rencontre érotique Basse-Terre
rencontre érotique Basse-Terre

Rencontre érotique Basse-Terre

rencontre érotique Basse-Terre

Membres présentement en ligne

Je vais vous raconté la rencontre érotique en Basse-Terre qui à changer ma vie il y a quelque années. J'étais à ce moment avec une fille avec qui je m'entendais très bien mais avec qui sexuellement je ne m'éclatais pas. Et puis un jeu à commencer avec sa soeur qui habitait à 800 km de chez nous. Nous nous envoyons des mails via Jouer Avec Le Fantasme, notre site de rencontre érotique favorite à Basse-Terre et la conversation devenait de plus en plus sexuelle. Elle avait une poitrine d'exception et des jambes fines à souhait. Nous nous amusions à nous donner des scénario possible lors de notre prochaine rencontre sans vraiment y croire.

Pour nous il s'agissait plus d'un jeu virtuel que d'une réalité envisageable.
Je lui racontais comment je me masturbais au bureau en pensant à elle et comment je jouissais en pensant à ses gros seins qui me faisait envie.
Elle me racontait comment dans son bain elle jouait avec le pommeau de douche et se faisait jouir en pensant à ma queue. Et puis ma copine m'a annoncé que se soeur venait nous voir la semaine prochaine. Je me suis mis à bander aussi tôt. Les jours étaient long mais il me tardait de la voir pour savoir si on aurait le courage de réaliser tout ce que nous avions écris pendant des semaines et des semaines.

Le jour J tout excité je suis rentrer du boulot. Je l'ai vu dans le salon en train de boire l'apéritif avec ma copine. J'ai fais le tour de la table pour aller embrasser ma copine et ensuite je suis aller embrasser (faire la bise ) à sa soeur. Voulant savoir de suite si notre jeu deviendrais réel je suis allé directement prendre une douche. En sortant je me suis mis en peignoir, nu dessous et j'ai rejoins les deux femmes dans le salon. Quelques apéritifs plus tard je suis aller vers la fenêtre pour fumer une cigarette ou X (la soeur de ma copine du moment) est venue me rejoindre. Sans se dégonfler et à l'abris du regard de sa soeur elle à commencer à glisser sa main sous mon peignoir et à me caresser la queue.

Là tout était lancé. Pendant les quelques jours qui ont suivi nous n'avons pas arrêtés de nous caresser au travers de nos vêtements. Une nuit, n'arrivant pas à dormir je suis allé la rejoindre dans la chambre d'ami où elle dormait profondement.
Je me suis branlé doucement devant son visage en la caressant. Elle s'est réveillé et à commencer une fellation mémorable et tellement attendue. Je me souviendrai longtemps de cette rencontre érotique à Basse-Terre. Elle me caressait les couilles et m'a avalé jusqu'à la dernière goutte en me regardant droit dans les yeux. Pour lui rendre la monnaie de sa pièce je suis descendu le long de ses seins de son ventre puis je me suis mis à la lécher doucement puis de plus en plus fort en allant de son joli minou rasé et tout mouillé à son anus qui ne demande que ça.

Nous avons fait l'amour sauvagement en se caressant très rapidement nous avons joui puis je suis retourné dans mon lit. Ma copine dormait toujours...ouf. Le lendemain matin je suis reparti au boulot le coeur léger et l'envie de rentrer vite le soir. X est restée quelques jours supplémentaires et là nous avons fais l'amour dans les WC. Les détours sont nombreux, voulus, espérés, et les raccourcis sont brusques, presque violents, intenses et brûlants. Toutes les pénétrations sont permises et aucune n'est à sens unique. Il s'agit finalement d'une promenade sur la passerelle du désir et de la peur, main dans la main.

Elle ne sait plus si elle veut le recevoir dans sa bouche, son vagin, son anus ou simplement sentir le sperme gicler sur son visage comme il a senti le jus de sa pêche couler le long de ses lèvres...

rencontre érotique Basse-Terre et plus encore sur JALF


rencontre Ardèche video gai rencontre sexy Hainaut sex sans tabous rdv 35 rencontre libertine Corrèze femme rencontre rencontre-monteregie.com rencontre femme Flandre Orientale petites annonces libertines

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015