rencontre libertine Hérault
rencontre libertine Hérault

Rencontre libertine Hérault

rencontre libertine Hérault

Membres présentement en ligne

Sa langue se mit à fureter dans mon intimité, à la recherche de mon petit bouton de rose gorgé de rosé brûlante. C'était exactement comme il me l'avait promis sur Jouer Avec Le Fantasme. Ha, ce site de rencontre libertine est vraiment sympa! Quand j'ai su qu'il habitait lui aussi dans l'Hérault, je l'ai presque suplié de passer en deuxième vitesse. Je voulais le voir, le baiser, qu'il me baise! Je n’eus pas besoin de le guider, il vint me retrouver pour une rencontre libertine dans l'Hérault. Je sentis ses mains glisser le long de mes cuisses pour aller écarter mes lèvres. Il commença alors un jeu où allait se mêler plaisir et douce torture.

Il léchait doucement puis avidement en alternant d’exquis mordillements et des moment intenses de sucions. Mais, à chaque fois que le plaisir était sur le point de me submerger, à cet instant précis, il stoppait tout, me laissant tremblante, avide de cette jouissance et encore un peu plus excitée. Il laissait le temps à la pression de retomber avant de recommencer. Mon clito était gonflé, énorme, comme un pénis en érection sous l’effet de cette torture répétée. Il était presque prêt à exploser. Et je me rendis compte qu’à chaque fois qu’il s’arrêtait juste avant l’orgasme, mon sang se régénérait dans mes veines et se remettait à circuler, me rendant un peu plus de vie.

Mon corps redevenait tiède, puis chaud, puis brûlant. Je me sentis vivante comme jamais je n’aurais cru possible de l’être. Cette prise de conscience fut le moment qu’il choisit pour me laisser accéder à l’extase du plaisir multiplié par mille du fait du jeu auquel il venait de se livrer. Je me laissais allée, submergée par ces ondes électriques sublimes qui me parcouraient le corps. Je jouis un long moment jusqu'à ce que cela se transforme en douleur tellement c’était puissant, et mes cris percèrent le silence de la nuit. Je me laissais aller à la fraîcheur de la soirée, les yeux dans le ciel étoilé, le souffle court, le cœur battant la chamade, mais encore emplis de désir, du désir d’être sienne.

Je m’appuyais sur mes coudes pour me redresser et le regarder. Il était toujours à genou entre mes jambes mais nu maintenant. Son corps blanc me semblait être d’une beauté irréelle. Ses cheveux couvraient par endroit ses épaules et allaient finir sur son torse imberbe. Tout en lui n’était que finesse et pourtant, il dégageait une telle force, une telle puissance! Son membre, énorme et raide, me fascinait encore plus, mais il ne me laissa pas le loisir de le contempler plus longuement: il me fit me rallonger d’une douce pression de ses mains sur mes épaules et vint se coucher sur moi. Je le sentis commencer à me pénétrer doucement.

Il s’immisçait peu à peu en moi. Oh, comme j’aimais ce premier contact avec ce pieux palpitant. Il se mit à osciller doucement en moi, d’avant en arrière, lentement. Je cambrais mes reins pour l’accompagner dans cette mouvance, mais, en ayant soin de le suivre et non de le devancer. Je me souviendrai longtemps de cette rencontre libertine dans l'Hérault. Et ce faisant, je caressais son visage, ses épaules, son torse puis son dos et descendais encore plus bas vers ses fesses. Il se mit alors à accélérer la cadence, d’abord imperceptiblement, puis de plus en plus, jusqu’à m’asséner de vrais coups de butoir.

Plus il devenait violent dans ses va et vient, plus je me cambrais pour qu’il aille plus profond encore. Cette fois-ci quand il sentis que j’allais jouir, il ne s’arrêta pas, mais intensifia encore le rythme. Mon premier orgasme fut cosmique, j’enfonçais mes ongles dans la chair de son dos et ne pus encore une fois retenir mes cris. Je laissais le plaisir m’envahir, me parcourir jusqu’au point de non retour, jusqu'à ce qu’il redescende aussi lentement qu’il était monté rapidement, laissant place à un désir encore plus puissant que le précédent. Il m’attrapa par les épaules et nous fit rouler l’un sur l’autre, de manière à ce que je me retrouve au-dessus de lui.

Son pénis était toujours en moi et peut être encore plus dur. Mais maintenant, c’était moi qui dirigeais, qui le soumettais à mon bon vouloir...

rencontre libertine Hérault et bien plus encore sur JALF


annonce rencontre coquine metz trouver couples libérés nue cokin dominant recherche soumise rencontre bordeaux Québec rencontre fantasmecam rencontre femme rencontre Côte-Nord

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015