photo grosse
photo grosse

Photo grosse

photo grosse

Membres présentement en ligne

Depuis que je sais que dans quelques heures, tu seras là, ma chatte ne cesse de palpiter. Je prends des photo de moi qui suis grosse, pour toi. Je sais que tu aimes les clichés de rondes. Mon clitoris me lance des appels lancinants de désir, comme une sirène d’incendie. C’est bien d’incendie qu’il s’agit... Ça m'excite énormément de faire des photo cochonnes de grosse pour toi. Devant mon mirroir je me pavane et laisse l'appareil prend des clichés à tous les 5 secondes. Mes seins se tendent, le tissu de ma robe en excite le bout. J’imagine déjà tes mains douces dessus, les titillant, les rendant tous durs.

C’est délicieux. Mon corps se prépare à t’accueillir, à te recevoir, à s’abandonner à ton désir. J’adore les sensations que penser à toi me procure. J’ai envie de toi, follement. Je t’attends, déjà prête, déjà offerte, déjà toute mouillée... En fin d’après midi, je suis allée prendre une douche, j’avais déjà en tête quelques pensées coquines que je te destinais dans l’intimité de ma salle d’eau... Je me suis déshabillée en prenant tout mon temps, en caressant au passage le bout de mes seins. Puis, je suis entrée dans la baignoire et j’ai ouvert le robinet. J'ai décidé de prendre d'autres photo de grosse pour tes yeux, pour que tu te crosses dessus quand je ne suis pas là.

Le jet d’eau chaude a surpris ma peau, et s’est aussitôt changé en caresses aussi douces que tes mains. Mon désir de toi a tout de suite enflammé mon ventre. L’eau sur ma peau me donnait l’impression d’être livrée à une immense caresse, de la tête aux pieds... Délicieux. J’ai pris alors le gel douche, et je m’en suis enduite lentement, en imaginant tes mains glissant, avides, sur mon corps tout entier. Ça y est, je les sens tes mains. Une a commencé à caresser doucement mes seins, et mes mamelons se sont contractés immédiatement. L’autre caresse la raie de mes fesses et déclenche des ondes de plaisir dans ma chatte.

Maintenant, tu me parles : « Retourne toi vers le mur ». Docile, je m’exécute, et je te tends mes fesses. Ma chatte frémit en sentant ton regard dessus. J’adore quand tu la regardes, ça m’excite ! Je prends le pommeau de douche à jet variable, et je le règle sur ma position favorite. Comprenant ce que je compte faire avec, tes yeux se mettent à produire des étincelles. J’adore quand tu as une idée derrière la tête, ça te donne un air coquin auquel je ne peux résister. Je m’accroupis et dirige le jet d’eau sur ma chatte ouverte, en gardant les fesses bien tendues vers toi, pour que tu ne perdes rien du spectacle.

« Mets moi tes doigts, s’il te plait ». D’une main je tiens le pommeau, de l’autre j’écarte les lèvres de ma chatte toute dégoulinante. Tu y glisses les doigts d’une main, après les avoir arrosés de gel douche, pendant qu’avec ton autre main tu caresses mon anus. Huummmmmmm, c’est bon. Une autre photo de ma grosse chatte pour toi... Tu sens comme j’aime quand tu remplis mes deux trous comme ça ? Mon plaisir est fort, te sentir le décuple. J’aime quand tu me regardes, quand impudique, je m’abandonne à ton regard, quand tes yeux aussi me font l’amour. J’ai adoré faire l’amour avec toi, et j’ai envie encore, encore, encore...

Tu sens, maintenant je vais bientôt jouir. Alors, tu approches ta bouche de l’un de mes seins et tu en mords le mamelon. D’abord, tu mordilles, puis tu lèches, puis tu mordilles encore, de plus en plus fort. Je n’en peux plus. Ma chatte se contracte convulsivement. Le jet d’eau sur mon clitoris me fait penser à ta langue douce et chaude. Ça monte, ça monte... Enfin, la jouissance vient. Une vague immense m’envahit et me submerge, avec la force du souvenir puissant de notre dernière étreinte. Dieu, que j’ai aimé te sentir en moi. Apaisée, la sensualité de ta présence s’évapore peu à peu. Mes pensées, cependant, sont encore avec toi.

J’imagine alors la suite... Je te demande à présent de te redresser pour que je puisse te sucer. J’ai envie que tu remplisses ma bouche avec ta queue. J’aime sa forme, sa texture, ses courbes, son goût, ... sa vigueur ! Je te pompe, la bouche pleine, pendant que ma main la tient fermement. Humm, j’adore la sentir durcir dans la paume de ma main. De mon autre main je caresse tes testicules, doux et soyeux...

photo grosse femme, rencontre, vidéos et plus sur JALF!


site gratuit pour rencontre bi-curieux rencontre transexuelles femmes cherche hommes rencontre clermont ferrand rencontre plan cul gratuit rencontre libertine Meuse bukkake asiatique phantasme rencontre sexuelle

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015