rencontre vaud
rencontre vaud

Rencontre Vaud

rencontre vaud

Membres présentement en ligne

Ma belle Amélie. J'avais fais sa rencontre en Vaud via Jouer Avec Le Fantasme, un site pour adulte. Nous étions devenu amants et comme elle appréciait les idées sexy, je lui proposai une rencontre en Vaud mais par téléphone alors qu'elle serait au travail. Elle avait évidemment accepté et n'en serait pas déçue, je me le promis. Je lui avait téléphoner le matin, avant son départ pour le travail en lui disant que notre rencontre téléphone dans le Vaud venait de commencer. Je lui demanda de porter ces boules chinoises toute la journée. Amélie gémis malgré elle! Pour en rajouter, je lui demandai de se masturber le plus rapidement possible au rythme de ses vibrations lorsqu'elle serait rendu au travail, ce qu'elle fit.

Elle me téléphona à ce moment et ne fut pas longue à émettre un cri primal qu’il lui fut difficile d’étouffer. Au même instant, sa chatte évacua une énorme quantité de liquide au sol avant d’expulser involontairement d’un seul trait les deux boules chinoises! Ses jambes, son bassin, son torse et sa tête continuaient d’être secoués comme si elle avait été électrocutée! Elle reprit graduellement ses esprits avant de me manifester qu’elle venait de vivre quelque chose de vraiment spécial. Elle s’assit sur le siège de la toilette pour rajuster sa robe et me déclara qu’elle ne s’attendait pas à vivre autant de sensations en si peu de temps.

Elle essuya les deux boules chinoises et le remis dans son chaud vagin. Sur ce, elle me remercia et ferma son cellulaire. Amélie poursuivit ses tâches professionnelles en portant une attention particulière sur le bruit de ses boules chinoises enfouies dans son intimité à chaque fois où elle côtoyait des personnes. Je la recontacta plus tard pour poursuivre notre jeu de rencontre téléphonique dans le Vaud. Elle s’était réfugiée dans une toilette publique au bout d’un étage réservé aux femmes. Elle avait choisi cette toilette, car elle était convaincue que peu de gens l’utilisaient étant donné son éloignement.

Ceci minimisait donc les chances que d’autres personnes la surprennent. Il y avait trois cabines dans la salle et Amélie choisit la cabine du fond au cas où d’autres personnes arriveraient quand même et risqueraient de la déranger. Puis, elle me dit qu’elle avait une forte envie d’uriner. Pendant qu’elle s’installa sur le siège, il lui vint l’idée de me proposer de l’écouter pisser. Elle en profita pour me demander si cela pouvait m’intéresser de l’entendre pisser. Elle avait pensé placer son cellulaire près de sa chatte pour que je l’entende mieux. J’acceptai sans hésitation! Amélie essaya de contrôler le débit de son urine pour faire durer le plaisir tout en essayant de contracter son vagin afin de conserver ses boules chinoises dans sa chatte.

Lorsque je réalisai que le débit de son urine diminua de façon évidente, je l’invitai à passer sa main sur sa chatte trempée pour cueillir son jus et à se caresser avec celui-ci. Cela lui permit de ressentir d’autres types de sensations que celles produites par ses boules chinoises. Amélie adorait se caresser la moule et elle ne se faisait jamais prier bien bien longtemps pour s’offrir ces jouissances. Elle répondit par un « Hummm… que c’est bonnn…! » Quelle jouisseuse! Il lui était impossible de résister aux plaisirs. Je l’encourageai à se caresser et lui parlai sans arrêt afin de la stimuler follement.

Je lui proposai d’introduire lentement deux doigts dans son intimité pour y recueillir un peu de sa cyprine et de l’étendre de part et d'autre de ses petites lèvres ainsi que tout autour de son clito. Elle ne fut pas longue à me dire que son clito avait pris énormément de volume et qu’il avait durci d’excitation. Elle sentit sa centrale nucléaire se gorger fortement de sang, tout comme sa respiration se fit de plus en plus saccadée. Son index roulait furieusement sur son gros bouton alors que son sang s’échauffait de plus en plus. Amélie était tellement absorbée à se faire jouir qu’elle ne réalisa pas immédiatement que deux femmes venaient d’entrer dans la salle des toilettes.

Celles-ci échangeaient à voix basse et ricanaient à l’occasion. Elles se maintenaient près du lavabo et bavardaient gaiement. Lorsque Amélie réalisa la présence de ces femmes, elle diminua ses caresses, sans toutefois les arrêter, afin d’essayer de porter attention aux chuchotements qui venaient de la déconcentrer. Elle tendit mieux l’oreille et les entendit rire. Elle réalisa que les deux inconnues parlaient de cul! L’une d’elles était en train de...

rencontre Vaud , Jura, Fribourg et bien plus encore sur JALF!


rencontre bordeaux couples exibitionnistes rencontre libertine Côtes-d'Armor agence de rencontre dominatrice rencontreq rencontre réunionnaise fantasme féminin phantasme gratuit x

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015