rencontrer femme libérée
rencontrer femme libérée

Rencontrer femme libérée

rencontrer femme libérée

Membres présentement en ligne

Bienvenue sur le site de rencontre pour adultes Jouer Avec Le Fantasme. Vous désirez rencontrer des femme libérée et vous êtes au bon endroit. D'abord, gratuitement pour vous, une histoire érotique dans le but de vous mettre dans l'ambiance du site. Si toute fois vous désirez accéder au site dès maintenant, cliquer simplement ici. Bonne lecture!



J'avais rencontrer cette femme libérée sur JALF. Elle s'appellait Caroline.

D'abord, sa personne. Une femme dans la mi-trentaine, qui n'avait pas décider de faire carrière pour le prestige. Elle travaillait pour une compagnie de construction à titre de secrétaire. Ne vous laisser pas méprendre, elle n'était pas du type secrétaire nunuche. Efficace et intelligente, les hommes comme les femmes la respectait pour sont dévouement et son gros bon sens. Elle aimait prendre soin d'elle. Un long bain, les petits gestes intimes qui font la peau douce, les crèmes qui sentent bon. Elle avait déjà décidé du choix des sous-vêtements pour notre rencontre. Jupon court au bustier indécent, et bas de dentelles particuliers.

Elle adorait ces bas, ils lui laissaient le sexe à découvert et les fesses aussi. Elle était particulièrement fière de ses fesses. Rondes, lisses et douces. De son sexe aux fins poils roux qui laissait deviner la peau elle était aussi très satisfaite. Elle adorait porter ces bas, son sexe à l'air libre était assailli de sensations agréables et conservait de ce fait une humidité accueillante. Elle se trouvait belle et elle aimait ses rondeurs qui la faisaient se sentir femme et douce. Elle savait le plaisir étonnant que certains hommes ressentent au toucher de cette chair abondante mais ferme et si moelleuse.

Elle adorait les sentir s'abandonner, sentir leurs mains retrouver l'instinct ancestral du jeune enfant, celui de tâter, de pétrir, de s'approprier et de créer les formes. Puis, satisfaite de son image, elle ouvrit sa mallette à surprise et composa le nécessaire d'évasion de son après-midi. L'huile aux fruits, l'huile qui devient chaude sur la peau, liens de soie noire, et comme j'étais voyeur, elle apporta avec elle un petit quelque chose de plus. Puis, elle se rendit à la cuisine, et entassa dans un panier à pique-nique, les mets exquis préparés la veille. Elle avait tout. Je l'attendais à l'endroit prévu et riais d'avoir trouvé l'enveloppe qu'elle m'avait laissée à la réception.

Un rire excité, et nerveux. Je porterais le bandeau sur mes yeux comme elle me l'avait intimé dans la lettre et l'attendrais sagement assis sur le lit, laissant la porte ouverte. En route, elle sentit son sexe s'ouvrir et l'air froid la fit frissonner d'excitation. Elle fit aussi vite que possible. L'œil brillant et le souffle court. Elle se retrouva enfin devant la porte. Elle l'ouvrit et me vit. Elle me servit une coupe de vin, et me donna à goûter ce qu'elle avait préparé, en laissant ses doigts s'attarder sur ses lèvres. Je les suçais à chaque fois. Puis elle m'embrassa. L'estomac rassasié, elle s'occupa de mon corps.

Tout en le caressant, elle me dévêtit lentement. Je soupirais d'aise. Elle aimait les hommes qui "s'expriment". Elle m'embrassa partout et puis elle lui enleva mes pantalons. Elle commença d'abord par frotter mon dos, lentement, puis, elle enleva mon slip. Elle caressa ma queue qui se mit à bander instantanément. Elle était tellement douce, tellement agile. J'avais peine à croire que c'était moi qu'elle avait choisit. Je la laissa faire et fut surpris de constater qu'elle s'attardait beaucoup sur mes fesses. Elle aimait les mordiller comme un petit animal et je m'en portais très bien.


Nous vous invitons à cliquer sur le lien pour entrer sur le site et rencontrer des femmes libérée.





rencontrer femme libérée et plus encore sur JALF


BDSM rencontre nord pas calais rencontre annecy rencontre libertine Hérault Marquis de Sade dominant recherche soumise rencontre 95 s exhibe dominateur fantasme nature

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015