rencontre discrete
rencontre discrete

rencontre discrete

rencontre discrete

Membres présentement en ligne

Histoire de rencontre discrete :



Je l’attends en silence au deuxième étage de mon bureau. Cette rencontre discrete est prévu depuis un moment. Dans un local à peine éclairé, je me cache, je guette son arrivée. D’un coup, j’entends ses pas, ses escarpins résonnent dans les escaliers qu’elle montent précipitamment. Elle ouvre la porte d’entrée à l’étage, habillée d’une jupe courte sans slip dessous et d’un chemisier dont elle a laissé les deux premiers boutons détachés. Elle ne porte pas de soutien-gorge. Elle dépose sa sacoche sur une chaise. Elle marche d’une porte à l’autre. Elle ne sait à quoi s’attendre, si ce n’est qu’elle doit tout accepter.

Déjà elle enlève son chemisier qu’elle laisse sur un bureau. Ses mamelons érigés ressentent l’excitation du moment. Elle avance lentement, puis enlève sa jupe qu’elle dépose sur le photocopieur. Elle cherche une présence. Où peut-il être, l’homme avec qui elle a eu une conversation par Internet? Elle doit choisir l’une des portes et subir les tourments qui l’attendent de l’autre côté.



Elle ne sait quelle porte ouvrir. Sa peau se couvre de chair de poule, elle se décide à entrer dans la dernière au bout du couloir. La pièce est noire. Elle trouve le commutateur pour faire de la lumière.

Ses yeux prennent un certain temps à s’habituer. Elle voit un bandeau noir sur un bureau, elle le noue autour de sa tête pour bien cacher ses yeux, elle ne voit vraiment plus rien, elle attend…



Après quelques minutes d’attente, je sors de mon local pour me diriger vers elle. Elle m’attend debout, les mains derrière la tête, les coudes en avant, sa poitrine mise en valeur. Elle a une poitrine arrogante (36c), une taille de guêpe et de longues jambes superbes. Sa chatte épilée laisse voir une fine bande de poils au-dessus des lèvres. De type latino-américaine, elle possède un cul bombé comme les Africaines.

Rarement peut-on admirer une telle beauté. Elle sait que je suis là tout près. Nous ne disons mot.



Elle sait que je peux tout lui faire, absolument tout. Personne ne peut nous entendre. Ce samedi dans un secteur industriel plus personne ne vient travailler dans l’immeuble. En cette fin d’après-midi, elle se demande pourquoi elle a accepté ce jeu : les mots que son séducteur a écrit, l’attrait de l’inconnu…un vieux fantasme inassouvi ou tout cela en même temps.



Je tourne autour d’elle, j’ai une règle de près d’un mètre. Par de petits coups sur les cuisses, elle comprend qu’elle doit écarter les jambes.

Je la caresse avec ce bout de bois. Je tape légèrement sur ses mamelons qui s’érigent facilement. Je lui donne quelques coups sur les fesses, sur les cuisses sans qu'elle ne sache la provenance, ni d'avance le point d’impact. Je fais des pauses. Je reprends le manège. Puis, j’arrête pour prendre un fouet à plusieurs lanières, un fouet qui ne fait que rougir la peau. Mais elle ne le sait pas encore. Je lui donne des coups dans le dos, sur les hanches, sur son ventre, les seins, j’alterne les coups sans qu’elle ne sache à quel endroit sensible je vais frapper la fois suivante. Et je tourne autour d’elle lentement sans esquisser le moindre mot, le silence ajoute à la tension.

Je reprends mes coups de fouet, je vise son sexe et son clitoris, elle pousse des gémissements à la fois de douleur et de plaisir. Je reviens sur son cul, elle le sent et m’offre ses fesses, elle veut recevoir ses coups de fouet. J’arrête encore une fois pour la caresser du bout de mes doigts. Je suis proche d’elle, elle n’a pas abaissé ses bras.



suite et rencontre discrete sur JALF

Faites une rencontre discrete sur jouer avec le fantasme


femme annonces de grosse femme coquine rencontre gay BDSM scenarioerotique.com site de rencontre gratuit sur internet annonces rencontres BDSM rencontre grivoise Basse-Normandie rencontre femme gratuite rencontre des femmes

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015