rencontres Corse
rencontres Corse

Rencontres Corse

rencontres Corse

Membres présentement en ligne

Je surf le net à la recherche de rencontres grivoise en Corse. Je découvris alors Jouer Avec Le Fantasme, un site de rencontres vraiment original. J'y ai rencontré Marine qui habite elle aussi la Corse. Après de longues discutions sexuelle et de cyber sexe, nous avions envie de nous rencontrer tous les deux. Elle me surprit d'avantage quand elle proposa un plan cul à trois chez sa copine. Je n'en cru pas mes yeux et accepta évidemment. Nous voilà donc parti pour notre rencontres grivoise en Corse chez Isabelle...

Sur les deux murs latéraux, deux immenses miroirs, faisant chacun près de quatre mètres carrés, se renvoyaient notre image.

Un moniteur était posé sur une table dans le coin de la pièce, avec dans l'espace se trouvant sous cette table un magnétoscope et une caméra vidéo-numérique sur l'utilité de laquelle je n'osai poser de questions. À l'autre coin de la pièce, dans le coin correspondant mais diamétralement opposé, se trouvait une surface de plancher recouverte de tuiles également blanches. Mes deux compagnes étaient déjà nues. J'avais pour ma part retiré ma chemise, mais je portais toujours mes culottes courtes qui devenaient fort étroites devant une érection qu'il m'était impossible de dissimuler. Isabelle s'en aperçut, quoique je crois qu'elle ne l'avait jamais totalement ignoré, et m'entraînant vers le matelas, elle s'agenouilla devant moi et défit ma ceinture, la fermeture éclair et fit descendre le tout à mes pieds.

Mon érection était tellement proéminente que mon slip s'était trouvé complètement repoussé sur le côté de mes testicules.
- Huummm ! Quel beau suçon Jean, feignit-elle en prenant la voix d'une jeune fille qui convoiterait une confiserie particulièrement alléchante.
En m'appelant ainsi, je compris aussi qu'elle tentait d'imiter Marine et de la faire s'amuser à mes dépens de la situation où je me trouvais.
- Prends-la, tu peux y goûter ma petite… C'est plein de sucre d'orge que tu peux déguster à toi seule.
-Je suis jalouse, intervint Marine, j'en veux moi aussi !
En disant cela, elle s'agenouilla à son tour à côté d'Isabelle.

Leurs bouches et leurs langues se rejoignirent autour de mon gland. C'est vous dire si cette rencontres en Corse se déroulait bien! C'était comme si deux amies se partageaient une même friandise. Je n'allais pas me plaindre. Étant debout, je voyais leurs jolis petits culs se trémousser, tandis que leurs mains servaient à se procurer un plaisir mutuel en parcourant la courte distance qui sépare le clitoris de l'anus. Leur plaisir s'amplifiait rapidement, sans que je sache si c'était le fait de sucer et de lécher mon gland ou celui de se livrer ainsi à de tels attouchements, qui pouvait expliquer la fervente passion amoureuse qui s'était emparée d'elles.

Elles grognaient, geignaient, se tortillaient et laissaient à l'occasion s'échapper un petit cri de plaisir.
- Allez les petites, n'abandonnez pas. Je n'ai jamais connu cela : deux belles jeunes femmes en même temps sur moi…
-Tu n'as encore rien connu Jean, me dit Marine en se traînant à genoux vers l'une des tables de nuit.
Je la vis de dos attacher une ceinture au-dessus de ses belles grosses fesses. Pendant ce temps, Isa continuait de me sucer et à me lécher tellement bien, des couilles à l'extrémité de mon gland que je cessai de regarder Marine pour me concentrer sur le plaisir que me procurait la belle Isabelle.

Ses seins me fascinaient. Ils étaient d'une belle grosse rondeur, et les mamelons par lesquels ils se terminaient semblaient bien tendus. Je les pris entre mes mains pour les caresser et les masser. Oh ! Que ce toucher était plaisant. En les massant, j'entendais les heureux gémissements de Isabelle qui semblait apprécier mon intervention au plus haut point. De sa main droite, elle tenait mon pénis près de sa bouche pour lui faire subir tous les plaisirs alors qu'elle masturbait sa chatte de sa main gauche. Marine revenait vers nous, toujours à quatre pattes. Cette fois, je vis que la ceinture attachée à sa taille retenait un godemiché venant s'appuyer contre sa vulve.

Dans ses mains, je vis un vibrateur dont la forme était bien plus réduite que l'instrument qui se trouvait maintenant attaché à sa taille. Dans l'autre main, je voyais de petites chaînes dépasser, sans comprendre exactement ce à quoi elles pouvaient servir. Les mains de Marine et les miennes se rejoignirent autour des seins d'Isabelle.
-Tu aimes cela, Isabelle, dis, te faire caresser ainsi? lui demanda Marine.
- Oh oui ! Continuez… , concéda Isabelle dont l'extase grandissait. Allez-y, montrez-moi ce que je mérite...

rencontres Corse et bien plus encore sur JALF


film erotique chat cam rencontre libertines réaliser fantasme rencontre internet vive rencontres rencontres Nord-Pas-de-Calais femme phallique rencontre 56 fetiche plastique

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015