lingerie érotique
lingerie érotique

Lingerie érotique

lingerie érotique

Membres présentement en ligne

J'avais connu Carole (fanatique de la lingerie érotique) sur Jouer Avec Le Fantasme il y avait à peine 2 semaines. J'arrivais chez elle pour une première rencontre. Le haut de son corps restait immobile. On aurait dit un ange, une déesse en lingerie érotique pour laquelle chacun se serrait incliné sur son passage. Elle dégageait un charme et une gaîté si forte et si intense à mon plus grand plaisir, elle en remplissait chaque pièce à tel point qu'ils étaient presque palpable. Soudain, la trajectoire de sa marche bifurqua et elle se dirigea vers moi. Non pas que cela ne soit jamais arrivé mais ce jour là, pour je ne sais quelle raison, je ne puis détacher mon regard d'elle.

J'étais littéralement scotché, immobile et impuissant, face à une telle beauté dont le charme et la lingerie érotique venaient de percer ma carapace mettant ainsi mon cœur à nue. Carapace que j'avais longuement élaborée tout au long de ma courte existence. En effet mon jeune âge ne m'a pas protégé ou caché de ces choses de la vie dites douloureuses; ayant eux malgré moi et plus que de raison mon lots de tristesse et de désarroi dans une vie qui jusqu'ici ne me convenez pas. Je soufflais, alors intérieurement, un grand coup de soulagement. Après avoir posé mes affaires et mettre mis à l'aise, je me hasardais à poser une question qui d'ordinaire est assez banal mais qui ce jour là était sans ambiguïté du moins pour moi.


- Ton mari n'est pas là ?
- Non ! Me répondit elle d'un aire un peut blafard.
Un non qui ne voulait pas dire que ma question était déplacée ou qu'elle en avait compris le sens mais plutôt un non de fin de conversation qui coupe cour et tranche le sujet de manière à en changer. Je n'appris, malheureusement que bien trop tard et par sa bouche, que tout était fini entre eux et qu'en réalité cela faisait déjà un certain temps qu'elle l'avait quittée. Ce mot m'emplit de chaleur car je venais de réaliser que nous n'étions que tout les deux dans ce grand appartement. Une fois installé dans le canapé, après avoir déjeuné et avec un café à la main, nous nous sommes mis à parler de tout et de rien, de cette matinée de travail, des collègues de boulot etc.

Ma coquine dans sa lingerie érotique faisait comme si de rien était. Je ne pouvais décrocher mes yeux de ses lèvres rosées et légèrement pulpeuses, de ses grands yeux coquins et si sensuels. En fait, je buvais chacune de ses paroles, essayant sans cesse de relancer la conversation, pour éviter ces silences qui s'installe et qui mettent mal à l'aise, mais surtout je ne voulais pas la voir s'arrêter de parler comme si je risquais de la perdre ou de la voir s'en aller dés ses derniers mots prononcés. Comme d'habitude nos vies personnelles revinrent sur le tapis, surtout la mienne il faut l'avouer.

Pourquoi je lui parlais de mes problèmes de couple ? Je ne sais pas mais elle m'écoutait et cela me faisait du bien de pouvoir dire ces choses là; surtout à une personne qui semblait les comprendre. Puis, malheureusement, au bout d'un certain temps la discussion commença à entamer un léger déclin ce qui fit qu'elle resta muette un court instant avant de se lever pour aller placer un compact disque dans le lecteur du salon. Là, la musique aidant, la conversation pris fin et un silence s'installa entre nous mais il fut de courte durée. Elle était debout devant moi, face à son système hi fi le livre du CD dans une main et me tournait le dos, me laissant ainsi le plaisir de la contempler du haut en bas.

Ces dessous que je trouvais affriolants, des chaussure à talon. Je laissai donc mes yeux aller et vagabonder sur son corps, redessinant ses courbes si voluptueuses et généreuses. Des fesses à la fois rebondies et charnues, des jambes fines et élancées et une silhouette de rêve. Un ensemble d'éléments qui firent que l'excitation, l'envie et le désir montèrent en moi et se propagèrent dans mon corps comme une traînée de poudre enflammée. J'avais chaud, bien que la température aurait fait dire le contraire, je ne voyais plus qu'elle et plus rien autour ne pouvait exister. Mon seul désir à cet instant fut qu'elle me face un signe afin...

lingerie érotique, rencontre, jeux sexy et bien plus encore sur JALF!


fantasmes rencontre sm renontre sexe fantasme rencontre couple esclave sexuel.com rencontre BDSM Fort-de-France couple d'hommes annonce rencontre coquine metz echangisme amateur

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015