rencontre hommes
rencontre hommes

rencontre hommes

rencontre hommes

Membres présentement en ligne

Il fait très noir et très froid. Je suis seule et nue. Je tremble, j'ai honte de ce corps que je trouve disgracieux, je suis grosse. Mes seins sont énormes, tombants et mes fesses trop rondes.
Toute seule ainsi, dans le noir, nue, je suis terrifiée. J'essaie d'appeler mais aucun son ne sort. J'entends une voix à l'extérieur d'où je suis; une voix douce qui m'appelle. Mais, je ne sais toujours pas d'où elle vient. J'ai beau chercher, je ne vois rien. Puis, tout à coup, je vois comme un faible rayon de lumière. Je m'avance et j'essaie, en tâtonnant, de voir s'il y a une ouverture. Puis, sans savoir trop pourquoi, je me retrouve dans une chambre immense.

Mes yeux sont éblouis pas la lumière, mais je finis par voir ce qui m'entoure. En fait, la chambre est déserte. Il n'y a qu'un grand lit et plein de miroirs. Les murs sont des miroirs, le plafond et même le sol. Je ne vois que moi. Nue, je n'ai d'autre choix que de me regarder. Et, j'entends toujours cette voix qui m'appelle et qui me chuchote : " Tu es belle ". J'ai encore très peur mais je suis aussi très intriguée. Je continue de me regarder et je ne sais pas si c'est l'habitude ou bien la voix qui m'hypnotise, mais je commence à me trouver belle. Mes formes me plaisent. Je me touche, me caresse.

Mon cœur se calme.
Je me retourne et m'approche du lit. Je me sens attirée par lui. Puis, comme si on m'y invitait silencieusement, je me couche sur le lit. De là, je vois toujours mon reflet dans la glace. Il me semble me sentir de plus en plus belle.
J'écarte mes jambes. Je vois ma vulve, couverte de poils. J'ai envie de me caresser mais j'ai honte en même temps. J'ai si peu l'habitude. J'écarte mes grandes lèvres. Sous cette barrière apparaissent mes petites lèvres et mon clitoris, rose. Je me regarde dans les miroirs. Et ma main se met à me caresser et bientôt je sens que je mouille.

Je ferme les yeux, profitant de ce doux moment d'intimité pendant lequel ma peur initiale a disparue. Puis, j'entends des pas. Trois hommes apparaissent. Ils sont nus aussi. En les voyant, j'ai peur. Je me mets à trembler, je les supplie de ne pas me faire de mal. Je veux m'enfuir, mais j'en suis incapable, comme si j'étais clouée sur le lit. Ces hommes sont beaux, grands, bâtis. Un est blond, l'autre brun et le troisième est noir. J'observe leurs corps et mes yeux ne peuvent se détacher de leur sexe que je trouve énorme comparé au sexe du seul homme que j'ai connu.
Malgré ma peur, je me sens attirée par eux.

Je sens le désir mo nter en moi, ma peur est toujours là mais mêlée à un désir que j'ai du mal à m'expliquer. Machinalement, je passe ma main sur ma vulve, elle est trempée. J'ai le goût de me caresser. Mais les hommes s'approchent de moi et m'attachent au lit. Je ne peux bouger, je suis à leur merci.
Deux des hommes écartent mes jambes et les tiennent ouvertes alors que le troisième m'enduit la vulve de quelque chose de froid. Je regarde au plafond et je le vois prendre un rasoir. Je fais un mouvement pour essayer de me relever, mais quatre bras forts me retiennent prisonnière. " Tu vas voir, ça en vaut la peine.

" Je sens le va-et-vient du rasoir sur mon pubis et la froideur de la lame sur ma vulve. Puis un instant de répit. L'homme essuie ce que j'imagine être de la mousse et enduit à nouveau ma vulve d'une crème fraîche. C'est pour enlever les derniers poils me dit-il.
Après quelques minutes, il rince tout. Un des hommes prend ma main et la passe sur ma vulve. On dirait de la peau de bébé, quelle drôle de sensation!
Ils commencent à me caresser et l'effet des caresses est décuplé de par l'absence de mes poils. Je suis terrifiée et excitée à la fois, mais tous les trois me murmurent des paroles apaisantes, qui me rassurent.

Ils me caressent et je commence à me détendre. Mais la peur est toujours là, je résiste toujours.
Puis, les hommes s'approchent. Cette rencontre avec tous ses hommes me plaît de plus en plus. Ils caressent tout mon corps. J'ai six mains qui font monter en moi un désir que je n'ai jamais connu encore. Leurs mains vagabondent sur mon corps, j'ai l'impression d'être possédée. Puis, l'un des hommes, le blond, approche son pénis de ma bouche, tout doucement. J'ai peur mais il me rassure et me dit de me laisser aller, d'y aller tout doucement. Je me mets à sucer. Plus je suce, plus le désir augmente en moi.

Les autres hommes continuent leurs caresses, puis l'homme retire son pénis de ma bouche et l'homme aux cheveux bruns vient le remplacer. Puis enfin le troisième. Les trois ont joui dans ma bouche. Pour la première fois, je goûtais la semence d'un homme, c'était bon.
Puis, l'un des hommes vient se placer en face de moi, et relève mes jambes. Je sais qu'il va me prendre et j'ai peur. Mais lui et les autres me murmurent encore des mots doux. Ils continuent de me caresser et mon désir est si fort que je me laisse aller, je ne peux résister.
Les deux autres hommes me tiennent pendant que le troisième, le noir, me pénètre avec force.

Je cris mais finalement, je commence à suivre sa cadence. Je pense devenir folle, puis c'est l'orgasme, j'en perds le souffle.
J'ai à peine reprise mes esprits que le second, le blond vient vers moi, me détache et me retourne doucement sur le ventre. Il me demande de me mettre à genoux et me pénètre doucement le vagin mais par en arrière. Il est très doux et bouge en moi très lentement, une vraie torture. Ses mains en profitent pour caresser mes seins. Le Noir vient en face de moi et met son sexe dans ma bouche et tient ma tête. " Suce " me dit-il et j'obéis. Faisant tourner ma langue sur cette énorme queue, dure, puis j'aspire, je suce.

Je goûte son liquide pré-séminal. Je l'entends râler. Il va venir, il enfonce son sexe au plus profond de ma bouche et éjacule à grands coups. J'avale goulûment pendant que l'autre est toujours dans mon vagin à aller et venir. Dans un grand cri, je jouis, et je tombe pantelante sur le lit.
J'ouvre les yeux à bout de force. il ne reste plus qu'un homme, le troisième, celui qui a les cheveux bruns. Sans me parler, il m'installe sur le lit encore à genoux. Épuisée de ma dernière séance, je me laisse faire. Il met ma tête sur un oreiller et il écarte mes jambes. J'ai un peu envie de rire, m'imaginant dans cette position, le cul offert prêt à recevoir.


Je l'entends brasser des objets. Mais je suis encore dans une espèce de torpeur. Je pense encore aux deux baises que je viens d'avoir. Timidement, je passe ma main sur ma vulve douce. " Vas-y, caresse-toi " me dit l'homme aux cheveux bruns. N'aie pas peur, laisse-toi aller. Je caresse mon clitoris, encore sensible des explorations précédentes. Mais je sens que je mouille. Je sens une main chaude venir m'aider. " Continue de caresser ton clitoris " dit la voix douce et sensuelle. " Moi, je m'occupe d'autre chose " Je gémis et sursaute lorsque je sens deux de ses doigts entrer dans mon vagin, encore distendu par mes pénétrations précédentes.

Il entre et sort, c'est si bon.
Puis il se retire et je sens quelque chose de gros entrer dans mon vagin. Il vient de me mettre un vibrateur. Il m'encourage à continuer mes caresses au rythme des vibrations. Je gémis de plus en plus.
Je sens ses mains écarter mes fesses et sa langue venir chatouiller ma petite raie. Puis elle s'arrête sur mon petit anneau. Elle tente de se frayer un passage. Je suis de plus en plus excitée. Je la sens entrer un peu, puis un peu plus profondément. Il me suce, il m'aspire. Je râle, je trouve cela divin.
Soudain, je sens quelque chose de froid contre mon anus.

Je me contracte. " N'aies pas peur " me dit-il. " Ce n'est que du lubrifiant " Mais j'ai peur, je suis à la fois excitée à la perspective que son sexe volumineux va entrer en moi par ce petit trou.
Je sens un doigt masser doucement mon orifice bien contracté. Mais au fur et à mesure qu'il me masse, mon trou s'ouvre. Mon derrière suit la cadence. Je sens un doigt couvert de lubrifiant entrer doucement. Puis il continue les mouvements de rotation qui détendent mon sphincter jusque-là contracté.
Un deuxième doigt vient rejoindre le premier. Ma respiration devient de plus en plus saccadée.

Il continue les mouvements de rotation. Mon anus est de plus en plus dilaté et moi, de plus en plus excitée par mes caresses et le vibrateur qui vibre toujours en moi.
L'homme retire ses doigts et je sens bientôt le gland de son pénis à l'entrée du passage réduit. Il glisse doucement, m'arrachant des petits cris… de douleur? De jouissance? Je ne sais trop. Puis je le sens au fond de mes entrailles. Il commence un va-et-vient et d'une de ses mains, il s'empare du vibrateur qu'il entre et sort rapidement de mon vagin. Ces deux va-et-vient me conduisent à un orgasme puissant, plus fort que ce que j'ai vécu.

Je sens l'homme aux cheveux bruns venir en moi et peu après, je perds conscience. À mon réveil, je suis seule dans ce grand lit. Dans les miroirs du plafond, je vois une femme que je ne reconnais pas.

rencontre hommes et plus encore sur JALF


dominatrice maitresse site rencontre libertin bretagne comment faire une fellation rencontre Brest nue mature rencontre 43 rencontre libertine rencontre Québec rencontre Martinique rencontre Alsace

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015