rencontres sexe
rencontres sexe

rencontres sexe

rencontres sexe

Membres présentement en ligne

Ca y est, nous y sommes. Tu m'as enfin donné rendez-vous et nous allons enfin nous rencontrer. Que de mots échangés, que d'émotions partagées, que de soirées bénies où dans les bras l'un de l'autre nous avons vogué sur les ailes de l'amour et du plaisir sans cesse renouvelé, les mots, ces mots, doux mots qui glissaient de mes doigts, passant par mon clavier, franchissant une distance phénoménale pour aller se poser amoureusement, sensuellement sur ta peau, sur ta bouche, sur ton cœur. De merveilleuses rencontres imprégnées de sexe et de volupté.
J'y suis, l'île que tu aimes tant, joyau de la nature entre ciel et eau, doux écrin qui doit nous recevoir, je me suis installé la première, l'émotion qui fait chavirer mon cœur et mon âme m'a fait arriver bien à l'avance, je veux repérer les lieux, je veux m'imprégner de chaque bruit, de chaque odeur, je veux ne faire qu'un avec ce lieu magique que tu as choisi mon ange.


Je me promène et rencontre un saule magnifique, son lourd branchage tel une longue chevelure ondoie doucement sur les flots du fleuve qui passe en gémissant doucement sous cette caresse et en retour lui accorde une parure de lumière.
Je m'appuie au tronc, le vent fait frémir mes longs cheveux, les éclats de lumière se reflètent dans mes yeux, mon âme est en attente, la nature entière se tait, les battements même de mon cœur se font sourds. Silence total, puis un bruit de pas. Non mon cœur ne m'abandonne pas, non mon âme ne s'envole pas, je n'ose me retourner. Ta main sur mon bras, je sursaute, ton contact si attendu et si redouté à la fois, ma tête baissée ne m'écoutant pas.

Tu dis mon prénom, ta voix si chaude me rend le souffle que j'avais perdu, mes yeux trouvent les tiens, les éclats de lumière se partagent déjà.
Instant suspendu dans le temps, je dis ton prénom, mes yeux se posent sur tes lèvres. Tu m'attires vers toi d'un mouvement imperceptible, je me retrouve dans tes bras et ta chaleur m'éveille enfin à la vie, nos lèvres se retrouvent, se reconnaissent, affamées de tout cet amour tellement écrit, tellement vécu et pourtant c'est la première fois.
Je t'embrasse, tu m'embrasses, nos lèvres semblent folles, nos langues se cherchent, se trouvent, entament un doux ballet telles des feux follets, j'aspire un peu la tienne en un doux mouvement de succion, encore, oui, encore.

Ma peau semble avoir pris quelques degrés de plus, je sens mes joues en feu, tes bras autour de moi sont mon univers, ta bouche m'insuffle ton souffle, je veux n'être plus que toi.
Nos vêtements ont disparus comme par enchantement, ma peau veut la tienne étroitement imprimée contre elle, nos pores confondues, ma bouche s'écarte de la tienne, elle part en exploration sur ton cou, une veine y bat très fort, elle répond à mon sang qui n'est plus que lave en fusion, ton torse ainsi caressé par mes lèvres dont les tétons deviennent durs sous ma langue, ton ventre qui vibre, ton nombril exploré par ma langue doucement, tout doucement j'étire le temps de mon exploration, j'ai tant attendu, j'ai tant rêvé.


Mes mains caressent tes cuisses, partant des hanches et descendant toujours plus bas. Ma bouche continue sa lente descente, ton sexe tendu et dur cogne contre mon menton, je le goûte du bout de la langue. Ton goût enfin, élixir de mes rêves, ma langue te découvre sur toute ta longueur, de plus en plus bas. Tu gémis doucement, mes cheveux caressent la peau de ton ventre, je suis ton saule, tu es mon fleuve.
Le soleil complice joue entre les branches de l'arbre et fait briller ta peau et la mienne de mille feux. Les clapotis de l'eau si proche répondent aux bruits de ma bouche qui a pris possession de ton sexe avec amour, te voilà dans un doux écrin de chaleur et de moiteur, la caresse, douce au départ, se fait exigeante, l'écrin devient étau de bonheur, tes mains sur mes cheveux impriment un rythme de plus en plus rapide.


Je veux boire à ta source mon doux fleuve, et voilà le moment de félicité qui approche, ton ventre se contracte, ta respiration n'est plus qu'un long râle, mon corps n'attend plus que ce moment où il pourra puiser son nectar de vie en toi. Tu exploses mon doux volcan, ta lave se déverse.
Un oiseau chante un hymne à l'amour.

rencontres sexe et plus encore sur JALF


rencontre BDSM Martinique pour libertin rencontre érotique Basse-Terre plus sexy couple libertin rencontre coquine Moselle site rencontre sexe rencontrer homme mur rencontre quebec2 rencontre érotique Bas Saint-Laurent

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015