rencontres coquines paris
rencontres coquines paris

rencontres coquines paris

rencontres coquines paris

Membres présentement en ligne

Après avoir réussi à capter le trésor (Chantal) enfoui à coté de moi , je me suis arrangé pour lui offrir un week-end rencontres coquines à paris ce qu’elle a accepté.


Le rendez-vous a été fixé au bas de son immeuble , elle ne tarda pas pour venir, il faisait beau et la circulation était presque nulle , a mi chemin une halte pour se reposer un peu et dîner sans oublier d’ acheté les provisions car on va arriver tard et les magasins seront fermés , avant de monter dans la voiture elle a enlevé son slip pour me permettre de caresser sa chatte et sans tarder elle a pris mon sexe pour une bonne fellation et le jus a été avalé d’un seul coup, puis en avant Paris est devant nous , nous sommes arrivés et heureusement qu’il y a l’ascenseur car monter 14 étage avec le trajet c’est pénible .




En rentant je lui ai allumé l’ensemble des chambres , tout était en ordre comme je l’ai laissé la dernière fois lors de mon dernier séjour , je lui demandais de me préparer un café pour me mettre en forme .


Chantal voudrait savoir comment je faisais pour satisfaire mes besoins de sexe, je lui ai raconté toute mon histoire et celle de Michèle et Antoinette l’a beaucoup émue, au lit Chantal m’embrassais , je suis monté sur elle tout en baladant ma bite sur ses seins et sa bouche , ,ne voulant pas s’arrêter elle me suça jusqu'à l’éjaculation complète sur ses seins , une partie fut avalé avec l’aide de ses doigts , elle ramassé les gouttes de sa poitrine puis elle avale ce qu’elle a pu récolter ,et voulant voir Paris la nuit elle est sortie au balcon , je me suis mis derrière elle et mon corps collé au sien , magnifique , douce bien calibré , docile au lit , faisait ce que je lui demandait , et ma foie pourquoi je le l’ai pas rencontré avant j’aurai pu l’épouser et cette idée me rappelle mon échec que j’ai eu avec Sofia ,dont je vous raconterais une autre fois toute l’histoire de cet amour qui n’a duré que le temps des roses , pourtant tout est bien parti mais le destin a voulu qu’on se sépare.




Il est impossible de résister à une pareille beauté. Un corps parfait, , une chatte qui m’a fait perdre le souffle, Chantal que chaque homme rêve d’avoir au lit , Sa chatte souffrant de solitude s'ouvre également afin d'y accueillir mon membre dur , Je suis devenu fou par cette jouissance ,elle hurle de joie car le plaisir lui monté au cerveau .


Le lendemain après le petit déjeuner, nous sommes sortis en ville pour une visite et faire du shopping, je lui ai demandé d’acheter des vêtements de réserve (slips transparents de chaque couleur, deux déshabillé (dont un je le réserve pour la femme du PDG) plus une jolie robe de chambre pour lui permettre de se changer et se mettre à l’aise lorsqu’elle s’installe chez moi, à midi nous avons pris nos repas dans un excellent restaurant dont sa spécialité était le poisson grillé, nous commençons à nous fatiguer car nous avons marché uniquement, vu la circulation et le temps qu’elle nous fait perdre avec la voiture nous avons opté pour la marche.




Nous voilà de retour chez nous, j’ai profité pour rendre visite à notre concierge pour lui remettre une enveloppe contenant de l’argent, elle était folle de joie de me revoir car cela fait belle lurette qu’on s’est pas vue elle m’a remis le courrier.


Dés mon entré dans le logement, Chantal s’est jetée sur moi ne m’a pas laissé le temps de souffler, je la comprends, elle veut profiter du maximum des heures de liberté, et sans hésiter je lui sors ma bite qu’elle s’empresse de la prendre dans sa bouche et en même temps je retire ma chemise et mon pantalon pour le slip elle me la retiré et après l’échauffement un bon 69 et dés que ma langue se promène entre sa chatte et son anus.

Elle n'en peut plus, alors elle veut son lait quotidien, et pour nous remonter le moral et sans plus tarder nous avons joui, cinq minutes plus tard, elle s’est mise à quatre pattes et je me suis enfoncé dans son rectum qui se rétréci au contact de mon sexe et le serre très fort un va et vient et nous voilà en plein orgasme, tout mon jus a été pompé par ce magnifique rectum, qui ne cesse de s’adapter à l’anatomie de mon sexe.


Une petite sieste car nous avons l’intention de s’amuser un peu le soir dans une boite de nuit (j’ai réservé une table pour deux.


Le soir après dîner, nous sommes sortis pour passer une agréable soirée dont j’en rêve depuis fort longtemps, c’était juste à coté de chez moi, accueil à l’entrée de la boite ou on nous a indiqué notre table, à première vue tout est correct pour passer Une excellente soirée, une musique d’ambiance nous fait lever pour une danse d’ouverture, collé à moi Chantal ne faisait qu’embrasser mon cou, mes mains sur ses hanches, et elle a l’air de s’amuser, elle murmurait dans mon oreille mais avec la musique je n’entendais rien, deuxième danse elle se collait complètement à moi et ma bite s’est redressait comme pour aller en guerre, ne pouvant plus attendre elle me disait de la prendre sur-le-champ, mais malgré la lumière tamisée on pouvait nous voir, pour la calmer un peu je luis caresse sa chatte a travers sa robe et cela lui a fait plaisir, n’empêche pas elle a jouie, pour éviter tout problème nous avons quitté la boite pour rentrer chez nous.


Arrivé à la maison elle me disait je ne pouvais plus attendre j’ai le feu et je veux que tu l’éteint , ce que je ne peux pas la faire attendre plus longtemps car une fille comme Chantal ça ne court pas les rues et elle s’est offerte à moi et je dois lui donner satisfaction car elle le mérite .


Complètement nue couché sur son dos, cuisses écartés je lui lécher la chatte comme un fruit précieux sans oublier le petit bouton dont je me suis attardé, je commençais à lui effleurer la chatte par des petits approchements et puis je me suis enfoui complètement dans la grotte merveilleuse, elle a serré ses cuisses pour m’empêcher de bouger afin de maintenir ma bite le plus longtemps possible dans son vagin puis le lui ai inondé sa chatte elle poussait des cris de plaisir heureusement que je suis chez moi et non à l’hôtel car a entendre ses cris les gens peuvent croire à beaucoup de choses, voulant encore goutter mon jus elle insère ses doigts ses doigts dans son trou pour retirer quelques gouttes de jus pour les savourer, vraiment Chantal est unique, et elle veut encore, Je lui ai dit laisse moi respirer un peu et ton derrière recevrais sa quotte part, un café comme toujours plus une cigarette, et elle ne pensait plus à Henri, elle vit le présent car maintenant il faudra apprendre à vivre avec car je n’ai pas l’intention de l’abandonner vu le plaisir qu’elle m’offre et que je lui offre, elle est libre trois mois sur quatre et je pourrais m’adapter a un programme pour ne pas laisser mes amies sans nouvelles car je pense à Brigitte, Germaine, Antoinette (ma préférée ) Michèle, Simone, Béatrice Thérèse Claude, Alice, Jeanne, Claire, yvette, Jaqueline, Arlette et Lisa dont je lui ai promis de l’inviter à passer quelques jours chez moi avec ses enfants, tout cela doit être programmer et ficelé pour éviter de recevoir des invitées de trop et répondre a à chacune d’elle sans distinction mis à part Chantal et Antoinette .


Dimanche, retour chez nous pour préparer la reprise, le soir un repas léger, 22 heures on était au lit collé à moi elle souriait, elle avait bonne mine et me disait pourquoi avoir perdu tout ce temps, ma réponse lui a plu c’est ça on ne peut par tout deviner, tu sais le premier jour ou je me suis présenté au travail je ne cessais d’admirer ton corps et petit à petit on se faisait la bise en entrant au travail et ton odeur m’enivrer


Et comme j’ai su que tu étais mariée j’ai abandonné ma course vers toi n’empêche pas que chacun soi au lit je pense à toi et te voilà maintenant mienne, avec la programmation de ton mari nous arrêtons un programme commun, durant le congé de ton épouse je te prendrais au bureau durant les heures de repas et tu me laisserais ta culotte après l’avoir frotté dans ta chatte pour la sentir lorsque je serais seul à a maison .


Cela a duré exactement 28 jours de bonheur car le lendemain Henri arrive àMarseille , Chantal a rejoint la veille sa maison pour une remise en ordre , elle a pris tous ses affaires seules sont restées ce qu’elle doit porter lorsqu ‘elle viendrait chez moi .


Prochain « fruits à portée de ma main »

rencontres coquines paris et plus encore sur JALF


rencontres club super coquines sitophilie lolos rencotre rencontre érotique Montérégie rencontre érotique Louvain rencontre libertine Puy-de-Dôme rencontre BDSM Martinique entre homme

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015