nue mature
nue mature

Nue mature

nue mature

Membres présentement en ligne

J'avais fait la rencontre de cette femme nue et mature sur Jouer Avec Le Fantasme. Je voulais auparavant lui faire vociférer des vulgarités, l'amener à me supplier pour que je l'enfourche. C'est pourquoi je cessais à l'occasion mes coups de langue pour soulever la tête et lui demander :
- Tu aimes cela, ma salope, n'est-ce pas ? Ça fait longtemps que tu tournes autour de moi pour que je te fasse tout cela !
- Oh oui, monsieur Cocteau. Continuez, j'aime tellement cela… C'est si bon…
- Et qu'est-ce que tu aimerais que je fasse maintenant?
- Venez en moi, monsieur Cocteau, venez me défoncer, s'il vous plaît: je veux sentir votre pénis s'enfoncer profondément dans mon ventre.


Elle revendiquait, on ne peut plus justement, être devenue mon intime. Comme c'était excitant de ce faire vouvoyer par une femme nue et mature... À mon oreille, cela s'approchait suffisamment d'un début de blasphème pour me satisfaire. Les mouvements de nos corps firent en sorte que nous nous retrouvâmes étendus l'un face à l'autre. J'en profitai pour détacher les derniers boutons qui retenaient encore les deux pans de sa blouse devenue complètement inutile. Sa poitrine soyeuse s'offrit à ma vue. Les jolis boutons de ses seins étaient complètement épanouis. Je m'amusai à en pincer un entre mes doigts pendant que j'approchai mes lèvres de l'autre pour le sucer et le faire gonfler encore plus.

Elle murmurait de plaisir:
- Encore, hummm, pénètre-moi, maintenant ; défonce-moi…
En disant cela, sa poitrine se gonflait, comme si elle avait été envahie par le désir. La voix qui en sortait était à la fois calme et lascive, tendre et rauque, posée avec un zest de supplication. Elle joignit le geste à la parole, empoignant le manche bien dur qui ne demandait plus qu'à la pénétrer. Je laissai sa main guider mon membre vibrant vers son sexe luisant. Quelle douceur j'éprouvai en m'enfilant en lui. Tout le long de cette caverne humide qui enserrait mon gland, je sentais les contractions de son vagin accompagnant les pulsations du plaisir envahissant les conduits qu'allait emprunter ma semence.

Son sexe me faisait l'effet d'un étui de velours et de soie. Je poussai mon engin le plus loin possible dans sa chair soyeuse, humide et avide de jouissance. Je m'apprêtais à la défoncer quand je m'arrêtai avec l'impression d'avoir atteint une étroite profondeur. Je donnai quelques petits coups, comme pour défoncer cette ultime frontière du plaisir, puis je ressortis mon pénis tout gonflé, comme un long sabre que l'on sort de son fourreau avant de lui enfoncer à nouveau dans les chairs avec une lenteur calculée, me servant de l'orifice de son vagin comme d'un axe me permettant de frôler les parois internes du tunnel de sa féminité nue et mature commandant les convulsions de son corps.

Quel délice de sentir son bassin se déhancher, vouloir s'empaler autour de mon phallus! Elle soulevait sa croupe pour que mes genoux puissent glisser sous ses fesses et que mes couilles, toute mouillées des jus de sa féminité, puissent se frotter contre les deux lèvres gonflées de son sexe. De mes mains, j'enserrais ses fesses pour rapprocher encore plus sa vulve de mon sexe qui serait bientôt prêt à cracher son foutre avec une voluptueuse lenteur. Je sentais ses fesses humides, sa fente anale elle aussi mêlée à son plaisir, répondant par des spasmes aux allers et venues de mon sexe. J'insérai dans cette fente le majeur de chaque main pendant que l'explosion de jouissance se produisit en elle.

Elle frottait avec une quasi-démence sa vulve contre la racine de mon membre maintenant saturé du plaisir qui montait en lui et qui, par de lentes saccades, commença à gicler dans ses entrailles. Je m'affaissai sur son ventre, continuant à lui labourer les entrailles et poussant plus avant mes doigts dans son anus écartelé. J'avais connu bien des femmes nue et mature avant... Mais aucune n'était parvenue à me satisfaire autant. J'étais repu, la tête enfouie dans les replis à la fois salés et parfumés de son cou, alors qu'elle tentait encore de soutirer les dernières gouttes de ma semence, entourant mon bassin de ses jambes agiles.

L'excitation que me procurait sa chair, la douceur parfumée de ses joues, le galbe musclé de ses fesses qu'enserraient toujours mes mains, l'odeur émanant des sucs de son sexe, tout cela me maintenait mystérieusement dans un état constant de semi-érection, comme si j'étais en attente d'un quelconque stimuli supplémentaire pour recouvrer une érection complète...

nue mature et sensuelle, rencontrer des femmes sexy!


rencontre couples sans culotte fantasme routier rnncontre rencontre érotique Nord-du-Québec femme fessée rencontre Guyane rencontre vaud rencontres couples calins

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015