lolos
lolos

Lolos pour moi

lolos

Membres présentement en ligne

J'ai toujours aimé les lolos. Au moment où je rencontra Magalie sur JALF, j’avais subitement une attirance plus particulière pour les échanges virtuels. Au moins, avec ce jeu, on ne risquait guère d’être déçu bien que l'envers de la médaille ne me permettait que regarder tous ces magnifiques lolos. Après deux ou trois contacts courtois, je compris que ce n’était sûrement pas ma place et qu’une forme de blocage psychologique m’empêchait d’aller plus loin dans mon projet. Prêt à lâcher l’affaire Magalie m’envoya un «flash», bien entendu, je lui répondis et consulta sa fiche; et ses superbes lolos qui étaient exposés sans pudeur.

Je décidais de poursuivre le jeu, mon imagination y trouvait son compte... Dès les premiers échanges, je sentis qu’il y avait une certaine communion de pensée, le rythme des messages s’intensifiait ponctuant les journées de parenthèses délicieusement agréables; en fait, tout ce que je cherchais. Bien sûr, dans ce monde virtuel, Magali habitait aux antipodes de ma région, ce qui au demeurant n’avait aucune importance, sauf que… Après quelques semaines, nous n’étions plus si étrangers que cela et nos échanges se firent de plus en plus charmeurs au bord de l’intime au point que chiche… Et si l’on se rencontrait ? Magali avait ma photo, j’ignorais tout d’elle si ce n’est ses mensurations, celles d’une jolie petite femme au gros lolos.

Sa présence sur ce site de rencontre ne m'était pas anodine. Nos discussions étaient empreintes d’une grande transparence, d’une honnêteté de tous les instants sur nos vies, nos envies, nos histoires respectives. A la réception de sa photo, je ne sus trop que penser !!! Il me fallait la rencontrer ! Je n’oublierai jamais cet instant où je la découvris sur le quai de cette gare dans un ravissant petit tailleur noir, les cheveux courts, Magalie dégageait une certaine classe, derrière ses lunettes noires, rien à voir avec la photo qu’elle m’avait adressé ce qui restera toujours pour moi un grand mystère.

Elle scrutait tous les voyageurs me cherchant avec anxiété. Je dégustais ce flash imaginé tant de fois, scène idéale pour un cinéaste, un beau traveling sur cette séquence ! La journée s’annonçait sous les meilleurs auspices, ce n’est pas si fréquent d’être agréablement surpris par la réalité dans ce genre de rencontres. Nous fîmes l’amour dès notre arrivée chez elle ! Rarement une première fois fut aussi réussie… Magalie était un petit bout de femme adorable, certes ses seins parfaits mais refaits leur ôtaient cette sensibilité avec laquelle j’aime m’amuser mais le reste recelait un vrai petit trésor, une petite chatte adorablement bien proportionnée, épilée, juvénile, réceptive, un joyau ! Lorsqu’elle passa à l’acte me chevauchant, elle cria de douleur mettant en cause la taille de mon sexe… n’y a-t-il pas plus efficace elixir !!! C’est avec quelques gouttes lubrifiantes que se poursuivirent nos ébats ponctués de ces oui ! oui ! oui ! qui vous donnent la vigueur de pousser le plaisir à l’extrême… Nous fîmes l’amour toute la matinée non sans qu’elle me demanda de jouir dans elle, ce qui lui procura un plaisir évident.

Nous retournèrent sur le lit après le repas et sommes très vite retournés dans le vif du sujet, la fine et frêle Magalie prenait cette fois plus d’initiatives, elle me suçait divinement bien, les pénétrations qu’elles soient douces ou puissantes lui arrachaient instantanément des cris de plaisir, une vraie petite formule 1 et en hommage à sa faculté de monter si vite et si fort vers le plaisir, à cette si belle osmose, je décidais de l’appelait ma Ferrari. Je me régalais de ses jouissances extrêmes et la trouvait très belle dans le plaisir qu’elle me faisait partager. J’ai toujours eu une admiration particulière pour les visages des femmes dans leur jouissance, cet instant où elles lâchent tout, où leur visage se déforme par les rictus provoqués par une jouissance extrême...

lolos, nichons, jolies dames et plus encore sur JALF!


les rencontres rencontre-estrie.com cravache rencontre nord pas calais rencontrres jalfcam.com lesbienne rencontre BDSM Rouen fantasme deux hommes tchat et webcam

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015