rencontre coquine bretagne
rencontre coquine bretagne

rencontre coquine bretagne

rencontre coquine bretagne

Membres présentement en ligne

Notre rencontre coquine en bretagne. Nous étions enlacés sur le lit, dans cette chambre d'hotel, qui pour moi ressemblait au Paradisiac Hotel, puisque j'étais dans tes bras....



Nous soufflions un peu, secoués par notre étreinte précédente, nous effleurant juste à peine avec tendresse....



Mais sentir tes mains sur moi, réveillait à nouveau le désir, qui sommeillait à peine, il faut dire qu'elles sont douces tes mains, et savent se faire suppliantes....



Me retournant vers toi, je cherchais ta bouche, et nos langues se mêlèrent en un long et excitant baiser, pendant que nos mains continuaient de découvrir nos corps.....





Tes mains enserraient mes seins, pendant que les miennes s'attardaient, l'une sur ton torse, l'autre flattant doucement ton sexe en train de se réveiller....



Je glissais alors ma bouche jusqu'à lui, pour finir de le réveiller.... tout en effectuant un savant demi tour pour que tu puisses toi aussi, me faire connaitre le plaisir de ta bouche sur mon sexe......



Et ainsi tête bêche, nous échangeames de longues et vibrantes caresses buccales! Je sentais ta langue s'insinuait dans le moindre repli de mon intimité, cherchant à m'écarter davantage, aspirant ce bouton nacré que tu désirais tant, pendant que je léchais à petits coup de langues ton pénis sur toute sa longueur, et que j'embrassais tes testicules ....





Puis me prenant par la taille, tu me fis me redresser, et accoupir au dessus de toi...... de ton sexe tendu et enflé, alors je me baissais sur lui, de façon à m'empaler jusqu'à la garde! je laissais échapper un petit cri de surprise et de plaisir mélangé, et pendant un moment toujours accroupi sur ton membre érigé, par la force de mes mollets, je montais et descendais, le faisant apparaitre et disparaitre tour à tour au fond de moi! et l'orgasme me faucha si fort que je roulais sur le cotè, alors pendant que je reprenais mon souffle, tu attrapas mes bas et mon foulard....



Avec mes bas, tu lias mes poignets au montant du lit, et tu mis le foulard sur mes yeux.....

et tu commenças mille caresses, sans que je ne puisse à l'avance savoir ce que tu allais faire, de plus en plus excitée je vibrais à chaque contact....mon souffle était saccadé, je ressentais sans cesse des picotements dans le bas des reins, dans mon vagin, mes seins aussi étaient gonflés, et tu les embrassais en aspirant le bout en mordillant un peu..... rien que le contact de tes dents provoqua une autre jouissance....je voulais plus , encore plus, et pendant que tu vints au dessus de moi mettre ton sexe dans ma bouche, tu enfonça pronfondément tes doigts dans mon vagin, et de l'autre main, tu caressais mon anus.....

mon corps ondulait sous le plaisir, et mes hanches se soulevaient pour aller au devant de ces sublimes caresses.........soudain tu te raidis, voulant retarder le moment de ton éjaculation, mais je voulais encore boire ce nectar, tu m'obligeas à ne plus bouger, pour ne pas venir dans ma bouche cette fois ci...... quelques instants de concentration et tu recommenças tes caresses, détachant mes bras, tu me retournas sur le ventre, et sans ménagement tu pénétras mon anus dilaté....d'un solide coup de rein tu me sodomisas, et jamais plus plaisir ne fut aussi intense, jamais pénétration ne me fit autant de mal pour autant de bien! ce fut une véritable déferlante de jouissance qui nous laissa tous deux dans un état semi second, de bien être et de bonheur.....





Alors tu délias mes poignets.... et m'entoura des tes bras dans un élan de tendresse et d'amour.... et c'est alors que nous avons sombré dans un sommeil réparateur...... qui fut de courte durée......



rien que de te sentir là, à côté de moi, mon corps est attiré par le tien, comme deux aimants, nos désirs nous poussent l'un vers l'autre....



Je te tourne le dos, tu me caresses les fesses, et ta bouche dépose des baisers dans ma nuque.... tu mordilles mes oreilles, et çà, c'est LA caresse à laquelle je ne résiste pas, je prends tes mains les pose sur mes seins fermes et tendus, je colle mes fesses à ton sexe , juste pour le réveiller un peu.....

puis je me lève, et te prenant par la main, t'entraine vers la salle de bain.... une douche ou un bain nous fera du bien, forcément..... je penche au dessus de la baignoire pour faire couler l'eau et là ta main, s'insinue entre mes fesses, et d'un doigt inquisiteur tu explores mon anus, encore dilaté et un rien sensible, tu enfonces deux doigts, et je sens ton sexe contre mes fesses, je suis courbée en deux, et j'attends, j'espère que tu vas me sodomiser encore, c'était tellement bon.... et tu le fais, tu écartes mes fesses, je suis cramponnée au rebord de la baignoire, je t'aide en me poussant contre toi, et ton sexe déjà dur, d'une seule poussée brulante, pénètre dans ce petit orifice, tu vas et viens de longs moments, et à chaque coup de boutoir, je ressens comme une envie que tu ailles plus profond encore, comme si je voulais t'appartenir toute entière....

puis tu ressors de moi, monte dans la baignoire, ou tu t'allonges, je viens m'asseoir sur ton sexe en te tournant le dos, mon vagin serré autour de lui, j'aime la sensation de l'eau qui me caresses, de tes mains tu écartes mes fesses, et tu enfonce fort tes deux pouces dans mon anus, et tu me fouilles derrière pendant que devant ton sexe me remplit, tant il est gros et tendu....



J'aime cette double pénétration, et le rythme qui s'accélère, et l'eau qui déborde un peu, je sens que tu vas jouir encore, et moi en même temps, nos cris de plaisir se mêlent..... nos gémisements de bien être aussi, et je reste ainsi assise sur ton sexe qui se ramollit avec tes pouces dans mon anus qui continuent de me fouiller, alors je jouis à nouveau, parceque cette caresses là est insupportable de plaisir, fouille moi, mon amour, fouille moi encore, ne me laisse aucun repos, je t'aime, j'aime faire l'amour avec toi, j'aime parler d'amour avec toi, tes doigts, ta bouche , ta langue, ton sexe, tout de toi n'est que plaisir et ravissement, ....et nous prenons cette douche qui nous fait tant de bien, et sous laquelle tu me caresses encore, tu prends le savon, et tu me frottes partout, tu n'oublie pas une parcelle de mon corps, tu me laves avec délicatesse et amour , puis j'en fais autant pour toi...

mais lorsque j'arrive à ton sexe, là sous l'eau je me mets à genoux et le prends dans ma bouche, ta main empoigne mes cheveux et tu pousses ma tête en avant pour que je t'avale tout au fond de ma gorge.... et presque à m'en étouffer je le fais, sentant ton sexe reprendre vigueur et raideur..... et cette fois ci je n'arrête pas, je vais jusqu'au bout de cette caresse buccale, jusqu'à ce que tu éjacules dans ma gorge, et que je boive avec délice ce nectar, salé, et tiède........alors je lève mes yeux vers toi, et nos regards se rencontrent disant en silence notre bonheur!!!



Le temps du repos était arrivé.

Il faut bien que le corps exulte, certes, mais il faut bien aussi recharger les batteries..... nous nous sommes alors endormis du sommeil que connaissent les amants après une nuit de folie, dans les bras l'un de l'autre.....



Et au réveil, le temps de la séparation était venu! Après quelques tendres baisers, nous nous sommes habillés, et tristement je te reconduisais à la gare, tu devais repartir.....



Mais je n'arrivais pas à me résoudre à cette séparation, et quand nous fumes à la gare, je pris un billet et partit avec toi.....jusqu'à Paris!



Nous étions seuls dans le compartiment et j'avais besoin de toi, de tes mains, de tes baisers, de ton souffle chaud dans mon cou......

Bien sur il y avait le risque de se faire surprendre, mais si peu en réalité, et pourtant si excitante.... cette éventualité.



Tu dégraffas ton pantalon sorti ton sexe, et je viens m'asseoir dessus, et doucemnt , si doucement je mis à faire des allées et venues sur ton pénis gonflé et tendu, qui encore une fois me pénétrait jusqu'au fond de mon ventre! alors que je sentais encore en moi, la brulure de son dernier passage!



Je ne voulais pas que cette pénétration là prenne fin.... c'était comme le verre du condamné, mes larmes couvrait ton visage, je jouissais et pleurait en même temps.....





Tu me fis relever, et rajustant nos vetements, tu m'entrainas vers les toilettes, et là une fois enfermés, tu me retournas contre la porte et avec force, presque avec sauvagerie, tu entras dans mes reins, et à grands coups tu forcas encore une fois ce passage.... comme pour y laisser ta marque! et j'aurais voulu qu'elle y reste ton empreinte en moi, à jamais...... juste avant de jouir , tu sortis de mes reins... me fis agenouiller devant toi, et avec bonheur j'engloutis pour la dernière fois ce sexe tant aimé....et tu te déversas dans ma gorge, j'aime le gout de ton sperme brulant et salé......

je l'avalais tout entier, jusqu'à la fin, et je me redressais..... pour t'embrasser et partager ce gout avec toi



Nous arrivions à Paris.... fallait remettre un peu d'ordre dans nos tenues.....et retourner au compartiment.....



cinq minutes plus tard, nous étions sur le quai, prêts à se séparer, moi je devais repartir pour nevers, et toi vers le pas de calais...



En m'embrassant tu me fis la promesse de revenir dès que possible.... et rassurée tout d'un coup, et heureuse des heures passées avec toi, je repris mon train, te laissant derrière moi, j'étais triste, oui un peu, mais impatiente déjà en imaginant ta prochaine visite, mon ventre me brulait, et mes reins était douloureux, mais une douleur et une brulure qui me rendait folle de joie, et me donnait plaisir, et jouissance.......Je m'endormis, t'imaginant encore dans cet hotel avec moi.......te sentant encore en moi, et dans mon sommeil alors j'ai jouis.....

doucement et longtemps....!!!

rencontre coquine bretagne et plus encore sur JALF


fantasme deux hommes pour couple entre femme femme soumise pour gang bang rencontres Corse Sud rencontre 42 rencontres amoureuses matcher moi annonce rencontre coquine paris web cam

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015