rencontre coquine Seine-et-Marne
rencontre coquine Seine-et-Marne

Rencontre coquine Seine-et-Marne

rencontre coquine Seine-et-Marne

Membres présentement en ligne

Tu m'as convoqué à une rencontre coquine en Seine-et-Marne via Jouer Avec Le Fantasme. Je te rejoint alors devant un bistro et comme le temps est beau tu désires aller marcher. Nous discutons assez rapidement de sexe reprenant la conversation où elle s'était arrêter sur le site. Nous venons tous les deux rapidement exciter et tu m'attire vers un hôpital. Plein d'idées folles circulent alors dans ma tête: Où va-t-on? Je suis à la fois paniqué, surpris, et excité. Mon érection a disparu, mais je ne m'en soucis guère pour le moment. Je connais ton talent pour ce genre de problème. Nous prenons l'ascenseur et tu ne te gêne pas pour te montrer très sexuée.

Après avoir monter de deux ou trois étages, tu arrêtes l'ascenseur. Celui-ci ouvre ses portes toute grandes, sur un couloir très peu éclairé, et surtout désert. Je comprends que c'est un étage de l'hôpital qui pour le moment, est non utilisé. Es-ce la destination de notre rencontre coquine? Dans un hôpital en Seine-et-Marne? Original et audacieux me dis-je... Pourtant, on y retrouve le même matériel que sur les autres paliers. Tu me prends alors par la main, et toujours sans me dire un mot, tu m’entraînes alors dans le corridor. Tout en marchant, tu enlève ta chemise, et la laisse tomber sur le plancher.

Je te demande alors s'il y a un risque de se faire prendre, mais d'un simple regard, tu me fais comprendre que non. Nous nous arrêtons alors devant une civière. Celle-ci est propre, n'a aucun drap, aucun oreiller. Juste un matelas de mousse austère, à peine assez épais pour ne pas que l'on sente le métal de celle-ci de par nos fesses. Tu me pousse alors vers le lit de fortune, et détache mes pantalon, qui sans se plaindre, tombent à mes pieds. Je m'installe alors, bien assis sur le matelas et te dérobe du regard pendant que d'une façon revêtant une sensualité telle que je n'en avais jamais vu tu retires les vêtements qui te restent encore.

C'est tellement beau que j’entends presque une musique dans ma tête. Pas le genre qui tourne dans les bars de danseuses. Non, plutôt une chanson que j'écoutais parfois à la maison. Tu es si belle, si excitante, si désirable.
Ton corps est si magnifique. Si pure, avec des courbes si intéressantes. Un visage d'une beauté angélique. Des épaules bien droites, et bien formées. Des seins ferment, bien ronds, qui se tiennent encore et qui sont soyeux. Un ventre, si beau, qu'on a envie de s'accoter dessus et de le goûter. Tes fesses bien rondes, juste assez charnues à mon goût. Une chatte appétissante, déjà luisante de plaisir, sans un poil, lisse à souhait.

Des jambes longues, élancées qu'on a envie de se faire entourer par celles-ci... Je garderai longtemps en mémoire cette rencontre coquine en Seine-et-Marne. Je découvre cette merveille ce soir, et j'ai peine à en croire mes yeux. Tournant sur toi même, comme dans une parfaite chorégraphie accompagnant la musique imaginaire dans ma tête, tu me le fais découvrir, encore et encore. C'est d'une beauté inégalée. C'est invitant, érotique, sensuel, provocant. C'est tout simplement le plus beau spectacle qu'il m’ait été donné de voir. Parce que c'est toi ma chérie qui me le fait, et que je suis le seul à pouvoir contempler ton corps si merveilleux.

Après quelques minutes, tu t'avances alors vers moi et sans prévenir, m'embrasse goulûment pendant que tu te saisie de ma queue et lui redonne de la vigueur pour le prochain round. Sans crier gare, tu appuies alors sur un contrôle, qui fait s'élever la civière sur laquelle je suis assis. Tu me fait monter ainsi jusqu'a ce que mon organe soit à la hauteur de te bouche, et commence alors à me sucer de façon douce. Je saisie alors ta tête dans mes mains, et caresse tes cheveux doucement, au gré de tes mouvement de va et vient. Je sens bien ta langue qui glisse sur mon gland. La chaleur de ta bouche, qui enveloppe mon pénis est si bonne.

Ta main caresse doucement mes testicules. Tu les sers, juste assez fort pour que ça me procure une sensation. Tu me suces bien, comme toujours. Ta langue se promène sur toute la longueur de ma queue, tu manges merveilleusement bien. J'ai beaucoup de plaisir à avoir mon sexe dans ta bouche. Ta petite danse improvisée sur une musique silencieuse, m'a beaucoup excité. Pendant que tu me suces, tu me lances un regard encore plus pervers que celui de la cabine d'ascenseur. Je peux aussi apercevoir sur tes lèvres, un petit sourire coquin. Non seulement tes gestes m’excitent mon amour mais aussi ta beauté.

Je me sens déjà prêt à éclater. Il ne faut pas oublier que, les petits jeux du premier arrêt de la cabine on eu leur effets...

rencontre coquine Seine-et-Marne et plus encore sur JALF!


clube echangiste femme en cuir rencontre echangiste quebec femme forte rencontre net jouer avec le fantasme rencontre adulte urolagnie site de webcam site de rencontre gratuit sur internet

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015