rencontre sexuelle
rencontre sexuelle

Rencontre sexuelle JALF

rencontre sexuelle

Membres présentement en ligne

J'avais tellement souvent fantasmé sur elle, et souvent même lorsque je me trouvais sous la douche. Mais je n'aurais jamais cru que mon fantasme pourrait se concrétiser à ce point. Cette femme que j'avais connu via Jouer Avec Le Fantasme , un site pour rencontre sexuelle, me déstabilisait. C'était troublant et, pour dire vrai, j'étais totalement confus. Je devais avoir l'air ridicule, les mains sur la tête, avec la mousse du shampoing qui me faisait plisser les yeux. Mais c'est l'une des situations où le ridicule ne tue pas, désamorcé qu'il est par un inexplicable désir. Son corps tout entier s'engouffra avec moi sous la douche.

L'eau commença à perler sur sa peau. Encore sous le coup de la confusion je laissai échapper :

- Que fais-tu là Maryse ?

-Tu ne veux pas que je vienne sous la douche avec toi ?

- Non, non, ce n'est pas ça, au contraire, tu le sais bien…

- J'ai tellement le goût de me sentir près de toi…

Je m'approchai d'elle et l'entourai de mes bras. Quelle sensation indescriptible que sa peau contre mon corps nu. Quel dard du désir me piquait avec autant d'intensité, je sentais la pression délicieuse de ses seins et de leurs pointes tout contre ma poitrine. Je touchai à ses fesses galbées avec mes mains ouvertes qui cherchaient à les masser, à les couvrir complètement pour ensuite mieux les comprimer.

Ce faisant, c'était comme si j'accentuais la pression interne qui étirait mon pénis. Comme pour mieux épancher notre passion, nos lèvres se joignirent et nos langues se mélangèrent, glissant sur l'autre et la fouillant avec avidité. Que m'arrivait-il ? Avec un air où un mélange de malice et de désir semblait transparaître Maryse me dit:

- Derrière ce rideau de douche je me sens comme dans l'isoloir, lorsque les hommes cherchent à caresser mon corps… mais avec toi, non seulement j'ai le goût de me faire caresser, mais j'ai le goût de te caresser aussi. Pour une des première fois la rencontre sexuelle va dans les deux sens …

Et elle saisit mon pénis tout bandé dans sa main, en faisant passer le gland le long de sa cuisse, puis de son sexe tout rasé, puis de son ventre avant de s'agenouiller et de l'approcher de sa bouche.

Elle sort la langue et, appuyant mon membre raide contre mon ventre, elle passe celle-ci sur toute la longueur de mon pénis avant de prendre le gland dans sa bouche. Je le jure : jamais de ma vie je n'avais éprouvé un tel plaisir. Je baissai mes yeux vers son visage. Passant à nouveau sa langue sur toute la longueur du pénis avant d'en gober et d'en sucer le gland, elle levait un regard empli à la fois d'innocence et de perversité vers moi. Je la regardais exercer son art, fasciné. Mes doigts étaient enfilés entre ses cheveux mouillés. Je m'arquai quelque peu pour faire descendre mes mains vers ses épaules, puis vers ses seins que je caressai du mieux que j’ai pu, roulant et pinçant les jolis mamelons entre mes doigts.

Elle continuait d'appliquer à mon pénis les prodiges que seules sa langue et sa bouche pouvaient prodiguer. Elle avalait maintenant mon manche en entier dans sa bouche, le mordant légèrement et l'enrobant de sa salive qu'elle aspirait ensuite dans un chuintement des plus sensuels. Je ne pouvais pas être plus raide que cela. Je sentais les premières traces de ma semence couler dans les canaux du plaisir. Mon gland était devenu un bouchon qui retardait avec de plus en plus de difficulté l'explosion de mon plaisir. Passant mes mains sous ses épaules, je la fis se lever, non sans qu'elle engouffre encore à plusieurs reprises mon membre érectile dans la douceur de sa bouche.

Une chaleur impérieuse avait envahi tout mon corps. Tout vestige de raison avait cédé la place aux élans de ma passion et de mes pulsions.

-Maryse, tout ce que tu me fais, c'est si bon. J'ai rêvé à ce moment depuis notre site de rencontre sexuelle. Je veux te défoncer… Je veux que ta chair soit meurtrie par mon pieu...

Me regardant en plein visage, semblant elle aussi saturée par la passion, elle m'ordonna presque :

- Fais le !

Cela n'était pas sans me plaire et m'exciter encore plus. Je la retournai, toujours fouetté par les jets d'eau de la douche. Je lui mis les mains sur le mur de tuiles et je glissai l'objet de son désir si évident entre ses cuisses, le prenant entre mes mains pour qu'elle le sente bien appuyé sur sa chatte, et en profitant pour masser cette région avec mes doigts qui ne manquèrent pas de sentir à quel point elle mouillait...


rencontre sexuelle et plus encore sur JALF


rencontre érotique Gaspé rencontres-sado-maso.com sexe xxx rencontre rencontre Savoie rencontre Saint-Denis comment une femme fantasmes de femmes super coquines téléphone rose rencontre érotique Rouyn-Noranda

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015