histoire érotique
histoire érotique

Histoire érotique

histoire érotique

Membres présentement en ligne

«Des milliers d'histoire érotique et récits de sexe gratuits! L'inscription est rapide, allez-y!»



Voici une de nos nombreuses histoire érotique:

Alexandre avait glissé un doigt dans sa culotte et s’était immiscé dans son antre humide. Humide n’était pas exactement le mot adéquat étant donné que l’entrejambe d’Amélia était moite à la limite d’être trempé. La belle aimait donc être malmenée, c’est bien ce qu’Alexandre avait cru déceler. Il resserra un peu sa poigne, Amélia sentait son membre frotter sur sa fesse gauche. Elle avait bien quelques aventures, elle était une femme libérée, mais les trop peu nombreux orgasmes ne comblaient pas son besoin de sexe.

Maintenant, elle était penchée au-dessus de son bureau, la main du président sur sa nuque avec deux, non trois doigts en elle et un pouce qui masse son anus. Comment ne pas réagir ? Son cœur s’accélérait, elle commençait à avoir chaud et elle émit un soupir qui n’échappa pas à son assaillant.
— Il fait chaud vous ne trouvez pas ? Laissez-moi vous aider Amelia.
Sa main relâcha sa nuque pour aller déboutonner sa blouse. Il en profita pour glisser sa main dans le soutien-gorge en dentelle, il pinça le mamelon qui était déjà érigé. Il caressa le clitoris de sa soumise et il sentit les muscles vaginaux se contracter.

— Est-ce qu’on faiblirait ? Maintenant salope tu va te mettre à genoux et tu vas me sucer sans histoire, si tu fais bien ça je t’autoriserai à me supplier de façon érotique pour que je te baise. Mais avant…
Avant de la relâcher pour qu’il puisse explorer sa cavité buccale, il lui enfonça un petit appareil télécommandé dans son intimité. Une partie stimulait le point G et l’autre le clitoris. Il avait appris qu’une femme stimulée est toujours plus stimulante. Elle s’agenouilla devant lui, il avait une belle vue sur sa poitrine plantureuse. Elle défit sa fermeture éclair et enfourna son membre dans sa bouche.

Elle faisait jouer sa langue en gémissant. Alexandre adorait entendre les femmes gémir quand elles le suçaient, il avait d’avantage l’impression de les soumettre. Elle avait les deux mains sur son membre et l’avalait goulument. La salive faisait reluire le pieu d’Alexandre, ce dernier était plutôt bien équipé, il posa une main sur sa tête pour lui imprimer le mouvement. Cette femme était une pute qui s’ignorait, personne ne pouvait sucer comme ça ! Il ferma les yeux dix secondes pour apprécier quand il les rouvrit, elle le regardait avec une étincelle de victoire dans les yeux. Ça non ! Il ne pourrait pas l’accepter sans histoire, il lui tira les cheveux d'une manière érotique et la força à s’asseoir sur le bureau, il retira le jouet qui sortit en émettant un bruit de succion.

Il sortit ses seins de son soutien-gorge et mordit son mamelon ce qui la fit crier. Il remonta sa jupe sur ses hanches et s’enfonça brusquement en elle. Elle en perdit le souffle et se laissa choir vers l’arrière. Alexandre en profita pour placer ses mains à l’arrière de ses genoux pour pouvoir l’écarteler au maximum. Il ressortit lentement alors qu’Amélia ondulait du bassin pour le retenir en gémissant et en suppliant. Il frotta son membre turgescent sur la fente trempée d’Amélia en insistant sur le clitoris et l’entrée du vagin. Dès qu’il s’approchait de l’entrée, elle gémissait, se lamentait ce qui n’avait pour effet que de l’amuser.

Elle en voulait plus, elle en redemandait. Il s’enfonça lentement en elle, centimètre par centimètre.
— Oui ! Encore, encore, plus fort !
Il se pencha au dessus d’elle et lui murmura pendant que son pénis faisait son chemin :
— C’est moi qui décide quand tu jouis tu as compris garce ?
Il donna un coup de rein et ressortit aussitôt pendant qu’elle reprenait son souffle. Il se détourna partiellement puis la détailla. Mais quelle chienne ! Elle était là, la chemise ouverte, les seins sortis de leur dentelle luxueuse, la jupe relevée avec des jambes de rêve gainées de soie anthracite avec à ses petits pieds des escarpins aux talons vertigineux...

histoire érotique, forum, chat et bien plus encore sur JALF!


web cam video grosse femme rencontre x femme pour femme rencontre coquine Gers sexe gratuis travestir club célibataires rencontre sexuelle sexe oral

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015