rencontre coquinne
rencontre coquinne

Rencontre coquinne

rencontre coquinne

Membres présentement en ligne

Il est tard cette ruelle sombre ne me rassure guère, je n'aurai jamais dû accepter cette rencontre coquinne, mais depuis le temps que je galère avec mes textes, enfin un écrivain qui accepte de me recevoir et de me lire, soudain des pas derrière moi, je n'ose pas me retourner, mon coeur accélère dans ma poitrine, une main se pose sur mon épaule,une voix suave comme venue d'un autre monde me dit à l'oreille "bonsoir Carotte désolé d'être en retard", ouf c'est lui, je me retourne il est grand très grand et me toise du regard, "vous me suivez", mon bureau est à deux pas dit-il en me poussant par l'épaule, je me sens toute petite, décidément je n'aurai jamais dû venir.


Son bureau est comme lui immense, il me désigne un fauteuil boiteux je failli tomber en m'asseyant il a un léger sourire, il a posé devant lui les pages que je lui ai tendues, toutes ses heures passées à écrire j'attends son avis avec angoisse son sourire se fige "vous pensez sincèrement que l'on peut donner du plaisir avec un stylo ?" je ne comprends pas bien sa question, "comment donner du plaisir ?" il me toise à nouveau " vous voulez me faire croire que des gens jouissent en vous lisant", je bredouille quelque chose comme ouiiii, le téléphone sonne,je soupire soulagée il décroche et entame une conversation semblant oublier ma présence, au bout de vingt minutes je lève un doigt pour lui signifier que j'existe encore que je ne suis pas morte, là, bêtement, dans son vieux fauteuil brinquebalant, il met une main sur le combiné pour cacher sa voix et me donne congé, "revenez me voir quand vous pourrez me prouver qu'avec un stylo on peut faire jouir".

Je sors un peu vexée et me dirige vers les toilettes j'ai besoin de me rafraichir, je sors de ma poche un énorme stylo plume noir, son stylo plume celui avec lequel il jouait en me parlant, la cuvette des toilettes est à portée de main, un plongeon et hop il n'a plus de plume l'écrivain, puis je me reprends ma vengeance sera plus sournoise, j'entre dans un wc et je retire ma culotte, j'écarte les cuisses légèrement et je commence à chatouiller mon clitoris avec un doigt, je suis si crispée que ça me fait presque mal,je m'écarte un peu plus et je vais fouiller ma chatte jusqu'à ce quelle mouille, je sens mon miel descendre doucement le long de ma jambe alors je prends l'énorme stylo et je l'enfonce le plus profondément possible, je le tourne et le retourne à l'intérieur de moi jusqu'à jouir dans un cri que j'étouffe avec ma main.

Je retourne au bureau, je frappe à la porte sa voix me répond froidement "entrer" je lui tends timidement le stylo "excusez moi j'ai pris votre stylo par inadvertance j'ai le même" il me l'arrache des mains et me lance avec un regard noir "ce stylo là en tout cas je suis sûr qu'il ne fera jamais jouir personne" je me retourne et je sors en souriant.

rencontre coquinne et bien plus encore sur JALF


flagellation grosse sexe rencontre érotique Rouyn-Noranda le fantasme rencontre érotique Châlons-en-Champagne webcam erotique2 histoires erothiques rencontre coquine Besançon rencontre érotique Basse-Terre rencontre 70

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015