rencontres chat
rencontres chat

rencontres chat

rencontres chat

Membres présentement en ligne

Sophie aime les clubs échangistes - Eh oui, malgré ce que nous avions décidé avant notre première rencontres sur le chat de jalf, qui s'était terminée en exhibition dans un parking souterrain face à de nombreux voyeurs, Sophie et moi nous sommes revus. Ainsi que nous en avions convenu en se quittant ce jour-là, nous avons de nouveau eu des rencontres sur le chat de JALF pour chater ensemble à plusieurs reprises. Sophie m'avait dit avoir particulièrement apprécié de s'exhiber ainsi à des inconnus, puis quelque temps plus tard, au cours d'une discussion, m'avait avoué qu'elle aimerait que l'on se revoie, mais cette fois pour que je l'emmène dans un club échangiste.



Nous avons profité du fait que son ami devait s'absenter un week end pour mettre notre projet à exécution. J'ai demandé à Sophie de me rejoindre à Marseille, où je fréquentais un club que j'appréciais particulièrement. Sophie est arrivée chez moi le samedi en fin d'après-midi. Nous sommes d'abord aller dîner dans un bon restaurant du Vieux Port, où nous avons été plutôt remarqués, tant par notre différence d'âge (Sophie a tout juste 25 ans alors que je vais bientôt en avoir 50), que par sa tenue hyper sexy: Sophie portait en effet une jupe courte, des bas Dim-Up noirs, et un chemisier noir transparent sous lequel elle portait un soutien-gorge à balconnets assorti qui ne cachait pas grand chose de ses seins magnifiques.

Pendant tout le repas, nous nous sommes d'ailleurs beaucoup amusés des regards envieux des hommes, et jaloux des femmes qui nous entouraient.

Nous sommes arrivés au club peu avant minuit. De nombreux couples et hommes seuls, ainsi que quelques femmes seules étaient déjà présents. Après avoir présenté les patrons du club à Sophie, je lui ai fait faire le tour de toutes les salles. Une seule était occupée pour l'instant, par un couple d'une cinquantaine d'année qui faisait l'amour devant une dizaine d'hommes en train de les regarder tout en se branlant. Comme lors de son exhibition en voiture, Sophie n'a pu s'empêcher de regarder longuement ces queues tendues que les hommes masturbaient avec plus ou moins d'énergie, et j'ai pu constater aux pointes de ses seins qui semblaient vouloir crever le tissu que cette vision ne la laissait pas indifférente.



De retour dans la salle principale, nous sommes allés sur la piste de danse où de nombreux couples se trouvaient déjà, certains dansant sagement, d'autres s'avérant plus entreprenants, comme cette brune pulpeuse qui, accroupie devant son compagnon, était en train de le sucer avec une application digne des plus grandes professionnelles. Nous étions en train de danser face à face quand une superbe femme blonde d'une trentaine d'année est venue nous rejoindre. Très vite, j'ai compris qu'elle était intéressée non pas par moi, mais par Sophie. Et quand le DJ a envoyé une série de slows, la blonde, qui se prénommait Marina, s'est jetée sur Sophie qu'elle a plaqué contre elle pour commencer à danser langoureusement.

Sophie me lançait des regards affolés. Nous n'avions jamais eu l'occasion d'en parler, mais elle n'avait sans doute jamais eu l'occasion de rencontrer une femme bi ou lesbienne.

Marina savait y faire avec les novices. Son corps avait épousé celui de Sophie, et elle avait glissé une de ses cuisses gainées de nylon entre les jambes de Sophie pour frotter délicatement sa vulve, tandis que ses mains se baladaient sur ses fesses, son cou et ses seins. Très vite, Sophie s'est laissée aller à ces caresses délicieuses, dansant les yeux fermés, sans doute pour ne pas avoir à supporter les regards des autres, car elle devait se sentir malgré tout honteuse de prendre du plaisir à se laisser caresser par une femme.

Puis ses mains se sont mises elles aussi à aller doucement à la découverte du corps de Marina, et son bassin a répondu aux appels de celui de sa partenaire. Et quand Marina a posé sa bouche sur la sienne, elle n'a pas résisté à la langue qui voulait forcer le passage de ses lèvres. Les deux femmes se sont alors embrassées longuement et avec fougue.

Tout le monde avait les yeux braqués sur elles maintenant. Pour ne pas interrompre le charme de cet instant magique, le DJ enchaînait slow sur slow. Tout en dansant, Marina était en train d'entraîner Sophie hors de la piste, vers un coin câlins constitué d'une large banquette en forme de coeur.

Doucement, elle a poussé Sophie à s'y allonger, puis tout en continuant à l'embrasser avec fougue, elle a entrepris de lui retirer ses vêtements un à un. De nombreux hommes les regardaient maintenant, dont certains se branlaient déjà.

Sophie n'avait plus maitenant que ses bas et ses chausssures à talons aiguilles. Ses jambespendaient au bord de la banquette. Marina était en train de lui caresser les seins de ses deux mains, tandis que sa bouche descendait doucement vers son bas-ventre. Et quand sa langue s'est mise à lui titiller le clitoris et lui lécher la fente, Sophie n'a pu s'empêcher de pousser un long gémissement, tandis que tout son corps se tendait à la délicieuse caresse.

Elle avait les yeux ouverts maintenant, et elle regardait les hommes se branler autour d'elles. Puis n'y tenant plus, elle a fini par saisir de ses deux mains les queues les plus proches qu'elle s'est mise à branler en même temps et à la même cadence.

Marina s'activait sur elle avec frénésie, sa bouche aspirant et suçant les lèvres et le clitoris de Sophie, tandis que de deux doigts joints elle la pénétrait en douceur. Comme elle était agenouillée devant la banquette, son mari en avait profité pour venir derrière elle et la pénétrer à grands coups. Le corps de Sophie s'agitait dans tous les sens, elle criait sans discontinuer, semblant en proie à une série d'orgasmes qui ne semblait pas vouloir finir, et ses mains s'agitaient avec fureur sur les queues qu'elle branlait, tant et si bien que les deux hommes ont fini par jouir presque simultanément, aspergeant ses seins et son ventre de leur foutre.

Aussitôt deux autres hommes ont pris leur place, et Sophie a repris ses masturbations simultanées. D'autres hommes étaient venus sur la banquette et caressaient son corps.

Soudain, Sophie a eu un violent soubresaut accompagné d'un grand cri, et presque aussitôt ses mains ont poussé la tête de Marina en arrière, et ses cuisses se sont refermées. Son dernier orgasme avait été si violent qu'elle ne pouvait plus supporter le moindre contact de son clito. Un instant immobile, les yeux fermés, elle a fini par reprendre en mains les deux queues tendues au-dessus de son visage, pour les branler jusqu'à ce qu'elles explosent à leur tour.

Son corps commençait à être maculé de speerme. elle avait toujours les cuisses serrées, et quand un des hommes présents à voulu lui écarter pour la pénétrer, elle lui a fait signe qu'elle ne voulait pas. Comme celui-ci semblait insister, je suis immédiatement intervenu pour lui faire comprendre qu'il valait mieux qu'il n'insiste pas. Je savais que Sophie ne voulait pas qu'un autre homme que son ami la pénètre.

Ce petit incident a malheureusement refroidi les ardeurs de Sophie qui, repoussant les hommes qui l'entouraient encore, la queue frémissante, s'est redressée pour quitter la banquette.

Je l'ai aidée à se relever, et l'ai accompagnée vers les douches. Je la sentait frissonnante. Nous nous sommes enfermés dans une cabine de douche, où après avoir réglé le jet j'ai entrepris de la savonner et de la débarrasser de tout le sperme qui la maculait. Elle semblait soudain honteuse de s'être ainsi abandonnée, et j'ai passé un long moment à la rassurer tout en bichonnant son corps. Elle était vraiment très belle, et le simple fait de la savonner longuement me faisait bander.

Reprenant peu à peu ses esprits, Sohpie a fini par se rendre compte de mon érection. Après m'avoir adressé un sourire, elle s'est accroupie devant moi, a englouti ma queue et s'est mise à me sucer avec application.

Quand je lui ai fait signe de s'arrêter parce que j'allais jouir, elle m'a fait comprendre, en accélérant le rythme de ses va-et-vient et en plantant ses ongles dans mes fesses, qu'elle avait l'intention d'aller jusqu'au bout. J'ai cessé de retenir mon plaisir, et je me suis mis à me vider longuement dans sa bouche en criant mon plaisir. Sophie m'a sucé jusqu'à ce que les derniers spasmes de ma queue tendue s'estompent, puis s'est redressée et a rincé sa bouche sous le jet de la douche. Elle m'a dit ensuite vouloir partir. Je suis allé récupérer nos affaires, nous nous sommes rhabillés et nous avons quitté le club après avoir remercié Marina d'avoir donné tant de plaisir à Sophie.



Celle-ci ne voulant pas dormir sur place, je l'ai raccompagnée à sa voiture et nous nous sommes dit au revoir. Une fois de plus, je l'ai regardée s'éloigner en me demandant si je la reverrais un jour. Qui sait, peut-être aurait-elle envie d'assouvir un autre de ses fantasmes avec moi? Je vais retourner sur le chat dans les prochains jours dans l'espoir d'y faire de nouveau sa rencontres.

rencontres chat et plus encore sur JALF


dialogue sexe rencontre BDSM Orléans rencontrer femmes mariées vive rencontres rencontre-nord-du-quebec.com qui pisse rencontre-erotique-montreal.com rencontre 18 rencontre corse rencontre coquine Ain

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015