rencontre territoire belfort
rencontre territoire belfort

rencontre territoire belfort

rencontre territoire belfort

Membres présentement en ligne

Avec Mathilde, il y a eu notre rencontre sur le territoire de belfort, notre vie cachée, mon emprisonnement, et enfin, ma libération et notre vie commune et libre. Cela à été si dur, les épreuves m'ont fait réfléchir, c'était douloureux d'être tant attaché à elle, j'ai pourtant eu le choix et j'aurai parfois aimé l'oublier pendant cette période où elle n'était pas à mes cotés. Mais c'est une chose impossible, elle est ce que j'aime, ce dont j'ai besoin, comme si elle était faite pour moi.



Aujourd'hui nous vivons heureux et de façon simple, nos envies de soumissions et domination respective se vivent de façon intense et parfois très simple.


Il y a eu notre escapade dans cet hôtel il y a quelques temps, je l'avais attaché et ce fût le début de ce petit jeu.
Je suis incapable de faire mal à Mathilde, de la blesser, par contre, l'attacher, la menotter, la baillonner, j'y prends le plus grand des plaisirs.



Nous commencions a vivre ensemble, nous nous retrouvions surtout les week-end, où elle adorai venir vivre chez moi.
Mon appartement au 4ème étage, est sous les toits.
Cet appartement a beaucoup de charme car certaines poutres en bois traverse certaines pièces. Ma chambre fait partie de ces pièces ...

et dans mon esprit pervers, j'imaginais mathilde liée par les poignets à cette poutre. Je me suis procuré une paire de bracelet en cuir liés par une chaine. Je n'ai eu qu'a passé la chaine au dessus de la poutre et les bracelets se balançaient, n'attendant que ses poignets.



(Pourquoi pas simplement une corde? parce que c'est blessant, les frottements provoque souvent des brulures, l'art du bondage a divers degrés, certains souhaitent souffrir d'autre pas. Et puis j'aime le cuir ainsi que le métal, je trouve ça plus excitant qu'une corde blanche)



Nous sommes vendredi soir, Mathilde entre chez moi, elle semble fatigué de ça dure semaine.

Je suis sous la douche, je l'ai entendu entrer, elle a posé ses affaires dans l'entrée et je l'entends s'approcher de la salle de bain.
Mon sexe gonfle et se dresse légérement car j'imagine déjà son corps offert attaché à cette poutre. Elle ouvre la porte et glisse sa tête pour me matter:
"Bonjour mon ange, je vois que tu pensais a moi !"
Elle entre, me regarde nu, passe sa langue sur ses lèvres, me lance un regard coquin et sort.
Je la retrouve quelques minutes plus tard dans le salon elle est allongé sur le divan. Je la trouve belle, elle me regarde tendrement, elle me sourit.


Je ne porte qu'une serviette autour de la taille. Je vais l'embrasser. Je ne peu pas cacher mon érection, elle glisse sa main sous la serviette et me caresse les couilles.
Je la reléve, continu a l'embrasser tout en la conduisant dans ma chambre. Je l'allonge sur le lit. Elle n'a pas encore remarqué les bracelets. Je me reléve et retire ma serviette. Un peu étonné, elle reste silencieuse une seconde, je lui demande de se déshabillé totalement. Elle est ravi d'obéir à une telle demande. Elle joue a se déshabillé lentement face a moi.
Une fois nue je lui fait remarqué la présence de ce nouvel accessoire.

Elle ne sais pas comment réagir ... dois t'elle avoir peur de ce que je vais pouvoir lui faire une fois attaché???
Je lui attache les poignets, elle est debout les bras a moitié tendu au dessus de sa tête.



J'ai passé beaucoup de temps a imaginer cette situation, et je sais exactement ce que je vais faire.



Je suis face a elle, je caresse ses seins, mon gland est en contact contre son ventre, je prend un malin plaisir a laissé mon sexe frotté contre elle. Mes mains passe sur ses fesses que je prend a pleine main, ainsi mon torse se plaque contre ses seins dur.

Je glisse ma queue entre ses cuisses sans la pénétrer. et je l'embrasse ... ma langue ainsi sortie glisse sur sa joue, passe dans le cou, descend sur son sein gauche, sur son ventre et termine sa course a l'entrée de sa chatte. J'adore lui lécher la chatte, elle gémit de plaisir et se débat. Je passe de longue minute a la faire crier de plaisir. Je me branle.
Je m'assoie entre ses cuisses je passe derrière elle, mon nez est entre ses fesses et ma langue continu son travail, je n'ai qu'a levé la tête pour gouter a son jus. Je continu a me branler, en baissant la tête elle peut voir que je m'astique avec soin.

Elle se met sur la pointe des pieds et se cambre comme pour en avoir plus.
Elle deviens incontrolable, elle hurle de plaisir, ses jambes plient, c'est d'ailleurs le seul mouvement qu'elle peut faire.
Elle joui, et se laisse pendre au bout de la chaine, les genou fléchi.
Je vais m'allongé sur le lit face à elle. Et en la regardant ainsi nue je me branle quelques minutes. Tout en continuant, je me léve, je me branle face a elle. Et au moment où je jouis je me colle contre son ventre chaud, la prend dans mes bras et l'embrasse, pendant que mon sperme se répand entre nos corps et coule doucement.


rencontre territoire belfort et plus encore sur JALF


annonces rencontres hard video x gratuit cherche femme mariée speed dating sodo maso rencontre coquine strasbourg dragueur scarification texte erotique enculer

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015