rencontre femme lille
rencontre femme lille

rencontre femme lille

rencontre femme lille

Membres présentement en ligne

Dans une semaine, je devais prendre mon nouveau poste de secrétaire et faire la rencontre de ma nouvelle patronne, une femme d'action, après des mois de galère pour obtenir ma mutation sur lille.


Comme c'est une nouvelle embauche, je devais passer ma visite de contrôle à la médecine de travail de lille, une semaine avant ma prise de poste. Comme je devais rencontre un ami au restaurant, j'avais pris soin de bien m'habiller: une robe portefeuille noire, assez courte, des bas noirs en résille, et mon ensemble de lingerie préféré, un soutien gorge satiné noire et le string assorti. Femme fatale que je suis...


En arrivant, je me présentais à la secrétaire, qui me dit que j'étais en avance et que je n'avais qu'à me rendre directement dans le bureau du docteur M.


J'obéis, sans rien dire et me dirigeai vers le fond du couloir.

Le bruit de mes talons résonnait contre les murs nus. Je frappai à la porte du bureau et entrai. Il n'y avait personne. Je posais mon manteau et m'assis.
La secrétaire arriva et me donna un gobelet:


- Analyse d'urines et déshabillez vous, le médecin va arriver.
Trés aimable, cette femme. Je pris le gobelet et passai derrière le paravent où sont installées des toilettes de fortune, car les WC sont en réfection.


J'enlevai ma robe, baissai mon string et essayai de m'imaginer urinant, jusqu'à ce que je sente le liquide chaud couler dans le gobelet. Je levai les yeux et me rendis compte de la présence d'un miroir arrondi au-dessus de moi et d'une blouse blanche qui regardait mon image dans ce miroir...

je me relevai, faisant mine de n'avoir rien vu et remontai lentement mon string.


Avec nonchalance, je sortis de derrière le paravent, posai le pot sur le bureau et vins m'asseoir sur la table d'examen.


La porte de bureau se ferma et le médecin apparut: la quarantaine, brun, bien bâti... je me surpris à me demander si ça l'avait excité de me regarder dans le miroir.


Il se présenta et mit son stétoscope:


- Bien, voyons voir ces jolis poumons...
Il fit glisser les bretelles de mon SG et passa son stéto un peu partout sur mon dos. Le contact froid de l'appareil me fit frissonner.

Après plusieurs inspirations, il passa devant moi. Machinalement, j'écartai doucement les genoux. Son regard se porta sur mes cuisses, mon sexe épilé et remonta sur mes seins. Je ne sais toujours pas pourquoi, je me redressai le plus possible, mettant en valeur ma poitrine.
Il reprit son auscultation minutieuse. Il glissa le pavillon du stéto entre mes seins.


- Si vous êtes gêné, je peux l'enlever.


- Très bien, allongez vous aussi.


Je m'exécutai et pris une pause provocante. Je sentais mon coeur battre plus fort. Je vis dans son regard une lueur de lubricité.

Je commençais à être excitée. Il passa son stéto partout autours de mes seins, frôlant avec négligence mes tétons qui commençaient à durcir.


- Très sensible, on dirait.


- Oui, très... Cela m'inquiète... J'ai besoin d'un examen complet.
Il posa son stéto et commença à me palper les seins. Je laissais échapper un soupir. Il pressa mes tétons, tira doucement dessus. Je passai ma langue sur mes lèvres, écartant légèrement les jambes. Ses lèvres happèrent mon tétons et le suça.


Hummm, j'aime beaucoup. D'une main il me massait l'autre sein, l'autre glissait entre mes cuisses:


- Un examen approfondi, lui murmurai- je.


Je sentis ses doigts tirer sur l'élastique de mon string.

Il se déplaça et posa sa tête entre mes cuisses. Il écarta mon string et plongea sa langue entre mes lèvres humides.


Je laissai mes jambes pendre de chaque coté de la table et lui posai mes mains sur la tête pour l'amener à me lécher en profondeur. Je me cambrai à chaque coup de langue. Que c'était bon. Il m'écarta un peu plus les lèvres:


- Tu aimes ?


- Oui.


- Tu vas aimer ça.


Il glissa un doigt entre les lèvres et l'enfonça profondément:


- Plus fort.


Il en glissa deux, puis trois. C'était exquis. Il allait de plus en plus loin, plus fort.

Du pouce, il me caressait le bouton de rose. D'un geste vif, il me fit mettre sur le ventre, en bout de table. Je sentis ses doigts écarter mes lèvres le plus possible et son souffle chaud sur mon clito. Je m'accrochais à la table, tandis que ses doigts se remettaient à l'ouvrage. Son pouce se glissa dans mon anus. J'aimais cela.


J'entendis alors sa fermeture éclair s'ouvrir. il fit glisser son sexe durci entre mes fesses. Il y faisait des allé-retours sans toutefois me pénétrer, c'était un jeu très excitant. Il me prendrait par surprise, en profondeur. J'écartai bien les jambes, l'invitant.


Il ne se fit pas prier.

La pénétration, violente, profonde, m'arracha un cri de plaisir. il se mit à bouger en moi, me donnant des petites tapes sur les fesses et commença un va et vient agressif. Il s'agrippa à mon bassin, accentuant le mouvement et explosa en moi... il se retira et finit de se répandre sur mes fesses. Il passa sa main dessus pour l'étaler...


- Rhabillez-vous. Vous êtes apte. Mais revenez me voir demain...


Je m'excitai et attendais le prochain rendez vous avec impatience....




rencontre femme gratuit



rencontre femme gratuite



rencontre femme lille



rencontre femme lyon



rencontre femme mature



rencontre femme paris



rencontre femme rennes



rencontre femme suisse



rencontre femme toulouse



rencontre fille



rencontre france

rencontre femme lille et plus encore sur JALF


gay renc forum gay site rencontre sexe rencontre libertine Nord couples erotiques rencontre grivoise Paris rencontre chaude techniques masturbation rencontre sur nantes travesti à

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015