jeux erotiques
jeux erotiques

Jeux erotiques

jeux erotiques

Membres présentement en ligne

Le jeux érotiques avait été orchestré sur ce site. Mon patron avait les yeux rivés sur le fessier de ma femme et une énorme bosse tendait son pantalon.
« Vous avez été fort, elle doit souffrir, je ne peux pas la laisser être punie aussi sévèrement même s'il s'agit d'un jeux erotiques » annonçait le patron.
« Si vous voulez atténuer ses souffrances, vous n’avez qu’à lui masser les fesses avec cette crème, moi je trouve que sa punition n’est pas encore assez forte »
Et là je découvrais mon patron qui appliquait de la crème sur les fesses de ma femme continuant le jeux erotiques auquel nous nous prêtions.

Je le voyais prendre une noisette de crème, puis bien l’étaler. Au début ces caresses étaient thérapeutiques mais maintenant je le voyais insister. Il s’était placé derrière ma femme et tout en la massant il regardait ce cul et ce sexe bien humide. La bosse de son pantalon ne faisait que grossir. Ma femme ondulait du cul devant lui et on sentait bien que les caresses faisaient l’effet escompté. Je décidais d’intervenir dans notre jeux erotiques. Je poussais mon patron et plaçais ma main entre les cuisses de ma femme. Je glissais deux doigts dans sa chatte, elle était trempée. Je me retournais vers mon patron et le prenant à témoin, en lui présentant mes doigts trempés, j’annonçais :
« Cette garce prend du plaisir, alors que je voulais la punir !!! Vous l’avez trop bien caressée ! »
J’appliquais alors une violente série de coups de cravache sur les fesses de ma femme et je m’éloignais.

Ce que je voyais, me plaisait ! Mon patron s’approchait de ma femme et doucement lui massa les fesses. Il se penchait et lui parlait doucement à l’oreille. La bosse de son pantalon n’avait pas diminué… bien au contraire.
« C’est vrai que vos mains me font beaucoup de bien et j’ai la chatte qui mouille quand un homme sait si bien me caresser les fesses » lui annonçait ma femme.
Elle joignait les actes aux paroles et se saisissait de la main du patron pour la guider vers sa chatte. Mon patron me regardait et ne savait comment réagir.
« Je crois que nous avons une petite chienne en chaleur, et qu’il va falloir la calmer ! Annonçais-je.

Vous devriez lui caresser un peu la chatte, que nous puissions ensuite terminer notre repas ».
L’étonnement de mon patron était tel qu’il restait immobile. Ma femme se tournait vers lui et guidait sa main dans sa chatte de manière plus autoritaire.
« J’ai envie que tu me fasses jouir » disait-elle.
Tout en lui faisant cette demande, elle se mettait à lui caresser l’entre-jambe. Elle tenait dans sa main la bosse du pantalon puis elle se mit à masturber cette queue au travers du pantalon. Elle se laissait glisser à genoux, déboutonner le pantalon, ouvrir celui-ci et extraire le sexe de mon patron.

En effet c’était un sexe court mais énorme à la base. Un véritable cône de 12 cm de long mais bien de 6 cm de diamètre à la base. Sans lui laisser un instant de répit, elle se mit à le sucer goulument. On voyait sa bouche se tendre à l’extrême quand le sexe s’enfonçait presque intégralement dans sa bouche. Sa langue jouait avec le gland et ses mains caressés les couilles énormes et velues. Je voyais mon patron prendre du plaisir à ce petit jeu. Je les laissais s’amuser. Mon patron posait ses mains sur la tête de ma femme et murmurait:
« Oui, ma petite, continue, c’est bon »
Je me plaçais derrière ma femme, la relevais en prenant garde qu’elle continua à sucer mon patron.

Je relevais sa robe, et je caressais ses jambes. Je voyais son sexe humide s’ouvrir à chaque...

jeux erotiques, rencontre, tchat et bien plus encore sur JALF!


couple libertin rencontre corse sud phantasme fantasme routier rencontre femme Lyon rencontre coquine Bouches-du-Rhône caca lesb kokin masturbation amateur

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015