rencontre coquine Moselle
rencontre coquine Moselle

Rencontre coquine Moselle

rencontre coquine Moselle

Membres présentement en ligne

Je suis toujours dos à lui et son corps est pressé contre le mien et l'épouse avec désir... Il m'avait choisit, sur Jouer Avec Le Fantasme pour être sienne pendant une soirée. Une genre de rencontre coquine en Moselle comme il disait. Je me rendit donc chez lui. J'en perd quasiment l'équilibre tellement je me sens ennivrée par la passion. Il me bande les yeux et commence tout doucement à me dévêtir. Le simple contact de ses doigts sur ma peau en chaleur me fait frissonner. Il a retiré mes vêtements mais a choisi de me laisser mes dessous histoire de me faire languir un peu. Cette rencontre coquine débute plutôt bien.

Sa résidence en Moselle est chaleureuse mais il a couvert mes yeux. Le fait de ne rien pouvoir voir de ses actions me rend délicieusement perverse. Je veux tout subir de lui. Être son esclave sexuelle s'il le faut... Même si je ne le vois pas, je sens son regard qui m'examine sous tous les angles. Il caresse mes cheveux, mon cou, mon dos et avec ses deux belles grandes mains m'empoignent solidement les seins. humm je gémis et il me fait basculer sur le sofa en cuir. Il me dit alors :

«Je sais que tu la veux ma queue ma belle salope... tu l'auras bientôt.»

Les images défilent dans ma tête, j'aime être sous son contrôle mais j'aimerais tant pouvoir le voir.

Il se penche et se met à m'embrasser avec fougue, nos deux langues entrelacées ne font qu'une. Il descend vers ma poitrine et arrache mon soutien-gorge d'une façon plutôt brutale, je suis surprise mais de plus en plus excitée. Je me souviendrai longtemps de cette rencontre coquine en Moselle. Il me pétrit les seins, les tètent, les titillent, les mords... hummmm j'adore ça et il le voit très bien.

«Tu es une bonne chienne... quand j'en aurai fini avec toi, on verra si t'es encore capable d'en prendre...»

Son ton était très dominant et je me sentais un peu moins sûre de moi. J'en perdais complètement mes moyens et trouvait plus sage de ne rien répondre.

Étais-je tomber sur un fou furieux de désaxé sexuel? N'empêche que même en me questionnant sur mon amant, je le désirais à cet instant comme une folle. Il m'ordonna de me m'asseoir bien au fond du sofa et de soulever et écarter mes jambes au maximum. Ce que je fis sans broncher car je peux quasiment sentir mon coeur battre dans ma chatte tellement elle le veut. Toujours les yeux bandés, je peux sentir son visage tout près de mon sexe. Il le renifle, arrache ma culotte et me bâillonne avec. Il écarte bien mes lèvres et crache dessus. Il tapote mon clito de ses doigts et fait un mouvement de va-et-vient vers mon vagin.

Il retire ses doigts de mon intimité et me les fait lécher en me disant:

«Goûte comme tu es bonne ma salope.»

Je le supplie de me fourrer, de m'enculer, que je n'en peux plus d'attendre mais il ne fit rien de cela pour l'instant. Il comptait bien me torturer l'esprit encore un peu. Il se mit avec une habileté hors du commun à me faire un cunnilingus digne de ce nom. Mes jambes étaient prises de violents spasmes et à chacun de ses coups de langue il aspirait mon clito et le tétait comme un bébé qui prend son biberon. Pendant qu'il s'adonnait à cet art divin, il engouffra 2, 3 puis 4 doigts dans ma chatte en la fistant bien comme il faut.

Il tournait, tournait, tournait et jouait toujours de sa langue. Je sentis alors une boule de feu qui se formait dans mon bas-ventre. Tel un volcan qui dort depuis des années et qui se réveille enfin, je lui explosai ma lave en plusieurs secousses en pleine gueule. J'ai crié tellement fort, et je tremblais comme une feuille. Esquissant un large sourire, je lui dis :

« Je jouis comme une putain de chienne et je n'ai pas fini... Allez offre-moi ta queue maintenant... J'ai très faim, et de ta semence je désire m'abreuver...»

Il me prit par les cheveux et me fit mettre à genoux.

«Suce-moi, prouve-moi que tu es digne de ma queue...»

Je n'avais aucun doute sur mes talents de suceuse, on m'a toujours complimenté que je faisais de divines fellations.

Comme il était bandé! Cet énorme sexe bien endurcie juste pour moi, quel délice. Je le suçais avec une cadence très rapide, lui siphonnant également les couilles...

rencontre coquine Moselle et bien plus encore sur JALF!


nymphomane rencontre 42 rencontre Outaouais fantasmes erotiques video couple amateur rencontre libertine Puy-de-Dôme rencontre BDSM Fort-de-France annonces rencontres gays orgie rencontre-nord-du-quebec.com

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015