rencontre BDSM Calvados
rencontre BDSM Calvados

Rencontre BDSM Calvados

rencontre BDSM Calvados

Membres présentement en ligne

- Toute nue.

- Oui, maître.

Je me déshabille. Je suis nue, même pas à poil, je n'en ai d'autres que mes cheveux. Chatte rasée, jambes lisses, fesses nettes. Quand j'ai rencontré mon maitre sur Jouer Avec Le Fantasme, un site de rencontre BDSM, nous habitions doux les deux dans le Calvados. J'allais en voir de toutes les couleurs.

- Présente-moi tes nichons.

Passant mes mains sous mes seins, je les soulève.

- Maître, voici mes seins. Ils sont pour vous, ils sont à vous.

- Que veux-tu que je leur fasse ?

- Ce que vous voudrez, maître.

- J'ai envie de leur faire mal, aujourd'hui.

Cette rencontre BDSM dans la Calvados débutait assez intensément.

Une claque retentit sur mon sein gauche. Je serre les dents, retiens un cri.

- L'autre est jaloux !

- Oui, maître.

- Que veut-il ?

- Que vous le frappiez, maître.

La gifle que le sein droit est plus forte encore. Je gémis. Je porte toujours les seins sur mes mains.

- Merci, maître.

- A genoux, chienne !

Je tombe à genoux, les mains n'ont pas bougé.

- Ouvre la bouche.

Je m'exécute. Je sais que le maître va me mettre son dard en bouche et que je vais le sucer. Il défait son pantalon et sort un sexe déjà bandant. Il enfourne ma bouche et va et vient quelques fois, lentement.

Il me tient la tête d'une main, serrant les cheveux pour que je ne me dérobe pas et de l'autre, il pince et tord mes bouts de seins que je lui présente toujours. Il pince de plus en plus, faisant naître des frissons le long de mon échine.

- Tu es une sacrée salope, toi. Tu aimes ça que je pince les bouts. Tu ne m'avais pas mentir sur les rencontre BDSM quand tu me parlais sur Jalf!
Je ne peux pas répondre, la tête toujours calée, je suis sans mon Calvados natal mais je me sens à des milles tellement toutes ses émotions me troublent. Le maître me tire les cheveux, il va d'un téton à l'autre, ils sont brûlants, ma chatte est trempée, je commence à trembler.

La bite qui m'obstrue la bouche est de plus en plus grosse, ma langue tourne et virevolte autour du mandrin de chair. Je me sens partir. Le maître le sent aussi, il arrête tout.

- Tu ne jouiras pas, ma petite pute.

Tourne toi, lâche tes mamelles et fais la chienne. Je m'agenouille, mes seins pendant vers le sol, je cambre les reins, présentant ma croupe. Ma chatte doit luire comme un miroir, le maître y enfonce un doigt, le ressort rempli de mouille et le promène sur mon petit trou, plusieurs fois de suite. Il va m'enculer. Je n'aime pas trop ça. Ça fait mal. Et ça fait du bien.

Mais je ne peux pas jouir. Après avoir fait des aller retour de ma chatte à mon cul, il finit par y mettre un doigt, lentement, prenant son temps pour que je sente bien l'avancée. Il ricane quand je geins.

- Ton petit cul m'implore de le baiser. Vas-y, demande-moi.

- Enculez-moi, maître. Venez dans mon petit trou qui attend votre sexe.

Je crève d'envie de me toucher le clitoris, de me mettre deux doigts, je suis au bord de la jouissance mais je sais que je n'y aurais pas droit. Il retire son doigt tout aussi lentement et positionne sa verge, je la sens qui dégouline aussi, de ma salive.

Il la pousse comme pour son doigt lentement en m'écartant les fesses et quand toute sa pine est au fond de mon cul, il empoigne mes seins et les pétrit au rythme de la pénétration.
Mon corps bout, le maître le sait. Il me fait assez mal aux seins pour que je ne jouisse pas puis, il me pilonne vite et fort pour que j'ai mal là aussi avant de me laisser un peu de répit, me laissant espérer qu'il va me laisser jouir.

- Je vais venir, chienne, je vais t'envoyer mon foutre dans les entrailles, t'es bonne...Oui, tu me fais bien jouir, salope ! T'es une vraie...

Ces mots m'entrainent vers le plaisir mais au moment de se vider en moi, le maître serre et vrille mes bouts tellement que je hurle de douleur et lui, il hurle de plaisir dans un dernier soubresaut dans mon cul.

Il se retire et me tourne vers lui. En bonne soumise, je sais ce que je dois faire, le nettoyer. Je lèche sa bite, tourne autour du gland rougi, enlève toute trace de la sodomie. Je n'ai pas joui. Il ne voulait pas. Mon ventre est brûlant de désir, mais j'ai obéi. Le maître me tapote la tête.

- Brave chienne. Demain, tu auras une surprise...

rencontre BDSM Calvados, salon de webcam BDSM, vidéo et bien plus encore sur JALF


rencontres femme rencontre-lanaudiere.com rencontre libertine Lot femme esclave vidéo orgie club libertin Belgique rencontre libertine Saint-Denis histoires herotiques sado masso femme pour femme

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015