rencontre hot
rencontre hot

rencontre hot

rencontre hot

Membres présentement en ligne

Encore un autre colloque auquel je dois assister. Il y en a eu tellement cette année que celui-ci me paraît comme les autres. Travail oblige, j'y assiste d'un œil distrait. Un conférencier, puis un autre. Enfin la pause. Perdue dans la foule, café à la main. Il y a toujours des centaines de personnes, hommes, femmes de tous âges réunis pour entendre des sujets d'intérêt commun. Je sens qu'on me regarde sans être capable de savoir par qui. Bof, ça n'a pas d'importance.
La pause finie et tout le monde s'assoit pour écouter la dernière conférence ; un témoignage. Je m'assieds et le conférencier arrive.

Un jeune homme. Il doit avoir vingt-six ans tout au plus. Je l'observe ; ciel qu'il est beau. Il parle et mes yeux ne cessent de l'observer, sa bouche, ses mains, ses yeux, son corps… Je n'écoute pas vraiment ce qu'il dit, je ne fais que l'observer comme attiré par cet air enfantin de celui qui a vécu tellement de choses, tellement jeune... La conférence finie et je me dirige lentement vers la sortie pour récupérer mon manteau encore sous le charme. Voyons, qu'est-ce qui m'arrive, moi qui suis tellement au-dessus de ce genre d'attrait ???
Puis, une voix derrière moi m'interpelle ; c'est lui.

" Vous avez aimé votre journée ? " Oui, les sujets étaient intéressants surtout la dernière conférence. Il a des yeux bleu-vert à me faire rougir et je sens une attirance que je n'ai pas ressentie depuis bien longtemps. Je m'empresse de lui dire : " Je vais prendre une bière au bar avant de partir car je ne suis pas pressée. Voulez-vous m'y accompagner ? " " Certainement, je ne suis pas pressé de partir moi non plus " Assis au bar, nous parlons de tout et de rien, nous observant mutuellement. Nous le savons. Il m'invite à prendre un café chez lui. J'accepte sans même réfléchir.
Arrivé chez-lui, nous nous assoyons sur le divan.

Nous nous regardons. Nous nous rapprochons petit à petit comme pour nous apprivoiser. Je sens la chaleur de sa main sur la mienne. Sans un mot, il pose ses lèvres sur les miennes. Je me sens devenir tout humide. " Quel âge as-tu ? " " 26 ans. " Je lui dis : " Tu sais que j'en ai 36 ", comme si cela avait de l'importance…
Il m'embrasse de nouveau et je sens un long frisson qui descend tout le long de ma colonne. Je sens mon corps qui n'a envie que d'être plus près du sien, de coller ma peau contre la sienne... Il me regarde dans les yeux et défait les cordons de ma blouse. Il caresse doucement mes seins, les embrassent avec une douceur qui devient douloureuse de désir.

Puis, il me prend dans ses bras et me soulève. Il m'emmène dans sa chambre à coucher. Je lui enlève son chandail, ses pantalons. Je n'ai plus de retenue. Je le veux tout entier. Je désire chaque parcelle de son corps. Je sens l'humidité de ma vulve. Il me sourit et me déshabille lentement, trop lentement car mon corps est en feu : " Prends-moi. J'ai envie de toi ! "
Il caresse mes seins dont le mamelon est déjà gonflé à m'en faire mal. Il suce mes seins l'un après l'autre. Il est si jeune, mais me semble tellement expérimenté. Il embrasse mon cou, descend le long de mon ventre. D'une main, il pénètre mon puits de plaisir.

Il colle son corps contre le mien. Je sens son pénis se frotter contre ma cuisse dans un mouvement de va et vient. Je saisis ce membre viril afin de le caresser. Il gémit un peu. Je suis à bout de souffle, haletante de plaisir. Je descends entre ses jambes et lèche son pénis. Il commence à gémir de plus en plus fort ce qui accroît mon propre plaisir. Je suce son gland… tout doucement. Son corps goûte tellement bon, sa peau… Je caresse ses fesses et ses testicules. Il gémit de plus en plus. Il m'éloigne de lui et à son tour, il lèche ma chatte, une chatte humide qui ne demandait que cela. C'est moi qui gémis de plaisir.

Il suce mon clitoris. Ses doigts stimulent mon vagin et mon anus en même temps. Mon corps n'est plus que spasmes et frissons… Mon corps est en feu. Je n'ai qu'une idée ; sentir son membre en moi. Comme s'il avait compris mon désir, il se relève et me pénètre d'un seul coup. Je suis tellement humide que son pénis entre aisément. Nous émettons un gémissement commun, une extase commune. Il se retire un peu et me pénètre à nouveau. Mes ongles entrent dans ses fesses. Je veux l'attirer en moi encore et encore plus loin. Je veux qu'il éteigne le feu qu'il a allumé en moi.
Nos deux corps à l'unisson ne font plus qu'un dans une danse frénétique, sans pudeur… sans retenue… Je le veux et il me veut tout entière.

Je me sens sur le bord de la jouissance. Tout mon corps tremble de plaisir, le sien aussi. " Je veux t'entendre jouir… je veux entendre ton plaisir… " Et dans un dernier élan, nos deux corps jouissent ensemble, exprimant leur plaisir. Quel orgasme !!! J'ose à peine respirer pour ne pas briser la magie. Je n'ai plus d'énergie et je me sens vidée et remplie à la fois. Quel paradoxe…
Il se retire et caresse ma peau. Nous nous endormons satisfaits du plaisir éprouvé. Je me réveille, il dort encore. Je m'habille sans faire de bruit. Je laisse un mot sur sa table : Merci pour tout, c'était merveilleux…
Je ne le reverrai jamais car cela romprait le charme.

Ce ne sera jamais pareil comme cette première fois où nos désirs devaient êtres assouvis. Encore aujourd'hui, le souvenir de cette rencontre hot alimente mes plaisirs en solitaire.

rencontre hot et plus encore sur JALF


rencontre coquine Gers fantasme avec amour esclave sexuelle calines net rencontre rencontre fisting femme de sexe femmes chaudes qui aime le cul rencontre adulte

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015