rencontre BDSM Capitale-Nationale
rencontre BDSM Capitale-Nationale

Rencontre BDSM Capitale-Nationale

rencontre BDSM Capitale-Nationale

Membres présentement en ligne

Je ne devrais pas être ici. Si le peuple savait qui je suis, ça ferait un scandale. Mais que voulez-vous, je suis un adepte des rencontre BDSM de la Capitale-Nationale. Jouer Avec Le Fantasme est mon site favori. Voici comment ma femme, que je surnomme Madame, s'en est aperçu...



Ce soir-là, je surfais sur le net en attendant le retour de Madame. Je me suis retrouvé sur JALF, mon site de rencontre BDSM de la Capitale-Nationale préféré ce qui éveilla en moi des pulsions intenses. J'aime la clic BDSM du site. J'ai déjà convoqué quelques gens pour des rencontre BDSM dans la Capitale-Nationale et le cul fut exceptionnel.

J'anticipais de plus en plus l'arrivée imminente de Madame et m'imaginais des scénarios qui, je l'espérais, allaient se transformer en réalité dans les minutes suivantes. Mais aucun des scénarios que j'avais imaginé ne se rapprochait de ce qui allait se produire... Bien que Madame soit au courant de mes activités d'adulte en solitaire et qu'elle ne s'y objecte pas, j'ai l'habitude de les pratiquer lors de ses absences et d'avoir terminé avant son retour. Mais ce soir-là, je ne l'ai pas entendu rentrer. Si bien que lorsqu'elle entra dans la pièce où je me trouvais, le membre bien en main à regarder un site BDSM, je fus quelque peu surpris, gêné et aussi très excité par sa présence soudaine.

Madame ne savait pas que le BDSM m'attirait. Lorsqu'elle vu les images sur l'écran de l'ordinateur, elle s'exclama: "Tiens tiens! Monsieur me fait des cachotteries! Je crois que nous allons bien nous amuser alors!". Sur ce, elle m'ordonna de me dévêtir immédiatement et de ne pas bouger en attendant son retour. Je m'exécutai et l'entendit aller chercher des choses dans notre chambre. Elle revint, puis en me lançant un sac elle m'ordonna: "Enfile le tout et attends-moi pendant que je vais prendre une douche."
J'ouvris le sac et y trouvai un collier de cuir, un bâillon, un g-string et une cagoule.

Mon excitation était à son comble. J'enfilai le tout et attendis son retour. J'écoutais impatiemment les bruits de ses gestes et entendit soudainement le son de ses bottes noires moulantes à talons hauts qui s'approchait de moi. En entrant dans la pièce, Madame m'ordonna de durcir mes mamelons avec ma salive en les roulant entre mes doigts gantés. Lorsqu'ils furent bien durs, elle les saisit très fermement entre le pouce et l'index de chacune de ses mains et me chuchota à l'oreille "Suis-moi...". Elle tira alors sur mes mamelons afin que je la suive, le douleur m'excitait au plus haut point. Je la suivit ainsi jusque sur notre lit où elle me fit mettre à quatre pattes.

Elle lâcha mes mamelons pour ensuite y fixer ce qui semblait être un support à pinces. Lorsque la tension sur mes mamelons augmenta, je compris qu'elle venait d'ajouter du poids au crochet du support. Elle me lança alors tout innocemment: "Tu as chaud petite pute? Alors je vais refroidir tes ardeurs!" Sans me douter des conséquences de cette phrase, cela m'excitait au plus haut point. Elle se plaça alors à genoux devant moi en tenant ma tête à la hauteur de ses seins. Elle enleva mon bâillon puis m'ordonna de sortir la langue. Je sentais l'odeur de son parfum et elle colla alors le mamelon de l'un de ses seins sur ma langue.

Elle bougea ensuite de gauche à droite afin que je lèche sa poitrine et ses mamelons à sa guise. Ceux-ci devinrent bien durs en un rien de temps. Je l'entendis gémir doucement et cela m'excitait terriblement. Après quelques instants de ce supplice, elle s'exclama: "Bon, passons aux choses sérieuses maintenant!". Elle poussa ma tête doucement vers le bas jusqu'à ce que je sente tout-à-coup quelque chose de très froid forcer ma bouche. "Ouvre la bouche salope! Je te donne une minute pour le mouiller le plus possible de ta salive avant que je t'encules avec!" dit-elle pendant qu'elle enfonçait un god ceinture glacé dans ma bouche.

Il semblait énorme et sortir tout droit du congélateur dans ma bouche et j'avais un peu peur à l'idée de savoir qu'il allait m'enculer dans quelques instants! La minute sembla durer seulement quelques secondes puis elle sortit le god de ma bouche et replaça le bâillon en disant: "Tu crieras moins fort ainsi!" Elle m'ordonna alors de reculer afin que mon cul soit sur le bord du lit pendant qu'elle allait se positionner debout derrière moi...

rencontre BDSM Capitale-Nationale , oserez-vous Jouer Avec Le Fantasme?


webcam gratuit rencontre-lanaudiere.com plaisir anal lingerie erotique rencontre dominatrices.com rencontre érotique Sherbrooke rondes et jolie rencontre érotique Guyane rencontres coquines paris annonces rencontres

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015