gratuit rencontre
gratuit rencontre

gratuit rencontre

gratuit rencontre

Membres présentement en ligne

Je m'appelle Isabelle, j'ai 25 ans, je suis brune, mince et jolie. Il y a près de chez moi une épicerie tenue par un couple de vietnamiens et j'y allais assez souvent pour faire des courses. Ils ont une fille que je trouve très jolie et qui tient aussi la boutique de temps en temps. Elle est plus petite que moi et très menue, elle est sensiblement plus jeune aussi. Je me débrouillais pour faire mes courses quand c'était elle qui était là juste pour la voir. Je trainais dans les rayons et je m'arrangeais pour la mater. Elle a fini par s'en apercevoir et un jour où il n'y avait personne dans le magasin, elle est venue vers moi et elle m'a dit : suis-moi! J'étais surprise qu'elle ose me tutoyer et par sa demande, j'ai répondu : pardon ? Elle a redit d'un ton plus sec : tais-toi et suis-moi! Elle s'est dirigée vers la remise où elle est entrée.

Je l'y ai suivie et elle a refermé derière moi. Gratuit est le seul mot qui me vient en tête pour décrire cette rencontre.
Une fois dans la remise avec elle, elle m'a demandé : alors, tu viens ici pour me mater ? J'étais très gênée, je bredouillais :
- Heu... non...
Elle m'a regardé d'un air mauvais :
- Menteuse! Tu crois que je ne te vois pas ?
Je n'ai pas osé répondre. Elle a alors dit :
- C'est bien ce qu'il me semblait! Alors, maintenant, ça va être à mon tour de te mater, enlèves ton chemisier!
Je protestais :
- Mais... enfin... Mademoiselle...
Elle redit d'un ton très sec :
- Tais-toi et enlèves!
J'ai hésité un court instant et je l'ai retiré.

Elle a souri et enchainé :
- Ta jupe aussi!
Je l'ai retirée aussi. J'avais posé le chemisier et la jupe sur une pile de caisse. Elle est venue vers moi, elle les a pris sans que j'ai eu le temps de réagir et elle est retournée dans le magasin en disant :
- Restes ici, j'ai du monde.
En effet, un couple était entré. Elle a posé mes vêtements près de sa caisse et elle les a servis en prenant son temps. Elle est ensuite revenue vers moi mais sans mes vêtements.
Elle est entrée et elle a dit :
- Bien! tournes-toi!
J'ai obéi et j'a tourné sur moi-même, honteuse, juste vêtue de ma culotte et mon sg en dentelle noire et de mes escarpins.

Elle dit encore :
- Je vais t'apprendre à me mater, petite bourgeoise...
Avant qu'elle n'aille plus loin je lui dis respectueusement :
- Je vous demande pardon Mademoiselle, je n'aurais pas du.
Elle a répondu :
- Si tu veux demander pardon, mets-toi à genoux pour ça!
J'ai hésité mais je me suis mise à genoux et je lui ai encore demandé pardon. Elle me toisait malgré sa petite taille et sa jeunesse. Elle a dit :
- Ça ne suffit pas, tu mérites une bonne correction, donnes-moi tes sous-vêtements!
- Oh non Mademoiselle, je vous ai déjà demandé pardon à genoux!
- Tais-toi et donnes ou tu rentreras chez toi dans cette tenue!
Je me suis relevée, j'ai retiré aussi ma culotte et mon sg et je les lui ai remis.

Elle les a aussitôt emmenés aussi et elle est revenue avec un baguette en bois. Elle m'a alors dit de mettre mes mains sur la tête et je l'ai fait. Elle a ensuite dit :
- Chaque fois que je te donne un coup, tu me redemandes pardon. J'ai dit oui et je l'ai fait. Elle m'a donné une dizaine de coups sur les fesses de chaque côté et je lui ai redemandé pardon à chaque fois. Plusieurs clients sont ensuite passés et j'ai du rester debout mains sur la tête dans la remise le temps qu'elle les serve.

Quand elle est revenue, elle a dit :
- Ça m'a beaucoup plu de corriger une fille comme toi et j'ai envie de recommencer souvent.

Je veux que tu reviennes régulièrement pour ça comme tu es venue régulièrement pour me mater.
- Oh non, pitié Mademoiselle!
La baguette a encore cinglé mes fesses :
- Je ne te rendrai tes vêtements que quand tu te seras engagée à revenir.
Puis en riant :
- Tu aimes venir me voir de toute façon...
- D'accord, je reviendrai.
- Tu as intérêt sinon... tu vois la caméra là-bas ?
- Oh non...
- Pareil, je le garde pour moi si tu reviens... et si tu es très obéissante...
- Oui, je reviendrai.
- Bien. Dès demain après-midi !
- Oui.
- Oui Mademoiselle!
- Oui Mademoiselle.


Elle est revenue avec ma jupe et mon chemisier seulement qu'elle a jeté à mes pieds. Elle a dit :
- Le reste, je le garde, comme je garderai tout ce que tu mettras dessous pour revenir me voir!
Elle m'a laissée et je me suis rhabillée, je suis sortie de la remise puis du magasin en lui disant : Au revoir Mademoiselle.

gratuit rencontre et plus encore sur JALF


webcam live et chat gratuit cam en direct rencontre 42 rencontre pour homme histoire d'amour rdv 35 rencontre exhib pour couple rencontre coquine strasbourg cokin

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015