fesses
fesses

Fesses et sex

fesses

Membres présentement en ligne

«Regarder des fesses, parler avec les plus belles, montrer les vôtres ou encore faites des rencontres!
L'inscription est gratuite!»



Il dégagea mon sexe du minuscule écrin de soie qui l’abritait et se penchant vers moi le prit dans sa bouche, tandis que ses doigts titillaient mes tétons qui durcissaient sous ses pressions. Il me léchait merveilleusement bien, et j’étais à nouveau excitée. Me dégageant de ma fourrure, je me penchai vers mon compagnon, lui redressai la tête et collai mes lèvres aux siennes pour retrouver le goût de mon propre sexe. Je déboutonnai un à un les boutons de sa braguette, puis dégageant son pénis de son caleçon, me mis à quatre pattes sur le siège passager pour l’enfourner à pleine bouche.

De ses mains je le sentis retrousser mon manteau et dégager mes fesses, que j’appuyai sur la vitre pour mieux m’occuper de lui. Lorsqu’il jouit en longues saccades, je gardai sa semence dans ma bouche, puis déglutit doucement pour lui montrer que je l’avalais totalement. Je levais alors les yeux et découvris non sans surprise que des hommes étaient agglutinés autour de la voiture. Malgré l’obscurité je les distinguais nettement, et certains se masturbaient doucement en nous regardant. Il est vrai que le plafonnier allumé ne cachait rien de nos ébats amoureux.
«Va les voir dehors, me dit alors mon compagnon.

Vas t’occuper d’eux, je veux te voir les satisfaire en pensant que je te regarde, que je t’admire, et que je t’aime!»
Je l’embrassai à nouveau, et ouvrant la portière me glissai hors du véhicule. La portière une fois claquée, mon compagnon éteignit aussitôt le plafonnier et je me retrouvais brutalement dans une obscurité quasi totale. Dans le noir complet qui m’entourait, je me tenais droite et un peu crispée. Une main s’enhardit et vint se poser sur mes fesses, soulevant légèrement ma fourrure. Je ne me dérobais pas et une autre vint très vite la rejoindre. Le cercle se rétrécit soudain autour de moi et je sentis les souffles courts et les murmures des hommes qui m’entouraient.

D’autres mains s’approchèrent à leur tour, et vinrent prendre possession de mon corps. Des doigts palpaient mes soieries, mes seins, mon cou, et quelques petits rires excités se firent bientôt entendre. Toujours sans le moindre mot, une main se posa sur mon col de fourrure et s’y appuya pour me faire pencher la tête vers une superbe queue dressée, que je pris goulûment entre mes lèvres, puis me mis à en caresser la hampe en salivant et en faisant courir ma langue sur le gland décalotté. Je sentis les mains qui me caressaient les fesses écarter la fine ficelle de mon string et des doigts fouailler mon intimité.

Je me penchais d’avantage en tendant ma croupe et sans arrêter de sucer le sexe que j’avais en bouche, je me mis à onduler du bassin sous les doigts qui me pénétraient. J’étais de plus en plus excitée, et poussais presque un cri de joie lorsqu'une fine queue s’introduisit dans mon petit cul excité. L’homme que je suçais se raidit soudain et prenant mon visage à deux mains, se mit à jouir en poussant des petits cris étouffés. Sa semence chaude me coula dans la bouche et je ne retirai pas mes lèvres de sa hampe secouée de soubresauts pour pouvoir absorber toute sa liqueur. Je me régalai de l’avaler, tout en suçant amoureusement son membre qui ramollissait lentement sous ma langue.

Je relevais la tête et découvris les hommes qui m’entouraient. Ils étaient au moins six, et se branlaient doucement en me regardant. Je m’approchais du plus proche et – en traînant toujours derrière moi celui qui me sodomisait – pris à son tour sa queue dans ma bouche. Il gémit de plaisir et s’adossa à un arbre. Celui qui m’enculait venait de jouir et son foutre avait largement coulé dans mon anus et sur mes fesses lorsqu’il s’était retiré. Était-ce cette lubrification inespérée, ou bien la taille de la queue de celui qui le remplaça? Je ne sais pas mais j’avais l’impression de ne presque rien sentir de ses va-et-vient dans mon conduit.

Je ne sentais pas son sexe frotter mes parois intimes et y déclencher...

fesses, vidéos, cam, rencontre et bien plus encore sur JALF!


rencotnre blog sex fetiche plastique sexe rencontre rencontre sexe Berne échangisme partouze rencontre-laurentides.com rencontres kokines rencontre calins rencontres Nord-Pas-de-Calais

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015