rencontre grivoise Bretagne
rencontre grivoise Bretagne

Rencontre grivoise Bretagne

rencontre grivoise Bretagne

Membres présentement en ligne

Je l'entends encore me dire, serrée contre moi:

-Comme je suis heureuse !

Et moi alors, je n'aurais jamais cru pouvoir connaître tout cela avec elle. Quand j'ai rencontre Maryse sur Jouer Avec Le Fantasme, un site de rencontre grivoise en Bretagne nous avions découvert nos atomes crochus pour le sexe. Les rencontre grivoise nous excitaient beaucoup trop et nous décidâmes de nous rencontrer en Bretagne pour réaliser tout ses fantasmes donc nous avions discutés. Que de chaudes nuits nous avons passés... Il fallait même se séparer éventuellement cernés jusqu'au cou de ses nuits sans sommeil.

- Attends, ce n'est pas terminé, fut sa seule réponse, prononcée sur un ton presque énigmatique.



Nous nous retrouvâmes ainsi en plein centre-ville de Rennes. Maryse me fit garer près d'un édifice assez élevé, au rez-de-chaussée duquel se trouvait un commerce de fourrures. Les autres étages étaient apparemment occupés par des appartements assez luxueux. La cage de l'ascenseur se referma sur nous et je crois que Maryse appuya sur le bouton du septième. Le couloir menant à l'appartement de son amie Sarah était silencieux, une moquette assez épaisse semblant absorber tous les sons. Décidément, pour se loger ici, il fallait bénéficier d'un bon revenu. Une belle jeune femme, elle aussi au milieu de la vingtaine, nous attendait.

Une robe soleil blanche contrastait avec sa peau cuivrée, agréablement parfumée, et de longs cheveux noirs descendaient quelques centimètres sous ses épaules. Ce qui attira mon attention fut une généreuse poitrine. Les bretelles de sa robe étaient retombées sur le côté de ses épaules, et on avait l'impression que celle-ci n'était plus retenue que par de larges mamelons. Bref, l'hôtesse semblait mériter une visite intéressée. Maryse se jeta au cou de son amie et les deux s'étreignirent avec une joie évidente, non feinte. Je trouvais même, à certains gestes plutôt subtils, que cette amitié devait s'être manifestée avec beaucoup d'intimité par le passé.

Le fait que Maryse m'invite ainsi à rendre visite à son amie aurait d'ailleurs dû suffire à me mettre sur la piste du éventuelle rencontre grivoise. Vive la Bretagne! Nous entrâmes dans un appartement plutôt dénudé, mais où le bon goût et la simplicité régnaient en maître. Un plancher en chêne blond vernis, de grandes moquettes aux jolis motifs recouvrant ce parquet, quelques meubles d'inspiration orientale, deux ou trois très grands miroirs et de grandes fenêtres cachées par des stores verticaux. Sarah nous conduisit au salon. Nous nous assîmes sur des petits poufs de cuir autour d'une table vitrée.

Sarah nous offrit à boire. Elle avait mis au frais quelques bouteilles de mousseux et en ouvrit une. Elle prit une sacoche qui se trouvait près de son pouf, l'ouvrit et en sortie un joint.

-Ça vous tente de goûter un petit spliff ?

Pour dire la vérité, ça me tentait. La dernière fois où j'avais fumé de cette herbe devait remonter à une vingtaine d'années en arrière. J'étais curieux de voir quel effet cela me ferait d'essayer de nouveau. Sarah ne se fit pas prier et alluma le joint et en inhala un peu avant de le tendre à Maryse. Je me retrouvai bientôt avec le joint entre les doigts et je m'étouffai presque, peu habitué maintenant à fumer.

Je sentais rapidement la drogue faire son chemin dans mon organisme, remontant vers mes circuits neuronaux. Ce n'était rien d'assommant, mais quelque chose d'infiniment plaisant : un léger mais profond plaisir m'envahit. Le joint continua à circuler. Sarah le prit alors, en fit tomber toute brindille risquant de se détacher, puis le prit entre ses lèvres, la partie allumée vers l'intérieur de sa bouche. Elle approcha ainsi ses lèvres de celles de Maryse, qui approcha les siennes en les entrouvrant à peine, comme pour un baiser. Un jet continu de fumée fut projetée dans la bouche de Maryse. Sarah me fit signe de m'approcher à mon tour.

Quel plaisir d'approcher mes lèvres des siennes, mon corps du sien, mes yeux de son visage...

rencontre grivoise Bretagne et bien plus encore sur JALF


rencontre BDSM France renconre tchat room site web de rencontre rencontre Montréal rencontre coquine Loire-Atlantique rencontres lesbiennes travestir rencontres amour fantasme infirmière

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015