disait une Julia rondes et jolie prête à s’amuser, de toutes les façons. Il avança dans la pièce et elle se retourna, souriante et fredonnant toujours. Il l’enlaça par derrière et la fit prisonnière entre l’évier et son corps. Leur corps se balancèrent quelques secondes au rythme des violons avant qu’elle ne rie doucement, tapotant son bras.
- Donne moi quelques minutes pour finir la vaisselle. Ton souper d’affaire a bien été ?
- Ennuyeux.


Je lui répondis, ne bougeant pas et collant mon corps d’avantage contre le sien. Elle se figea brièvement avant de pousser ses fesses contre ma queue qui durcissait rapidement dans mon pantalon. Je laisse trainer mes mains le long de son corps, la caressant doucement, et sa respiration se fit plus saccadé. Gagné. Il n’en faudrait pas plus ce soir pour que je puisse la trinquer. Malgré ses airs parfois hautains, il en fallait vraiment pas beaucoup pour que ma brunette soit intéressée. Elle déposa la lavette et voulue se retourner, sans doute pour sortit ma queue de sa prison et la sucer comme une petite cochonne mais pas cette fois.

Cette fois on jouerait à mon jeu. Je l’empêche de se retourner en la plaquant contre le comptoir, me penchant pour lui lécher le cou. Elle émit un murmure d’appréciation, pencha la tête de côté de manière soumise et arrêta d’essayer d’atteindre mon membre. Je ne me faisait pas d’illusion. Elle essaierait de nouveau. Elle aimait beaucoup trop ma queue dans sa bouche pour se laisser dissuader aussi facilement. Je laisse ma main glisser sous son short. Il y a assez de place pour que je puisse bouger et je glisse deux de mes doigts dans sa chatte sans peine. Pour une fois, j’apprécie ce vieux short en jeans trop grand.

Elle commence déjà a s’agiter dans mes bras, ses hanches bougeant maintenant au rythme de ma musique, de haut en bas, tandis que mes doigts vont et viennent le plus profondément possible. Elle se tortille, tendant encore de se retourner, gémissant plaintivement. Je lui pince un sein, la tirant par ce point sensible pour qu’elle reste face à l’évier. Elle se tend quelques secondes dans mes bras avant de se laisser faire et, comme récompense, j’enfonce un troisième doigt dans sa chatte mouillée.
- Pas encore ma petite cochonne rondes et jolie. Tu pourras sucer ma queue plus tard. Qu’est-ce que tu dirais que je m’enfonce dans ton jolie cul ?
La seule réponse que je reçois est un hochement de tête frénétique et quelques gémissement.

Oh ouais, elle est vraiment en chaleur ce soir.
Quelques secondes de bataille contre la fermeture éclair et son short glisse au sol. Je la plaque contre le comptoir pour l’empêcher de bouger. C’est qu’elle pourrait encore essayer de me sucer la coquine. Je descends ma braguette et ma queue bondit tel un missile pour aller cogner contre la petite culotte noir, cherchant déjà son petit trou serré. Ses mains s’agrippent au comptoir tandis qu’elle ondule sous moi, s’empalant sur mes doigts avec plaisir. Décider de suivre mon idée jusqu’au bout, je retire mes doigts. Ignorant ces miaulements de frustration, je la déshabille complètement.

Je suis encore tout habiller et elle n’a que sa peau chaude, ses seins dur ballotant dans les air tandis qu’elle se frotte contre moi. Je la repousse de nouveau contre le comptoir, laissant ma queue glisser entre ses fesses. Ça ne fait que la rendre plus folle tandis...

rondes et jolie, rencontre, sexe et plus encore sur JALF!


rendez rencontres rencontre Hauts-de-Seine rencontre grivoise Paris fétichiste lingerie annonce rencontre coquine jeu xxx femmes se branler gai chat fantasme routier

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015