BDSM
sado-maso

La flagellation, un fantasme réalisable sur JALF!

cravache

Membres présentement en ligne

Tu prendras cette position, que nous soyons seul ou en présence d’autres personnes. Ta flagellation débutera lentement et s’intensifiera à mesure que ton corps s'y habituera.
Je m’exécutais.
— J'aurai à faire cela devant d’autres personnes?
— Cela sera à moi d’en décider le moment venu.
Nue devant Monsieur, il me détaillait en commentant:
— Jolis seins assez hauts placés, pas trop gros ni petits, biens ferme. Tes tétons sont déjà en érection, cette situation semble t’exciter. Tu es bien proportionnée, belles jambes, bassin assez large, qui invite à te prendre sans ménagement.

Ta chatte est bien lisse, comme j'aime ce qui permet de voir aisément ta fente.
C’était une inspection minutieuse, je me sentais objet.
— Avec deux doigts pénètre ta chatte et dis moi si elle commence à mouiller et regarde moi dans les yeux.
J’avais honte, (je savais être inondée), ma main descendit entre mes jambes, je me pénétrais.
— Oui, elle est humide.
— Masturbe toi.
- Je vous en prie, pas comme cela devant vous.
— Souviens toi de la demande que tu m’as faite : vous pourrez tout exiger de moi.
Je commençais à me caresser le clitoris, puis enfonçais mes doigts dans mon vagin, j’étais inondée, les faisant aller et venir, cette situation humiliante m’excitait, je commençais à ne pouvoir retenir mes gémissements, j’avais rêvé d’être humiliée de la sorte, j’étais servie au-delà de mes
espérances.

J’entendis ses commentaires.
— Jolie femelle sophistiquée, nue, sur ses hauts talons qui se masturbe, les cuisses bien écartées, devant un inconnu, tu es indécente Sophie, mais je sais que tu adores.
Il m’interrompit, à mon regret et en même temps soulagement.
— Viens me rejoindre, mets toi à plat dos sur cette table basse replie tes jambes vers ta poitrine, et ouvre bien tes cuisses.
Jugeant que je n’écartais pas assez les cuisses, il me les pris et les écarta avec brutalité.
— Bien ouverte, ta chatte doit toujours être prête à être fouillée, utilisée.
Il y enfonça deux doigts.


— Tu mouilles à ravir ma pimbêche, cette chatte est très prometteuse, bien serrée au repos, et qui s’ouvre dès qu’elle est un peu sollicitée, nous verrons jusqu’à quel point tout à l’heure, en attendant, continue à te masturber, jusqu’à un orgasme que je vois un peu comment tu fais, j’ai une très belle vue d’ici.
Je m’imaginais dans cette position indécente, je me voyais comme si mes yeux avaient quittés mon corps et me regardait de l’extérieur. Je poursuivis ma masturbation, le désir montait de plus en plus en moi, je haletais, mon corps s’anima des spasmes d’un orgasme. Il me laissa ainsi, dans cette position je ne sais combien de temps, je devais avoir l’air maligne, un coup de sonnette retentit à la porte.

Je paniquais:
- Oh non Monsieur, je vous en supplie, pas cela.
— C’est à moi de décider ce qui est bon pour toi.
— Oui, je le sais, mais pas tout suite.
— Reste comme cela, ne bouge pas.
Il sortit, la honte de voir entrer un homme, peut être plusieurs, une femme, il resta un long moment dehors, je n’osais bouger, je surpris mon sexe s’inonder une nouvelle fois, finalement ne le désirais-je pas au fond de moi? Je me faisais honte. Finalement, il revient seul:
— Debout, mets toi à quatre pattes sur cette table dit il en me désignant la table plus haute que je puisse voir à quel point ta chatte peut s’ouvrir...

Réaliser votre fantasme de flagellation de façon réelle ou virtuelle!


rencontre libertine Savoie film erotique mature chaude film érotique gratuit rencontre 43 lesbiennes matures rencontres lesbiennes jeu de sexe rencontre libertine Vendée rencontre libertine Lot

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015