réaliser fantasme
réaliser fantasme

Réaliser fantasme

réaliser fantasme

Membres présentement en ligne

«JALF, c'est un site vous permettant de réaliser vos fantasme de façon réelle ou virtuelle. Webcam, forum, vidéo et bien plus encore sont mis à votre disposition pour vous permettre d'y arriver. À vous de Jouer, l'inscription est gratuite!»



Ce n'était pas une première pour elle de réaliser son fantasme. Je m'efforçais de l'exciter, de faire monter de quelques degrés l'atmosphère érotique. J'ai dû réussir car au moment du dessert, je senti son pied nu s'insérer entre mes genoux, se poser sur ma braguette où il appliqua des pressions. Je bandais déjà légèrement mais là, ma queue se dressa entièrement.

Minuit cinq, j'entendis nettement grincer la porte d'entrée, je retins mon souffle. Quelques secondes s'écoulèrent. La porte de la chambre s'ouvrit et Mark apparut. C'était un homme aux cheveux gris, assez grand, plus grand que moi c'est à dire. Chemise blanche, jeans, pieds nus dans des escarpins. La pénombre relative ne me permit pas de distinguer plus de détails. Franceska, se mit à genoux sur le lit. Ils s'embrassèrent longuement. Tapis dans le noir, je les voyais de trois quarts. Franceska se mit fébrilement en devoir de déboutonner sa chemise. Sa poitrine assez poilue apparut. Déjà les mains de Mark s'étaient posées sur ses seins.

Non sans difficulté, Franceska déboucla sa ceinture, fit glisser la fermeture à glissière du jean qui tomba hors de ma vue. Il portait un simple boxer noir qui dissimulait mal la bosse de son sexe déjà tendu. Des deux mains, elle le fit lentement descendre le long de ses cuisses. Sa queue circoncise jaillit brusquement. Je pu fugitivement voir son gland violacé juste avant que Franceska ne le prenne goulûment dans sa bouche. Nu derrière la porte, la verge à la main, me branlant doucement, j'absorbais le spectacle. Quand allais-je faire mon entrée? Franceska, d'un geste souple, se débarrassa de son déshabillé et s'étendit nue, les jambes fléchies, les cuisses ouvertes.

Mark s'allongea entre elles. Je vis son visage disparaître, ses cheveux gris se mêler à la toison rousse. Franceska qui, à ce moment, tourna le visage vers moi, sourit vers la porte puis ferma les yeux pour mieux se concentrer. Un long moment s'écoula. Enfin, je vis se relever le visage humide de Mark. En appui sur les avants bras, il rampa entre les cuisses écartées. Franceska souleva le bassin pour mieux le recevoir. Je voyais les fesses crispées de Mark monter et descendre en cadence... Soudain, il se laissa tomber sur Franceska et la faisant rouler, la fit passer sur lui. Je n'en pouvais plus.

Je décidai de me joindre à eux sur le champ pour réaliser mon fantasme. J'ouvris en grand la porte et me dirigeai vers le lit sur lequel je montai à genoux. Mark tourna la tête vers moi. Je lu d'abord la surprise sur son visage puis un sourire et enfin: "Hello, Michel! Welcome, join us!" Je positionnai mes cuisses de part et d'autre de son visage afin qu'il puisse jouir de la vue de ma queue allant et venant entre les lèvres de Franceska. À un moment, je sentis sa main me caresser les testicules puis un de ses doigts sur mon anus. C'était délicieux de réaliser ce fantasme... D'un accord muet commun, nous changeâmes de position.

Franceska pivota. Elle était maintenant à cheval, à rebours sur lui, les jambes repliées sous elle. Je rampai au pied du lit de telle façon que je me trouvai entre les cuisses de Mark à dix centimètres de leurs deux sexes réunis. Je voyais la vulve ouverte de Franceska et la moitié de la queue de Mark enfouie dans le vagin sombre. Tous les deux ne bougeaient pratiquement pas. Je pouvais contempler à loisir le clitoris durci de Franceska blotti sous son capuchon de chair, les deux petites ailes plus sombres qui l'entouraient, plus bas l'ouverture discrète de l'urètre; plus bas encore, les veines bleues, saillantes, gorgées de sang de la bite luisante de Mark qui allait et venait imperceptiblement dans son fourreau humide, encadré de poils roux.

Ce spectacle était un régal. Un bref instant je levai les yeux et vit les seins de Franceska dont Mark triturait les pointes. J'avançai mon visage et posai mes lèvres sur le clitoris enflammé que j'aspirai puis léchai de la pointe de ma langue. Mon menton barbu reposait sur la bite de Mark et nul doute que le frottement engendré n'ajoutât à son plaisir. Au bout de quelques minutes, j'éloignai mon visage pour jouir du regard. C'est alors que la queue de Mark...

réaliser fantasme, rencontre, forum et bien plus encore sur JALF!


rencontre BDSM Nantes rencontre femme Toulouse rencontre pour homme rencontre-abitibi-temiscamingue.com rencontre sexe Berne fantasme nature rencontre libertine Ariège queer bukkake asiatique téton

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015