BDSM
martinet fantasme

Martinet et cravache du fantasme à la réalité

rencontre

Membres présentement en ligne

Tu es là plantée devant moi vêtue d'une jupe à mi genoux laissant apparaître les bas résilles qui me font tellement fantasmer et l'envie de sortir mon martinet me prend. Des chaussures à talon qui te galbent si bien les jambes et un chemisier blanc laissant transparaître ton soutien gorge noir à dentelles. Je t'observe silencieusement des pieds à la tête en me balançant de gauche à droite sur mon siège. Tu es debout, un peu fébrile, intimidé par les quatre hommes qui sont avec toi dans cette pièce tous plutôt bien bâtis. J'ouvre un tiroir du bureau pour en sortir une cravache et un martinet que je pose bien en évidence devant moi.

Des outils indispensables à la pédagogie du lieu pour inculquer les bonnes manières aux pensionnaires. Tes yeux de biche fixent le martinet et la cravache avec un peu d'angoisse et les impressions se mélangent entre envie et craintes du contact de ces objets sur ton corps.
«Tu vois ce martinet? Il va t'accompagner dans ton éducation de petite chienne à chaque fois que tu n'obéiras pas il te rappellera les règles à respecter ici. Je suis le maître ici et tu me dois obéissance absolue et les hommes à mes services tu leur dois respect. Nous sommes dans une prison de rééducation des femelles de ton espèce et j'entends réussir ma mission avec ou sans ton aide! Dans ton propre intêret je te recommande d'être docile.»
Tu baisses les yeux en signe de dévouement et je me lève de mon siège en saisissant l'objet pour m'approcher de toi.

Planté devant toi je fais glisser le fouet sur ta joue jusqu'aux épaules:
«Tourne toi que je t'examine...»
Et d'un geste lent tu pivotes sur toi même, me tournant le dos craignant de recevoir un coup qui arriva d'ailleurs te faisant sursauter plus par surprise que douleur! Ce petit coup sur ton postérieur eu pour effet de te stopper net dans ta rotation ce qui te valu un deuxième assaut du fouet.
«Je ne t'ai pas dit d'arrêter»
Et tu termines de tourner doucement face à moi. Je pose ma main sur ta joue et je la glisse sur tes lèvres que du bout des doigts j'entrouvre. Sans rien dire je force le passage et j'enfile un doigt dans ta bouche entrouverte.

Tes yeux me fixent comme terrifiés et mon regard posé sur toi n'arrange rien. Je rompt le silence en t'ordonnant de te servir de ta langue.
«Suce mon doigt salope, comme une bonne queue que j'évalue ton savoir faire de cochonne!»
La langue vient au contact de mon doigt et tourne dans ta bouche pour simuler une fellation en prenant soins d'accompagner avec des mouvements de va et vient lent sous mon regard et celui des trois autres hommes présents. L'excitation des hommes est perceptible dans la pièce et cela ne fait que commencer. Je retire mon doigt et je me recule d'un pas sans te quitter des yeux.


«Bien, tu comprends vite ton intérêt. Maintenant déshabille toi devant nous pour que l'on voit le corps de la chienne que tu es! À poils!»
Tu déboutonnes ton chemisier maladroitement sous le regard amusé et surtout lubrique des participants. Je déboutonne ta jupe qui tombe à tes pieds laissant maintenant le spectacle de tes magnifiques jambes vêtues des bas résilles et une culotte en dentelle noir assortie au soutif. Je plante ma main dans ta culotte et je glisse deux doigts dans ta fente fouillant ton intimité sans ménagement.
«Elle mouille»
Et je retire ma main pour la montrer aux autres les doigts humides de ta mouille.

Je les portent à ma bouche pour les lécher...

martinet, rencotre, BDSM et plus en ligne!


un travesti rencontre gratuites blog libertin flagellation rencontre érotique Nord-du-Québec chat BDSM pisseuse rencontre BDSM Belgique rencontre Liège rencontre discrete lyon

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015