rencontre sur Lyon
rencontre sur Lyon

Rencontre sur Lyon

rencontre sur Lyon

Membres présentement en ligne

«Faites la rencontre sur Lyon de milliers de célibataires et couples sympas et coquins!»



Avant de sortir, avec un feutre noir, à l’intérieur de mes cuisses tu as écris « cuisses à écarter pour baiser. L’entrée est par là ». Oui, pour aller manger dehors sur cette terrasse, ce soir, une rencontre sur Lyon, tu me veux comme ça. La conversation a roulé sur pas mal de sujets, et je me suis surprise à y prendre plaisir. Nous avons mangé un peu, ri et dansé, nous avons bu énormément. Il fait tiède, nous nous sentons libre, heureux. Mais il nous tarde de rentrer pour être seuls.

Il y a tellement de monde que nous nous engouffrons dans un taxi tous les deux à l’arrière où est déjà assis un mec qui rentre aussi chez lui et qui a eu, comme nous, du mal à trouver un taxi. Au démarrage de celui-ci, je suis projeté contre cet homme qui amortit le choc en me prenant par la taille. Le contact de son corps me procure une sensation de douceur, de désir... Mais ne voulant pas te rendre jaloux, je décolle mon dos du siège pour lui faire comprendre qu’il faut qu’il retire son bras. C’est alors que, profitant de l’espace que j’ai laissé entre le dossier et mon dos tu y glisses également ton bras, pour toi aussi, me prendre par la taille sans que cet homme ne retire le sien.

Je me retrouve doublement enlacée par deux hommes qui me tiennent fermement, je suis nichée étroitement entre vous deux, protégée doublement. Une double rencontre sur Lyon. Vos bouches ensembles se penchent sur moi pour fourrager dans mon cou, dans le creux de mon épaule nue, sous mes oreilles. Vous sentez bons, différemment chacun mais vos odeurs, vos caresses se complètent admirablement. Je comprends que tu as décidé de m’emmener au bout de mon fantasme et qu’il me faut seulement être femme, être une femme consentante. J’incline ma nuque docilement et des frissons m’envahissent sous vos baisers.

Je veux être la déesse de votre culte, de l’un à l’autre je goute vos différences. Vos mains commencent à rivaliser d’audace sur moi, je leur facilite la tache de temps à autre. Vous faites glisser mes bretelles sur mes épaules pour que la rondeur de mes seins apparaissent, le partage est déjà fait un sein chacun. Je suis sollicitée, troublée, je bande des deux bouts pareillement. J’ai l’impression d’être effleurée, palpée, câlinée par un seul homme et son reflet dans un miroir. Une rencontre sur Lyon inoubliable. Je m’abandonne à vos pressions, à vos attouchements, essoufflée par le plaisir qui m’envahit, j’ai la poitrine gonflée et palpitante sous vos doigts.

Vos deux bouches se posent sur mes seins et me boivent à longs traits. Puis vos mains s’envolent ensembles et se posent sur mes genoux; un genou chacun, une cuisse chacun. Elles remontent, m’explorent, me sculptent. Je me mets à gémir de volupté et d’angoisse car je sais que vos mains vont s’approcher de l’endroit de la frontière qui les séparent. Je vais devenir une terre à conquérir de force, un no man’s land sans neutralité. Vous m’avez trop chauffée, trop énervée, trop excitée. Vos mains sont avides. Mes mains caressent vos deux phallus en même temps et mon trouble se multiplie par deux. Je vous appelle à moi, vous, mes deux hommes, avec mon désir fou que vous veniez ensemble jusqu’au bout.

Vous êtes à l’endroit le plus doux de mon intimité sans jamais vous engager ni l’un ni l’autre sur un sentier plus audacieux. Je suis complaisante, je m’écarte avec une rare bonne volonté. Je perds pied peu à peu et mes halètements font se retourner le chauffeur du taxi. Il nous surprend en pleine débauche, mais son regard ne me fait pas fermer ni les yeux ni les jambes. Peu à peu je vous sens m’envahir doucement d’abord l’intérieur de ma cuisse, puis les lèvres extérieurs de mon sexe, puis mon sexe avide de vos doigts. Je sens toujours grossir vos bites sous mes doigts impatients. Cette progression lente et démoniaque me fait battre le cœur à grands chocs.

J’ai envie, j’ai hâte, j’ai chaud... Tu me prends contre toi, mais de dos, tu m’offres courtoisement à l’autre, qui accepte l’invitation et se colle contre mon ventre, ma poitrine fermement. Je vous sens tous deux tendus, pressés, vivants et fébriles, vos mains courent sur moi, vos bouches aussi, dans mes cheveux, dans mon cou, partout. Je m’abandonne à...

rencontre sur Lyon, tchatche privé, webcam et bien plus encore sur JALF!


site de rencontre outaouais rencontre sadomasochisme annonces rencontres coquines région de québec rencontre coquine alsace histoires eotiques femme cougar rencontre BDSM Seine-Saint-Denis drague rencontre femme Toulouse couple voyeur

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015