rencontre black
rencontre black

rencontre black

rencontre black

Membres présentement en ligne

Elle était maintenant à genoux devant les deux hommes. Leurs deux grosses queues noires dressées jusqu’à presque toucher son visage, avaient une odeur forte qui la faisait mouiller. Juliana était nue, et totalement soumise à ces deux hommes qu’elle avait rencontrés, dans un bar, plus tôt dans la soirée. Le premier des deux, Jacques de son prénom, s’était approché d’elle sur la piste de danse. Elle avait été immédiatement séduite par ses mouvements langoureux. Quelques instants plus tard, son copain, Antoine, était arrivé, lui aussi. Juliana s’était ainsi retrouvée prise dans un délicieux sandwich qui l’excitait au plus haut point, elle fantasmait de rencontrer un black depuis des années.



Elle qui venait d’une région éloignée des grands centres, n’avait jamais mis les yeux sur une réelle queue de noir. Souvent elle s’était masturbée en les regardant sur internet. Mais là, l’occasion se présentait en vrai et en deux pour un, comment refuser? Les deux hommes s’étaient mis alors à la caresser : tout d’abord, ses hanches, son dos, puis ensuite son dos, ses cuisses, ses fesses. Elle se laissait aller à leurs gestes langoureux et à la musique endiablée.

À mesure que les caresses des deux hommes devenaient plus intimes, elle remarquait que leurs sexes se dressaient dans leurs pantalons.

Elle glissa alors la main dans le pantalon de Jacques. Ses doigts cherchaient avidement le pénis tant désiré et elle le trouva tout à coup, encore plus gros qu’elle ne l’avait imaginé. Elle tenait entre ses mains, une verge d’homme noir, qu’elle caressait avec vigueur au milieu d’une piste de danse, remplie à craquer. Elle était définitivement sous l’effet d’une bonne quantité d’alcool, car elle sentit doucement se glisser les doigts d’Antoine vers sa petite chatte, et ne réagit pas. En fait, plus les caresses avançaient, plus elle les aimait. Et il y avait bien sûr cette énorme queue, qu’elle sentait dans sa petite main, devenir de plus en plus dure.

Tous les trois fatigués, ils décidèrent de s’offrir une petite pause. Juliana se retrouva ainsi assise entre les deux hommes, à la merci de leurs mains fureteuses. Elle se laissa aller à leurs caresses. Jusqu’à ce que Jacques décide de l’inviter à aller prendre un verre dans leur chambre d’hôtel. Juliana glissa langoureusement ses mains sur les verges encore bien dures de ses deux compagnons et se dirigea prestement vers la sortie.

En entrant dans la chambre d’hôtel, Juliana se fit offrir un verre d’un bon vin rouge, qu’elle dégusta avec bonheur, car elle sentait monter en elle un grand désir, une excitation peu commune.

Elle s’imaginait déjà toute sorte de scénarios, dans lesquels, les queues de ses nouveaux amis avaient une place bien au chaud et près d’elle. Antoine avait mis une musique d’ambiance et offrit à Juliana d’aller danser avec lui. Celle-ci ne se fit bien sûr pas prier car elle se doutait bien du but réel du bel homme noir. Elle sentit immédiatement les mains de l’homme se plaquer sur ses fesses alors que leurs deux corps venaient en soudaine proximité ce qui lui permit de sentir toute l’ampleur de l’érection d’Antoine. Ni tenant plus, elle défit le bouton de pantalon de l’homme, qui n’y voyait pas d’objection.

Pendant ce temps, Jacques, étendu sur le divan, caressait, lui aussi, son pénis à travers son pantalon, ce qui bien sûr excitait Juliana. Lorsque la queue d’Antoine fut enfin dégagée de son pantalon, Juliana pu en apprécier toute l’épaisseur. Car elle n’était pas particulièrement longue, mais d’un diamètre fort impressionnant. Elle branlait cette queue tout en mouillant et en commençant déjà à vouloir la goûter.

rencontre black et plus encore sur JALF


annonces femmes sexe fantasme professeur orgie mature rencontre grivoise Auvergne site rencontre echangiste site web de rencontre sexy rencontre gratuit tchatche webcame renccontre rencontre internet

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015