fisting
fisting

Fisting anal

fisting

Membres présentement en ligne

JALF est un site de rencontre pour adulte désirant réaliser leurs fantasmes. Fisting, triolisme, bondage, fellation et bien plus encore! Inscription gratuite en cliquant sur le château ci-dessus!

«Virginie commençait à s'endormir sur son chevalet quand le maître entra dans le hangar.
-Que voilà une belle position, Virginie ! J'espère que tu as apprécié !
-Oui maître, mais j'avoue être fatiguée et ankylosée...
-Avant de te détacher, je vais essayer de te défatiguer ma belle!
-Merci maître, dit elle tout en se demandant ce qui l'attendait encore...
Le maître commença à la caresser sur tout le corps en faisant remonter ses doigts le long de la colonne vertébrale et en descendant doucement vers le sillon offert et écartelé.

Puis ses doigts commencèrent à s'y insinuer calmement mais de plus en plus de manière insistante. Il alla chercher une sorte de crème et il commença à la lui mettre dans le fondement en tournant et retournant ses doigts, et la crème aidant, il s'enfonça de plus en plus facilement dans le cul de Virginie. Celle-ci devina bientôt ce qui l'attendait : un fisting! Le maître releva sa manche et entra d'abord, un puis deux, puis... Virginie se sentait totalement écartelée, son cul semblait éclater ! Elle gémissait sous la poussée lente, contrôlée mais irrémédiable ! Mais curieusement, la douleur laissa bientôt la place au plaisir au fur et à mesure qu'elle le sentait le fisting pénétrer en elle.

Bientôt, ne pouvant l'accompagner des reins du fait de ses liens, elle l'encouragea de sa voix chevrotante :
-Oui maître ! À fond ! On y est presque ! Oh merci maître de me faire connaître les joies du fisting que je n'avais jamais subi ! Quel bonheur de sentir votre main, votre poing maintenant en moi ! Oh oui !!!!
Et elle sentit qu'elle partait de bonheur, son corps tressautant dans ses cordes... Mais elle ne sentait plus la douleur mais que le bonheur d'être ainsi enculée sur son instrument de torture. Elle se demandait comment elle pourrait faire durer ce plaisir, d'être ainsi exploitée, fouillée au plus profond de soi.

Ne plus s'appartenir, avoir une main, la main du maître en soi... Oh mon dieu, faites que cela ne s'arrête pas ! Malheureusement, elle comprit que cette main se retirait bien qu'elle ne sentait plus la douleur lors de ce retrait et son corps pu se détendre repu qu'il était de bonheur. Un peu plus tard, elle sentit que le maître la détachait, la prenait doucement pour la poser sur une couverture et lui massait le corps afin de faire revenir un peu le sang en elle , elle qui était toute engourdie par la séance initiée par Julie. Une fois qu'elle reprit assez de force, le maître alla chercher Julie, la fit mettre nue et lui dit qu'elle passerait la soirée avec sa camarade.


-Je vais vous laisser vous reposer maintenant, mais je vais vous attacher à la chaîne au mur ensemble ; ainsi vous pourrez profiter l'une de l'autre si vous le désirez mesdames ! Mais attention, pas de fatigue excessive ! Je vous annonce que demain vous participerez à une chasse. Pensez y bien et Julie, tu pourras expliquer à ta camarade ce qui l'attend demain.
-Oui maître, comptez sur moi pour tout lui expliquer, dit elle en riant.
Virginie, bien que fatiguée, se demandait ce que cela pouvait être que la chasse. Julie, nue, toute excitée explica à Virginie ce qui les attendait demain ne doutant pas qu'elle allait y prendre du plaisir.

Le lendemain, le maître et ses amis se mirent nus et il demanda immédiatement à Julie de venir le mettre dans "un état" (que vous devinez) acceptable avant de commencer à se distraire un peu. À quatre pattes, Julie commença à s'occuper de lui, le caressa, le lécha, remontant tout au long de son corps pour redescendre vers le bas ventre déjà frémissant et attendant une future délivrance. Le maître lui empoigna les cheveux et durement la força au bout de ces préliminaires à commencer à l'engloutir, mais en contrôlant les mouvements. Parfois, il la forçait à plaquer sa bouche, sa bite totalement bandée et plantée dans sa gorge.

Julie était heureuse mais ne pouvait s'empêcher de laisser couler quelques larmes sous la pression appliquée par son "maître tourmenteur". Tout à coup, elle sentit que quelqu'un venait se placer derrière elle en lui écartant les jambes. Elle ne pouvait rien faire, retenue par son maître, ainsi que par les mains qui l'écartaient. Son maître lui laissa reprendre son souffle en souriant en lui demandant si elle était prête pour un feu d'artifice final...»

fisting, fantasme, rencontre et bien plus encore sur JALF!


draguer fille rencontre femme alsace échangisme rencontre érotique Hasselt rencontre Genève rencontre Laval nymphomane rencontre sexe gratuit rencontre de gay lesbiennes matures

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015