femme nue
rencontre

Rencontrer des femmes nue présentement en ligne!

concours photo

Membres présentement en ligne

Il y à longtemps, j'avais eu un fort coup de coeur pour une fille, grande, les cheveux châtains, les yeux bleus. Pour faire court, disons simplement que je n'avais jamais vraiment réussi à l'intéresser. L'histoire en serait restée là, si, par accident encore une fois, je n'étais pas tombé sur son profil avec des photos d'elle nue en farfouillant un peu au hasard sur le site de JALF. Je lui expédiais aussi sec un mail, plus par amusement de retrouver un visage connu que suite à un errement sentimental qui, pas mal d'années après, aurait été un peu inquiètant. Elle me répond, je resta figer par la surprise.

J'avais tellement désirer cette fille et voilà que toute son intimé était exposé à tous sur ces photos nue d'une femme vraiment sexe. Je décida la nuit suivante de sortir un peu pour faire la fête et l'invita. J'y était depuis au moins un heure et pensa qu'elle m'avait posé un lapin mais dans le couloir à la sortie des toilettes, je tombais nez à nez avec Delphine. Certes, avec toutes ces années, peut-être ses fesses n'étaient-elles plus aussi fermes, sans doute ses seins étaient-ils légèrement tombés, et ils n'avaient jamais été son atout majeur. Dans son attitude et dans les quelques photos nue qu'elle affichait sur ce site où j'avais repris contact avec elle, elle donnait une impression de solitude un peu désespérée, comme si elle n'avait jamais réussi à trouver un mec bien à elle.

À ma vive surprise, Delphine se retourna, me darda un regard chargé d'autant d'agressivité que de désir et plaça sa main gauche sur ma poitrine, puis la glissa dans ma chemise alors que de la droite, elle s'escrimait sur les boutons de mon pantalon. Treize ans à se faire la gueule avant de se faire l'amour. Ou peut-être aurait-il fallu voir le problème dans l'autre sens. Je la laissais faire, me contentant de suivre le contour de sa joue des deux mains, descendant le long de sa gorge pour aller souligner ses seins sous le gilet bleu et le chemisier blanc. Elle m'attira dans les toilettes et verrouilla la porte derrière nous.

Les quatre boutons du chemisier sautèrent avant que deux des cinq boutons de ma braguette ne se soient rendus à ces arguments. Je l'attirai vers moi pour dégraffer son soutien gorge, et en profitai pour chercher sa bouche. Jusque-là, nous avions continué à nous regarder droit dans les yeux, sans ciller. Elle me rendit mon baiser, se hissant sur la pointe des pieds, et se tortilla pour sortir sa poitrine de son emballage de tissu écru. Je l'empêchai de finir son mouvement, lui entravant les bras avec ce dernier ; elle riposta en jetant les épaules en arrière et en se laissant retomber sur ses talons.

La vue de ses mamelons d'un rose foncé et érigés par l'excitation me fit basculer la tête en avant pour les mordiller, tout en refermant mes mains sur ses seins, petits mais tenant agréablement en main. Tête baissée et rougissante, elle se colla à moi et entrepris d'ouvrir enfin ma braguette récalcitrante. Je saisis son menton et relevai son visage pour l'embrasser à nouveau, souhaitant prendre un peu de temps pour explorer le terrain de vieux fantasmes, mais elle se détourna, concentrée sur la libération de mon membre qu'elle entreprenait avec fébrilité. Elle tomba à genou et avala mon sexe au fur et à mesure qu'il sortait des couches de vêtements.

Une main glissa sur la hampe, pressant la base, pendant que l'autre s'élançait vers mes fesses pour faire descendre pantalon et slip. Delphine entrepris alors un rapide va et vient, serrant légèrement les dents et passant la langue sous mon gland à chaque passage. D'une main elle continuait à serrer la base de mon sexe, jouant avec mes testicules de l'autre. Je caressais ce que je pouvais saisir d'elle sans qu'elle y prêtât la moindre attention, et son chignon disparut rapidement en une masse informe de cheveux qui tendaient à reprendre le mouvement qu'elle imprimait à mon corps. J'étais devenu une proie qu'elle dévorait avidement, avec l'impression qu'elle se moquait de savoir à qui elle faisait une fellation, pourvu qu'elle la fasse.

Persuasive et dextre, elle m'entraîna très vite vers...

Vidéo érotique de femme nue


rencontre Picardie rencontre libertine Vienne fantasme docteur rencontre Saguenay soumission sexuelle rencontre BDSM Manche rencontre libertine Haute-Loir vidéo orgie golden shower rencontre libertine Gard

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015