rencontre BDSM Fort-de-France
rencontre BDSM Fort-de-France

Rencontre BDSM Fort-de-France

rencontre BDSM Fort-de-France

Membres présentement en ligne

Je vais vous raconter ma dernière rencontre BDSM à Fort-de-France. Carole, cette femme dominatrice était aussi une adepte de Jouer Avec Le Fantasme, un site de rencontre BDSM, érotique et amusant. Je l'ai rejoint à Fort-de-France où elle me réservait tout un traitement dans sa voiture...



J’ai serré les dents et je l’ai remerciée. Puis je l’ai suppliée de me frapper encore. Et Elle l’a fait, sans hésiter. Et pour cela, je lui ai dit merci. Et j’ai quémandé un nouveau coup de fouet, que j’ai reçu en retenant mes larmes. Et j’en ai réclamé un autre, d’une voix faible et suppliante.

Et le fouet à de nouveau brûlé la peau de mon dos. Mon dos et mes fesses étaient en feu, mais toujours je l’implorais de me frapper, toujours je la remerciais, constamment sur le point de hurler de douleur mais retenant mes cris. Après un dernier coup, Elle s’est approchée de moi.

« Alors, est-ce que tu en veux encore, soumise fouettée? »

J’ai secoué la tête en signe d’impuissance.

« Faites ce que vous voulez de moi, Maîtresse. Si vous souhaitez encore me fouetter, je vous en supplie, faites-le. Chacun de vos coups de fouet m’humilie davantage, me fait sentir plus profondément ma condition.

Et je vous en remercie à chaque instant. »

Elle a caressé mon visage.

« Je suis très fière de toi, Dany, ta soumission me fait beaucoup plaisir, mais je crois que je vais m’arrêter là pour le moment. Qu’en penses-tu? »

J’ai hoché la tête, trop épuisée pour répondre. Elle a ouvert la porte, libérant la lanière. Mes bras sont retombés et je crois bien que je me serais effondrée aussi si Elle ne m’avait rattrapée et aidée à m’allonger sur le sol, les poignets toujours entravés. Elle a déposé quelques baisers sur mon dos meurtri, et la fraîcheur de ses lèvres a un peu calmé le feu de ma peau.

Tout mon corps me faisait mal, aurait-on dit, comme si son fouet m’avait traversé de part en part. Elle s’est assise près de moi, a soulevé ma tête et l’a déposée doucement sur ses cuisses. Puis Elle a caressé mes cheveux humides de sueur en me murmurant des paroles apaisantes tandis que je sanglotais silencieusement. Enfin, Elle s’est levée et est allée derrière moi. J’ai entendu une fermeture éclair coulisser, puis un froissement de tissu. J’ai senti la peau de ses jambes contre les miennes. Un objet s’est entré dans mon vagin humide de sécrétions, puis en est ressorti et y est rentré. L’objet s’est mis à aller et venir en moi et en sentant le bassin de ma Maîtresse frapper le mien en cadence, j’en ai déduit qu’Elle devait m’avoir pénétrée avec un godemiché double.

Malgré ma grande lassitude, j’ai éprouvé de la fierté à l’idée que ma Maîtresse souhaitait venir en même temps que moi. Puis le plaisir a monté dans mon corps, je me suis raidie, j’ai tremblé et j’ai joui dans un long gémissement. Ma Maîtresse n’a pas émis un son, mais lorsqu’elle est retombée près de moi j’ai su qu’Elle avait tiré de moi son plaisir. Comblée, heureuse, les poignets liés, ma robe déchirée et inutile chiffonnée sous moi, je suis restée étendue sur le sol près d’Elle, près de ma Maîtresse. Je me souviendrais longtemps de cette rencontre BDSM à Fort-de-France. Je savais qu’elle finirait par me détacher, par me dire de me relever, par me laisser reprendre une vie normale.

Puis à me soumettre de nouveau pour me rappeler qui j’étais. Pour toujours. C'était enfin une occassion de s'exhiber et de faire sa voyeuse. Elle ouvrit complètement le devant de sa blouse et détacha son soutien-gorge. Allez mange les, fais bander mes tétines pendant que je me passe le doigt dans la chatte afin de les faire bander. Graduellement les 2 hommes s'étaient approchés et à coté de l'auto ils la regardaient. L'un après l'autre ils ont sorti leurs queues afin de se crosser devant elle. L'un des hommes avait une lampe de poche.
Carole se passait le doigt dans la chatte, le suçait et les encourageait à venir devant elle.

Nous avons ouvert un peu la vitre afin de leur parler.
La petite Carole s'est déchainée. Allez mes cochons crossez vous pour moi.
Donnez moi votre jus...

rencontre BDSM Fort-de-France et bien plus encore sur JALF


charme rencontre rencontre yvelines femmes a poil club célibataires rencontre club rencontres couples tchat tchat libertine rencontre rencontre érotique Lanaudière rencontre Lanaudiere

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015