rencontre Mons
rencontre Mons

Rencontre Mons

rencontre Mons

Membres présentement en ligne

Notre premier contact fut virtuel. Une rencontre à Mons fut planifié sur ce site de rencontre et nous consentons que c'est une bonne idée. Et je débarque au rendez-vous, pour notre rencontre à Mons deux semaines plus tard. Toi, de ton côté, avec l'heure qui approche tu te sens stressée tu te poses diverses questions, notamment si tu ne fais pas une bêtise. Tu sais que y'a des chances que cela dérape, tu es consciente de cela. Et tu te demandes au fond si tu le vivrais bien que je sois ta première fois. Étant donné la douceur que je prends dans mes écrits, tu te dis, que tant qu'à vivre une première fois autant être sûre de l'avoir avec quelqu'un à son écoute, qui saura prendre le temps et qui sera là uniquement pour soi.

C'est pourquoi tu te décides donc à aller à cette fameuse rencontre à Mons. Et de peur de changer d'avis tu pars 30minutes à l'avance. Tu penses être seule, et devoir attendre, mais que nenni. Je suis déjà là. Pourquoi moi je le suis? Parce que je n'aime pas me faire attendre et j'aime beaucoup arriver à l'avance, respirer et être tranquille. Je te vois arriver. De toute évidence, je te reconnais à l'accélération que fait mon cœur quand mes yeux t'ont en ligne de mire. Tu m'aperçois, me souris, et on se rapproche. Tu t'es habillée, comme je te l'ai demandé, c'est-à-dire de façon à avoir chaud, et uniquement cela.

C'est avec joie que je te prends dans mes bras. Tu te sens déjà un peu perdue avec la force que j'ai, et le sentiment sécuritaire que tu ressens en étant tout contre moi, pour ma part je me sens si bien près de toi. Ton parfum m'envoute. On part donc se balader pour aller vers mon hôtel. Tu as froid, on presse donc un peu le pas. D'autant que tu sais que tu n'as que 4heures de libre. Alors autant ne pas se geler et ne plus savoir quoi faire. On arrive devant l'Hôtel. Je t'ouvre la porte, puis nous voilà devant la porte de la chambre. Tu trembles, ta tête chavire mais tu te tiens droite, et rien ne transparaît.

Je t'ouvre la porte, et t'invite à rentrer. Nous voilà enfin seuls, sans yeux bizarre, vu que tu n'aimes pas croiser des gens. On en reparle, on en sourit. Je te mets tout de suite à l'aise, tu te sens bien, et moi aussi. Étrangement bien d'ailleurs pour une première rencontre à Mons. On papote encore un peu et tu viens te poser sur le lit. Tu montres que tu es encore frigorifiée, je ne me fais pas prier. Je me rapproche, je te masse les épaules, et te caresse les bras, chacun de mes mouvement fait que ton corps se réchauffe quelque peu. Tu es étonnée du résultat si rapide. Je me mets en chemise, j'ai monté le chauffage pour qu'on soit bien.

Tes mains sont encore gelées, je les prends, les embrasse. Tu es encore une fois surprise, et je les place sous ma chemise afin que tu les réchauffes avec ma chaleur. Tu caresses mon torse en même temps, et tu es légèrement penchée, tu n'es pas loin de moi. Je te propose de changer de chose. Je t'invite à t'allonger sur ton côté droit, à la gauche du lit quand on y est dessus, afin que je sois un peu comme ton reflet du miroir. Et ainsi laisser ma main droite pouvoir se déplacer à volonté. Je place donc tes mains encore sous ma chemise, et rapidement tu préfères la déboutonner et avoir à vue mon torse que tu caresses.

Tes mains se réchauffent et n'ont de cesse de gigoter sur mon torse. Tu te mords une lèvre d'envie de plus... je te vois faire... Tu fermes les yeux mais moi non. Nos visages sont très proches, je glisse ma main sur ta hanche puis sur ton bas du dos, d'un réflexe tu te cambres légèrement, cela suffit pour me permettre de t'embrasser en déposant un délicat baiser sur tes lèvres collées. Tu ouvres les yeux et ne sais plus quoi faire. Je reprends ma place puis je reviens t'embrasser, ma main a quitté ton dos pour venir se coller sur ton visage, te le caresser durant ce doux premier baiser. Tu as ton corps qui se réchauffe encore plus après cela.

Tu ne sais plus, tu ne peux plus, tu as envie de rester là et de savourer de ce moment. Tu refermes les yeux durant notre baiser et tes mains caressent mon crâne. Je me remets en suivant à ma place. Tu agrippes ma chemise et m'oblige avec attention à me mettre sur le dos, tu me grimpes dessus et tu m'ôtes définitivement ma chemise. Tu passes tes mains sur mes épaules, tu dessines les courbes de mon corps dénudé. Tu te plais à le griffer parfois, voir rougir la peau, et y déposer un doux baiser comme pour t'y faire pardonner...

rencontre Mons, tchat, messagerie et bien plus encore sur JALF!


drague rencontre provence club couple libertin rencontres forum cherche amant rencontregrossefemme webcam BDSM Neuchâtel rencontrer femmes mariées webcam sexe rencontre photos

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015