histoires erothiques
histoires erothiques

Histoires erothiques

histoires erothiques

Membres présentement en ligne

Histoires erothiques:
"Aude se retourne et place les mains de Michael sur sa poitrine. Il continue son massage caresse. Déjà au fond de son jeans tout s'agite. Il admire son visage, ses pierres précieuses qui lui tiennent lieu de regard, ses lèvres si parfaitement dessinées. Il se délecte de la beauté de celle qui s'offre à lui comme dans les histoires erothiques. Il approche son visage du sien et l'embrasse. D'abord les langues se cherchent, puis, lorsqu'elles se sont trouvés entament un ballet qui se fait plus dense, plus profond, plus intense. Il bande à n'en plus pouvoir tandis qu'Aude savoure ce baiser empli de désir.

Un désir intact, sincère et réel. La pierre prend vie et le vide se remplit de désir, de vie, d'excitation. Elle se sent moite. Elle inonde comme si peu de fois cela lui est arrivé. Lorsque leur baiser s'achève pour que chacun puisse reprendre son souffle, Aude se lève et tire sur les flots de son string qui tombe à terre. Elle lui offre son trésor. Il avance sa langue vers cette fente et la soigne comme un cadeau précieux. Doucement d'abord il glisse et en inspecte tout le long. Puis sans forcer, il se fraie un passage dans le sillon pour découvrir découvrir une gemme délicate et enflée. Il la flatte, la caresse et déjà Aude ferme le yeux et rejette sa tête en arrière.

Elle aime l'attention et le soin qu'il prend à son plaisir. Un vrai gentleman. Sa langue caresse son sexe sur toute sa surface. Elle éprouve avec passion cet homme qui ne profite pas d'elle, mais profite avec elle. Michael suit précautionneusement la respiration d'Aude pour que ses caresses soient en rythme avec elle. Elle caresse ses cheveux. Après une douce rencontre et cet apprivoisement entre cette langue et cette chatte offerte, l'excitation prend le dessus sur la douceur. La vie insufflé ainsi se transforme en pouvoir et se meut. Aude halète de plus en plus vite à mesure que la langue de Michael se durcit sur son clitoris.

Il pénètre d'un doigt sa caverne secrète dont l'humidité proportionnelle à son désir augmente de façon exponentielle. Il en découvre le moindre de ses secrets et apprécie cette offrande qu'il savoure. Aude crispe ses mains sur la tête de Michael, elle oscille et lui l'agrippe pour avoir une meilleure prise. Il se sent les spasmes qui envahit son corps, il la sent venir. Elle tremble encore et encore et crie d'une jouissance infinie. Alors qu'elle tente de repousser sa tête d'entre ses cuisses, il l'a force à subir le plaisir jusqu'à l'intolérable, l'insupportable, jusqu'au cruel. Lorsqu'il se retire, il observe son visage, calme et serein malgré le mal qu'elle montre à reprendre son souffle.

Aude a les yeux fermé.
« Merci, mon bel amant. » respire-t-elle.
Elle reprend ses esprits se relève vers son pantalon et défait sa ceinture. Elle n'imaginait pas que son désir puisse être aussi intense. Elle caresse la queue serrée dans ce boxer. Elle l'extirpe et la prend à pleine main. Elle découvre sa chaleur, sa raideur. Malgré quelle soit courbée, Aude n'a jamais vu un sexe d'homme lui faire autant d'honneur. Elle commence à le frôler et c'est au tour de Michael de soupirer de plaisir. Elle caresse cette queue puissante mais fragile, ni trop fort, ni trop doucement avec lascivité. Son autre main pénètre à travers les poils de ses testicules qu'elle caresse tantôt avec douceur tantôt avec ardeur, alternant les voluptés.

Puis le bout de sa langue commence à agacer la base de son gland. Michael leva la tête vers ciel et Aude prit son membre érigé en bouche. Lui qui imaginait qu'avoir pu apercevoir le sexe d'Aude seraient, aujourd'hui, le comble de sa jouissance déguste maintenant avec respect cette divine caresse. Elle le mange carrément. Affamée, mais sans gloutonnerie. Le velours de sa langue sur les nervures de sa queue. Elle l'absorbe comme pour en prendre sa vitalité. Un besoin irrépressible de chaleur, de désir et de vie conduit ses mouvements. Elle sent soudain qu'il tremble, qu'il va venir, qu'il vacille.

Elle s'arrête alors nette.
« Non, pas rainetant, je veux que tu me prennes. »
Elle se cambre à quatre pattes et lui offre sa fleur, comme l'on remercie une personne de vous avoir sauvé la vie. A peine est-il en elle qu'Aude s'électrise. Les peaux de leurs sexes frottant l'une contre l'autre la ramène à des sensations...

histoires erothiques, rencontre, forum et bien plus encore sur JALF!


rencontre nice mec video rencontre dordogne site de rencontre gay rencotre rencontre érotique Saguenay webcam online rencontre coquine Alpes-de-Haute-Provence rencontre coquines forum candaulistes

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015