femme rencontres
femme rencontres

femme rencontres

femme rencontres

Membres présentement en ligne

histoire de femme rencontres :


femme rencontres


Alors que la pluie redoublait d’intensité, je pénétrais dans la salle de lecture presque déserte de la bibliothèque du château de X. Faiblement éclairée, elle présentait un aspect luxueux, recelant de rayonnages en bois sur lesquels étaient rangés les livres. Après avoir flâné, je trouvais finalement un livre sur l’histoire des Cathares que je
feuilletais négligemment, adossé au mur du fonds de la salle. Pour plus de commodité, je posais à terre le sac contenant le cadeau de Noël que j’avais acheté à mon épouse.


femme rencontres


Mon attention fut attirée par une femme qui était juchée sur un escabeau.

Vêtue d’une jupe courte laissant entrevoir ses jambes portant des bas noirs finement ouvragés, elle éprouvait manifestement quelques difficultés à saisir le livre qu’elle convoitait. Elle me faisait penser à une femme superbe avec laquelle j'avais eu une brève relation après seulement quelques rencontres.



Soudain, son pied ripa et laissa choir l’un de ses talons dont l’aiguille se brisa que je m’empressais de ramasser. Confuse et légèrement rougissante, elle descendait maladroitement. Désirable, son visage dégageait le charme typique des femmes d’ascendance hispanique.




Je pris l’initiative de monter à mon tour sur l’escabeau afin de lui donner l’ouvrage qu’elle cherchait.

Quelle ne fut pas ma surprise quand je remarquais non sans malice qu’il s’agissait de l’endroit réservé aux ouvrages de littérature érotiques des siècles passés.



Écarlate, elle me répondit qu’elle devait rentrer. Adoptant une attitude provocante, je lui répondis qu’elle ne pouvait pas partir sans être chaussée décemment et que je lui rendrais sa chaussure qu’à la condition qu’elle me révèle quels étaient les ouvrages qu’elle convoitait.


femme rencontre


Attendant une réponse, je jouais avec sa chaussure cassée de taille trente huit qu’elle désespérait de ne pouvoir récupérer.

Malgré la gêne qu’elle semblait éprouver, elle ne se résignait pas à partir ainsi déchaussée.



Devant son silence, je haussais légèrement ma voix.



- Alors, lequel de ses livres vous tient le plus à cœur ? La philosophie dans le boudoir de Sade ? Les mémoires de Fanny Hill, les Onze mille verges d’Apollinaire ? Ou peut être un fabliau érotique de l’époque médiévale ?



Finalement, elle me répondit qu’elle choisissait le fabliau érotique dont l’auteur était resté anonyme.



- Taisez vous…Rendez moi mes affaires.



Ce à quoi je répondis que je ne le ferais qu’après qu’elle ait lu à haute voix des extraits des ouvrages coquins que je posais.

Debout, devant moi, elle était de dos. Elle prit le premier livre, qu’elle commença à lire après quelques hésitations :



« Un prêtre entra dans la demeure de la Dame
qu’il avait confessé la veille
Il bloqua la porte avec la clenche.
Sans se soucier de la présence fortuite du mari cocu,
Il monta à l’étage, espionna la femme assise dévêtue
Qui peignait ses longs cheveux



Il fonça tout droit, le vit en feu
La prit aussitôt par la tête,
Et lui présenta son membre
Qu’elle enveloppa de sa langue



La versa sur la couche,
Et de sa bouche
Lui fit la chose que femme
Apprécie sur toutes les choses :
En embrassant son calice humide du nectar
Qu’il s’empressa de humer, de boire, tel un soudard »




Pendant qu’elle poursuivait la lecture, j’embrassais sa nuque en lui chuchotant des obscénités, je défis le haut de son chemisier et caressais ses seins qui ne tardèrent pas à durcir.

La lecture ne fut interrompue que par la bibliothécaire qui passa ranger quelques livres avant de s’éclipser. La jeune femme se retourna :



- Ce n’est pas raisonnable. Je dois partir avant que nous ne commettions l’irréparable…



- Croyez vous que les livres que vous étiez sur le point de feuilleter avaient pour auteur des personnes raisonnables. Retournez vous s’il vous plait et poursuivez la lecture, d’une voix plus forte….



Hésitante, elle s’éclaircit la voix et poursuivit :
femme rencontres...




femme rencontres




femme seule




Festival d'Été de Québec




fétiche




fille seule




filme erotique


femme rencontres et plus encore sur JALF


femmes cherche hommes rencontre 25 soubrette rencontre lesbienne rencontre femme chaude humiliation BDSM sado mazo rencontre BDSM Bruxelles rencontre mariage entre femme

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015