rencontres marseille
rencontres marseille

rencontres marseille

rencontres marseille

Membres présentement en ligne

Le soir vers les 22 heures Antoinette se pointait à marseille chez moi comme convenu pour une rencontres, vêtue d’une robe de chambre et portait en dessous un soutien gorge et slip transparent, accompagné de Jaques on voyait de loin ses seins et sa chatte, je suis resté en admiration devant cette créature qui m’est tombée du ciel, ses vêtements pour le lendemain à la main, je fermais derrière eux ,Antoinette s’installe sur le canapé et je commence à lécher de haut en bas, ensuite elle me suce et je bande dur , je commence alors à pénétrer la belle chatte humide aux lèvres pulpeuses de ma maîtresse de plus en plus fort.

Je la prends ensuite par derrière et sans aucune gêne, défonçant son vagin très serré et je la prends dans toutes les positions, la faisant jouir de plus en plus à chaque coup de ma bite. finalement je décharge tout mon jus chaud dans sa chatte, je me suis dégagé d’Antoinette et Jaques pénétrait sa femme et j’ai commencé à lui caresser son derrière, ma langue lui fournissait un excellent massage au niveau de son anus et tout doucement je le pénètre cm par cm pour lui permettre de goutter le plaisir d’une pénétration intense, nous avons synchronisé nos va et vient pour permettre d’avoir nos éjaculations ne même temps ce qui ne tardait pas à arriver, Antoinette était comblée car jamais elle n’a senti la queue de son mari lui labourer sa chatte et je me suis dit au moins mon sexe à réussi à satisfaire le mari de ma maîtresse préférée qui depuis que je l’ai connue je n’ai rencontré que du plaisir, le moment est venue ou Jaques est rentré chez lui, laissant à ma disposition sa femme et le menue proposé par Antoinette consistait à un 69, j’ai même goutté quelques gouttes du sperme de son mari, Antoinette était aux anges et me demandait combien elle a perdu du temps avant de me connaître, car elle se contentait des caresses de ses amies médecins comme elle , et ses amies ont remarqué qu’elle n’était plus comme avant, elle les fuyait et un jour elle leur ai raconté ses aventures avec son voisin et certaines de ses collègues lui ont demandé de partager un moment avec son amant, elle leur a demandé un temps de réflexion car il faudra demander à l’intéressé, je lui ai répondis que tu me satisfait et s’il y a amies que tu estime je suis prêt à leur hommage si tu es d’accord, satisfaite de ma réponse , Antoinette allongeait sur le dos et j’ai commencé à lui lécher tout son corps de la tête aux pieds en marquant un arrêt obligatoire sur ses seins et sa vulve, son bouton durci, mes doigts écartèrent ses jambes et mon sexe la martelait , satisfaite de ma réponse, je lui ai éjaculé sur son visage et ses seins .


Le matin Antoinette a été comblé comme elle le voulait et je suis partie au travail.



Jeudi aux environs de 18 heures Béatrice faisait son entrée avec ses enfants chez moi , les filles étaient contentes de me retrouver n’en parlons pas de leur mère qui attendait ses retrouvailles avec impatience et profiter des nuits et elle ne sera pas déçue car je lui ai préparé un programme avec Antoinette et son mari .
Comme a son accoutumé Jaqueline m’envoya des légumes , fruits et viandes , dont une partie je l’ai remis à Antoinette, car de temps en temps elle me préparait les repas .





Béatrice a préparait le dîner et nous avons reçue la visite d’Antoinette qui était ravie de faire la connaissance de Béatrice car elle savait tous de mes aventures de la ferme et a trouvé Béatrice très jolie et croquante , en quittant la maison je lui ai dit je vais la préparer pour une soirée à quatre , elle était ravie de cette nouvelle , en particulier pour son mari Jaques qui n’attendais que ça .
Après le dîner , les enfants ont été installé dans la chambre avec leur maman , et dés qu’elles s’étaient endormies , Béatrice est venue me rejoindre, vêtue d’une tenue qui ne cachait absolument rien de son corps .

J’étais nu sous les draps, elle me dévoila lentement son corps aux jolies formes . elle était chaude et terriblement en manque et elle me faisait part de son désir et comme début elle a pris ma bite devant elle et l’ a introduit dans la bouche jusqu'à l'érection, elle la suça que je ne pouvais pas attendre pour lui faire une bonne toilette de sa chatte chaude épilée Je lui écarte les jambes pour voir sa chatte et je lui enfonce mon sexe au plus profond de son orifice. , elle jouit et tout son corps tremblé de plaisir.
Elle n’a pas voulue rejoindre la chambre ou dormait ses filles , je lui ai fait part que demain je recevrais Antoinette et Jaques son mari pour une partie à quatre.





Béatrice m’informait qu’elle va sortir avec les filles pour une promenade en ville et faire des achats , je lui ai remis les clés de l’appartement en l’informant que je serais de retour aux environs de 19 heures car j’ai un travail important à terminer .
J’ai appelé Yvette pour lui dire si elle peut me recevoir à midi , elle était contente et impatiente pour me rencontrer , à midi je me suis présenté chez elle avec un joli bouquet de roses , elle m’accueilli avec joie et un baiser sur sa bouche , chaude et sucrée me font rêver à ce que elle va m’offrir comme plaisir , habillée d’une jolie robe marron courte qui lui aller à merveille , ses seins bien pointés , elle a pris ma main pour me conduire à l’intérieur de sa demeure .


Au salon nous avons pris un verre et puis nous sommes passé à table, tout était préparé sur la table , rien ne manquait et cela pour lui mettre de ne pas être dérangeais par la servante .



Au cours du repas ses pieds ne cessaient de me caresser mon bas ventre et elle a senti que mon sexe s’est durci, sans plus perdre une minute elle me demandait de la rejoindre dans quelques minutes dan sa chambre, j’en profitais pour fumer une cigarette, puis je la rejoins, elle était vécue uniquement d’une chemisette, et je me suis débarrassé de tout ce que je portais et j’ai commencé par lui caresser les seins avec ma langue, puis mes mains descendirent à son bas ventre, pour saisi son bouton et elle voulait ma langue au lieu de mes mains ce que j’ai entrepris de faire sur-le-champ, un de mes doigts caresser son rectum et la dame s’est enflammée, elle était chaude et demandait que je lui enfonce mon engin , je faisais durer le plaisir et je lui ai demandé que je vais lui faire une double pénétration, elle s’est levée pour ramener le gode et me la tendit, je l’ai lubrifié et tout doucement je l’enfonçais presque en entier, et je suis monté sur elle pour la pénétration vaginale, et je vous prie de me croire elle a crié et j’ai eu peur que la servante venait pour voir ce qui se passe, elle m’informait qu’aucune personne ne la dérangeait tant qu’elle n’utilise pas la cloche qui se trouvait sur la table de nuit et le va et vient dans sa grotte accentuelle et chaude, j’ai gonfle le gode tout en lui demandant de m’informer si elle a mal mais envahint le gode est gonflé à fond, ma verge dans son vagin tout était normal et nous avons joui en même temps après un repos elle a pris mon sexe pour faire profiter sa bouche et lui permettre de se rafraîchir avec mon jus .


Elle était très satisfaite de cet après midi et en sortant elle me demandait de ne pas m’oublier car ta bite mérite le respect .



En rentrant chez moi j’ai trouvé une de mes voisines qui trouvait du mal pour rentrer ces paniers, je l’ai aidé en ramenant ses paniers à la maison et en voulant la quitter, elle me supplia de rentrer pour prendre un verre comme je n’étais pas pressé j’ai accepté avec plaisir, elle ma laissé au salon pour quelques minutes et la voilà de retour elle a enlevé sa robe qui la gênait pour une courte robe qui mettait en relief son corps et en s’asseyant elle a dévoila ses jambes et j’ai vu son slip rouge, sans dire un seul mot elle s’est approchée de moi et commençait à m'exciter par ses mouvements de jambes , ne pouvant pas tenir je me suis assis à coté d’elle et j’ai pris une de ses mains pour la l’embrasse et la caresser ,mon membre gonflait , puis je me suis mis à caresser ses jambes qui s’ouvraient à l’avancement de mes mains , le les ai bien écartées , et elle n’a pas bronché puis elle m’a demandé de la suivre dans sa chambre dans la chambre, elle profita pour ouvrir ma fermeture éclair du pantalon , mon sexe a été pris par ses mais lisses puis elle l’a mis dans sa bouche pour une bonne fellation , je ne tenais en reste pour lui enlever ces vêtements et la culbuter sur le lit , je me suis mis à lécher sa chatte poilue qui sentait la sueur et le besoin d’être prise en charge par une bite ,elle ne portait aucun vêtement mis a part son slip que j’ai enlevé moi même et toujours une bonne toilette pour cette chatte poilue de la bonne dame qui n’attendais que cela, mon sexe a pris la forme et elle me demandait de la prendre, en la pénétrant elle a crié de joie et je me suis versé dans son organe ,le liquide débordait son vagin et elle en profitait pour goutter ma liqueur , elle me demandait de lui enfoncer son anus et la bonne dame a été satisfaite , je me suis levé et en la quittant elle m’a remercia et me demandait de passer de temps en temps car elle est seule et le sexe lui manque beaucoup ,je lui ai dit je ne manquerai pas de l’honorer par mes visites .


A la maison j’ai trouvé les enfants et Béatrice et ses enfants qui m’attendaient , nous avons pris un café ensemble , tout en attendant le dîner que Béatrice nous a préparé.



Après le dîner chacun est partie dans sa chambre , Antoinette qui venait d’arrivé accompagné de Jaques , je les invitait à rejoindre le salon et je suis allé dans la chambre d’amis pour informer Béatrice de la venue de mes amis , et je lui ai dit de mettre uniquement une chemise et pas de slip.



Nous avons bu quelques verres et Béatrice faisait sa rentrée comme convenue , j’ai fait les présentations et après une discutions concernant la vie et le climat , je me suis approché de Béatrice (je lui ai dit aujourd’hui ce sera ta fête et tu auras droit à une double pénétration prépare tes deux trous et à la ferme tu vas t’en souvenir et tu ne demanderas que ça à l’avenir ) et j’ai commencé à lui caresser les seins tout en lui retirant la sa chemise , Jaques a fait de même à Antoinette , et je leur ai demandé à nos deux amies de faite un 69 , j’ai demandé à Jaques de pénétrez Béatrice et moi je vais pénétrer Antoinette pour chauffer un peu l’atmosphère , se trouvait dehors et de temps en temps je fais sortir mon sexe pour sans attendre les éjaculations nous avons changer de partenaires et le sperme a coulé dans les chattes de nos amies , tout le monde était content ,j’aurais bien voulu enfoncé l’anus de Jaques mais par respect a Béatrice je ne l’ai pas fait .


Un peu plus tard je me suis couché sur le dos et j’ai demandé à Béatrice de monter sur moi , ma bite n’a trouvé aucun mal à pénétrer dans ce premier trou et Jaques lui a enfoncé son sexe dans son rectum , prise en sandwich , elle criait de joie et le plaisir lui a fait voir des étoiles dans la chambre , inondé de nos spermes et Antoinette s’est précipitée pour lécher ceux qui rester , son mari était content de cette action et il nous demandait de l’excuser car il était fatigué et je l’ai bien compris car il a voulu que je lui donne son plaisir mais moi je ne peux qu’ honorer ces dames , après le départ de Jaques , Béatrice ma embrassée et me remercié de cette soirée qu’elle ne pourra jamais oublier , nous avons dormis dans le même lit au matin ma bite a été engloutie par une des bouches de mes compagnes
Le lendemain j’ai appelé mon inconnue qui m’a laissé un message et après une discutions, elle me disait qu’elle est impressionnée de voir cette bite qu’une de ses amies qui a eu la chance d’en profiter lui a raconté son aventure avec moi ,je lui ai promis de venir la voir un de ces jours et j’ai pris note de son adresse et de son nom ( Simone âgée de 35 ans et vivait seule et comme passe temps son travail et la télévision avec les films X et parfois des rencontres coquines avec ses amies qui sont dans le besoin comme elle.


Le soir Antoinette et Béatrice étaient au salon, les filles dormaient dèja, elles se mettent à s’embrasser excité par cette vue ma bite se gonfler et lentement elles se penchèrent pour sucer à deux mon sexe, les sensations des deux bouches me rend fous et je demandais qui veut passer la première à la casserole, par respect Antoinette demandait à Béatrice de se mettre sur le dos afin que mon engin la pénétrer et elle profite pour déguster nos sexes respectifs avec sa langue et mon jus coulait dans la chatte de Béatrice qui débordait ce qui a fait plaisir à Antoinette pour tout lécher, nous avons pris un verre et j’en profitais pour fumer une sèche, mes amies profite de la situation pour s‘offrir un 69 et cela m’amusait après un repos de quelques minutes j’ai repris la situation en main, ma langue léchait la chatte de Béatrice et la bouche d’Antoinette et ainsi de suite dés que ma bite a repris sa forme je l’ai enfoncé dans Antoinette, la bouche de Béatrice essaye de profiter de temps en temps pour passer sa langue et j’en profitai de la sortir et la mettre dans sa bouche, oh que c’est délicieux un vrai régal pour mes deux compagnes et la soirée s ‘est terminée par un KO total de nous trois .


Après une semaine de joie et de gaieté Béatrice a rejoint la ferme tout en pleurant , je lui ai offert mon slip plein de foutre en souvenir de cet agréable séjour , et des robes pour ses filles qu’Antoinette a acheté pour moi .
J’ai appelé Jaqueline pour lui demander que le moment est venue pour me rendre visite , elle a promis de venir à Marseille la semaine prochaine . à suivre Dixième partie : Jaqueline à Marseille

rencontres marseille sur jouer avec le fantasme


rencontre libertine Gard clubs libertins rencontres Clermont-Ferrand rencontre Jura annonce rencontre coquine paris cunnilingus rencontre Poitou-Charentes vibrateur rencontre sexe Genève BBW

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015